Des récoltes précoces et régulièrement misérables en termes quantitatif et qualitatif. Tel est le bilan d’une année 2018 particulièrement ensoleillée et en même temps «bien sombre» pour les producteurs de maïs.

Culture de maïs fourrage et grain: une année culturale 2018 particulièrement décevante

Maïs

Pour la seconde année consécutive, l’Europe s’apprête à être le 1 er importateur mondial de maïs.

«Soutenir les producteurs, et non importer», plaide la Cepm

Maïs

Les membres de la Confédération européenne de la production de maïs (Cepm) s’interrogent sur la stratégie suivie par l’Union Europe qui la conduit, année après année, à importer des volumes croissants de maïs.

Les pluies de la fin septembre ont ralenti voire stoppé momentanément la baisse régulière des teneurs en humidité du grain.

Maïs grain: la pluie entre dans la danse

Maïs

La période du 22 au 29 septembre a vu le retour de la pluie. Ces averses sous des températures normales pour la saison ont ralenti voire stoppé momentanément la baisse régulière des teneurs en humidité du grain.

Pour certaines parcelles, l’heure est déjà venue de la récolte de grains à sécher.

Encore une belle progression pour la maturation du maïs grain!

Maïs

Les conditions climatiques de la semaine du 15 au 21 septembre dernier caractérisée par des températures élevées et parfois venteuses, ont permis de poursuivre les fortes diminutions d’humidité des grains.

Grandes cultures: baisse des prévisions de récolte

Cultures

Le Coceral (commerce européen des grains) a révisé à la baisse, le 19 septembre, ses prévisions de récolte céréalière pour l’Union européenne en 2018 à 283,5 millions de tonnes (Mt) au total contre 299,1 Mt prévues en juin et 300,2 Mt en 2017.

La campagne des ensilages touche déjà sa fin.

Maïs ensilage: les moins précoces... quasiment à maturité!

Maïs

Les conditions climatiques favorables de la dernière semaine ont permis une progression exceptionnelle de la maturité de 3 à 4 points en Ardenne.

Les variétés recommandées conservent jusqu’ici un bon état sanitaire.

Maïs épis broyés ou grain humide: il est urgent de récolter!

Maïs

La période du 7 au 14 septembre a été caractérisée par du beau temps et une absence de pluviométrie, qui ont été bénéfiques à une forte diminution de l’humidité des grains.

Dans certaines situations, il est urgent de récolter!

Maïs fourrage: la teneur en MS progresse bien

Maïs

Les conditions climatiques de la dernière semaine ont favorisé la progression de la maturité du maïs.

La production de maïs grain dans l’UE serait inférieure à la moyenne (60,4 millions de tonnes), en raison de rendements plus faibles et de transferts du grain vers le fourrage, note le Conseil international des céréales.

Production mondiale de maïs: des rendements élevés aux USA

Maïs

L’analyste Pro Farmer confirme des rendements en maïs en hausse aux États-Unis par rapport à l’an passé. Cela pèse sur les marchés.

La récolte a commencé et s’est poursuivie la semaine dernière dans les situations les plus avancées.

Maturité du