«Je ne regrette pas d’avoir opté pour les circuits courts vu l’état de la filière bovine»

J.V.

Bovins

À la tête d’un troupeau limousin bio depuis 1997, Jean-Yves Jamoye a fait évoluer sa manière de travailler voici 5 ans, en se tournant vers la vente en circuit court. Si ce changement de cap a nécessité d’investir dans un atelier de découpe, il lui permet aujourd’hui d’assurer la rentabilité de la ferme et d’entrevoir l’avenir avec davantage de sérénité. En effet, l’outil accueillera bientôt un de ses fils, qui souhaite intégrer l’exploitation familiale au terme de sa formation de boucher.

Boostée par la demande, l’aviculture bio wallonne se distingue par son impressionnante croissance
: +11
% pour les poulets de chair et +16
% pour les poules pondeuses.

A l’étable comme au champ, le bio wallon s’affiche en excellente forme

Elevage

Dopées par la demande des consommateurs, certaines filières bio, tant animales que végétales, ont enregistré un taux de croissance particulièrement important en 2019. Si d’autres rencontrent davantage de difficultés, on peut néanmoins affirmer que le secteur se montre en bonne santé, en témoigne la hausse du nombre de fermes et de la SAU sous contrôle bio en Wallonie.

Genou à terre

Voix de la terre

15 mars-15 juin 2020 : la parenthèse inattendue touche à sa fin… D’emblée, l’épidémie de Covid-19 a tout noyé sous son raz-de-marée de menace sanitaire, isolant les uns des autres des myriades d’êtres humains confinés chacun sur leur île, enfermés dans leur bulle, tandis que les métiers essentiels s’efforçaient de maintenir à flot notre monde chahuté par des courants contraires. Subitement, dans les médias et sur les réseaux sociaux, ce fut l’union sacrée, la communion aux beaux principes : compassion, gratitude, solidarité, altruisme, respect universel… On ne parlait plus de consommation, de croissance économique, de rentabilité… Temps mort, mi-temps, long arrêt de jeu dans le grand match capitaliste planétaire ! Et ensuite ?

Miscanthus et bétonithus

Voix de la terre

Le SB du 21 mai dernier a largement relayé l’implantation de miscanthus pour protéger l’environnement et les eaux, tout en fournissant une source d’énergie bien locale. On ne peut que féliciter la section eau de l’Intercommunale Idelux pour cette initiative tout comme pour le travail réalisé dans le domaine de l’épuration des eaux où du retraitement des déchets. Bravo pour tous ces services bien utiles.

Triton crêté

La prairie de haute valeur biologique (MC4), une mesure cibléepour la préservation des prés les plus riches en biodiversité

Environnement

Le programme agroenvironnemental wallon présente un large panel de méthodes. Au fil des semaines, l’asbl Natagriwal les passe en revue. Commençons par faire le point sur la méthode visant à préserver les prairies de haute valeur biologique.

.

Les combattre efficacement!

Elevage

Tant pour l’éleveur que pour le bétail, les mouches entraînent souvent des nuisances et de la nervosité. Elles peuvent également être vecteurs de germes et ainsi mettre la santé des animaux sous pression. La gêne occasionnée peut mener à une réduction de la production laitière et/ou à une mauvaise conversion alimentaire. Si on ne parvient jamais à s’en débarrasser totalement, une bonne gestion permet de contrôler leur population et de limiter les aspects négatifs.

Des boissons rafraîchissantes pour tenter de sauver des tonnes de concombre

Cultures

Des experts de l’Institut flamand pour la recherche en agriculture (Ilvo) ont développé une méthode permettant d’améliorer la teneur en jus du concombre. Le procédé permettrait de trouver une solution pour consommer le surplus de ce légume. La fermeture des restaurants dans le contexte de crise du coronavirus a en effet laissé des invendus estimés à 40% de la production pour le mois de mai.

Abattoir de Bastogne: le ministre Borsus se dit ouvert à une solution coopérative

Echo des entreprises

Après le retrait, début juin, de l’offre de la famille Swaegers pour la reprise de l’abattoir de Bastogne, le ministre wallon de l’Economie, Willy Borsus, s’est dit «ouvert à un modèle coopératif» regroupant les producteurs locaux, un opérateur professionnel ainsi que les pouvoirs publics provinciaux et régionaux.

1 entreprise agroalimentaire sur 3 est confrontée à des problèmes de liquidité  et qu’au moins les 3/4 des investissements ont été reportés.

L’industrie alimentaire montre de l’ambition pour une véritable reprise économique

Echo des entreprises

Après une année record en termes d’investissements (+ 8,8 %), d’emplois (+ 2,0 %), de chiffre d’affaires (+ 5,9 %), d’exportations (+ 2,5 %) et de ventes intérieures (+9,4 %) en 2019, cette année, la crise du coronavirus affecte également lourdement l’industrie alimentaire belge. La mise à l’arrêt de l’horeca, du foodservice et des exportations a entraîné une baisse moyenne du chiffre d’affaires de 30 % et pas moins d’une entreprise agroalimentaire sur trois a des problèmes de liquidité.

A peste, fame et bello, libera nos Domine

Voix de la terre

L’autre jour, j’ai rencontré un agriculteur ayant vendu tout son bétail pour le remplacer par du maïs destiné à faire du gaz, comprenez si vous le pouvez… Le but est-il de ne plus réchauffer le climat avec ces horribles vaches ?

Delhaize travaillera en direct avec les éleveurs de bovins viandeux

Bovins

Delhaize annonce vouloir changer son modèle d’approvisionnement en bœuf en collaborant plus étroitement avec les éleveurs bovins belges. La marque s’engage à signer des conventions avec eux et à leur accorder une prime supplémentaire afin d’influencer positivement les prix du marché. L’objectif est d’atteindre 100 % de l’assortiment exclusivement fourni en direct par des éleveurs belges.

Les rangs se ferment un peu partout, mais les hampes florales sont déjà bien là, illustrant le manque d’eau observé en début de saison.

Pommes de terre

pommes de terre

Dans son avis du 15 juin, le Carah note la présence de pucerons dans les parcelles, mais leurs ennemis naturels veillent au grain! Des auxiliaires à respecter absolument!

Il convient de prélever quelque 300 épis par parcelle, 5 à 8 jours avant la date présumée de la moisson.

Cecicop – actualité – céréales: pré-récolte en orge de brasserie!

Céréales

Un service de mesure de la teneur en protéines quelques jours avant récolte est proposé aux agriculteurs cultivant de l’orge brassiciole. Objectif: faciliter la constitution de lots à la moisson.

Pas de stress! Michel De Proft et Louis Hautier, du Centre wallon de recherches agronomiques rappellent que son feuillage abondant, la pomme de terre a un pouvoir de compensation  et ne sera impactée que si 1 plante sur 4 est défoliée à 25%.

Culture de pommes de terre: les premières larves de doryphores

pommes de terre

Les premières larves de doryphores ont été observées dans quelques champs. Un éclairage du Cra-w, relayé le 16 juin par la Fiwap, pour agir si nécessaire.

Rien à signaler du côté des pucerons!

Pucerons en culture de maïs: le calme plat!

Maïs

Les populations de pucerons demeurent quasiment absentes des champs de maïs.

Le SC
360 peut être monté à l’avant ou à l’arrière du tracteur.

SC 360 de Dewulf, un cultivateur de 3,60m

Echo des entreprises

Dewulf élargit sa série SC de cultivateurs avec l’arrivée dans sa gamme du SC 360, développé pour les agriculteurs qui plantent en 4 x 90 cm et veulent préparer adéquatement leur lit de plantation.

Du 3 au 18 octobre, faites-vous connaître en participant à #maquinzainelocale

Conso

Avec #maquinzainelocale, l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (Apaq-w) et ses partenaires souhaitent soutenir et faire découvrir tous les acteurs qui proposent des produits locaux en circuit court en Wallonie et à Bruxelles. Il peut s’agir de producteurs fermiers, de magasins à la ferme, de points de vente collectifs…

Le Conseil d’État annule l’interdiction wallonne de l’utilisation des néonicotinoïdes!

Cultures

En 2018, la Région wallonne a interdit l’utilisation des néonicoinoïdes sur l’ensemble de son territoire. Mais voilà qu’aujourd’hui, dans de récents arrêts, le Conseil d’État a annulé cette interdiction, indique Phytofar, dans un communiqué du 15 juin.

Une campagne digitale de promotion de l’agriculture bio, jusqu’au 5 juillet

Cultures

Cette année, la campagne de promotion habituelle menée par l’Apaq-w et ses partenaires prend une forme différente vu la pandémie de Covid-19.

Green deal: les ministres de l’Agriculture de l’UE s’inquiètent des conséquences pour le secteur

Economie

Les ministres de l’Agriculture de l’UE ont exprimé, le 8 juin, des inquiétudes sur l’impact que les stratégies « de la ferme à la table » et « biodiversité » pourraient avoir sur la pac. S’ils ont globalement soutenu les grandes lignes de ces stratégies, ils ont toutefois demandé à la Commission de présenter une étude de leur impact sur le secteur agroalimentaire.

Joyeuse fête des papas!

En famille

Ces dernières années, on trouve des jours et des fêtes pour tout ! On les emprunte à d’autres cultures et/ou à d’autres pays et on les rentabilise au maximum au niveau marketing. Ces fêtes sont divertissantes, essentielles, commerciales ou inutiles selon le point de vue. Mais, la fête des papas (et des mamans !), même si, elle aussi, a été happée par le commerce, garde un caractère sentimental.

De la paille est épandue au moment où les hampes florales s’affaissent,  afin d’éviter aux fruits de toucher le sol.

Pensons à des fraisiers pour l’année prochaine

Potager

Pour tirer les meilleures satisfactions d’une fraisière de plein air, les « vingt commandements » qui suivent vous orienteront tout au long des saisons, de la plantation à la récolte, en passant par l’entretien des plants.

L’accompagnement des producteurs dans la maîtrise du mildiou fait l’objet d’améliorations constantes.

VigiMAP, un nouvel OAD pour lutter contre le mildiou de la pomme de terre:

pommes de terre

Fort de son expertise, le Carah a mis au point la plateforme internet VigiMAP, un nouvel outil d’aide à la décision complémentaire aux avertissements « mildiou ».

Il existe un panneau de signalisation spécifique pour la traversée de bétail,  le panneau de danger A 29. Ce panneau de signalisation avertit les cyclistes  et piétons qu’ils peuvent être confrontés à des animaux se trouvant sur le chemin.

Sur la route avec mon bétail: devoirs, responsabilités et précautions

Droit rural

Producteur laitier, durant la bonne saison, j’emprunte une portion de route d’environ 50 mètres avec mes vaches. Il s’agit d’une voie agricole qui fut aménagée lors du remembrement. Hormis les engins agricoles, celle-ci est aussi admise aux cyclistes et aux promeneurs. De temps à autre, je suis confronté à des cyclistes qui n’apprécient pas (c’est le moins que l’on puisse dire) le fait de se retrouver face à mes vaches. Quels sont les droits et devoirs de chacun ? Qui serait responsable en cas d’accident ?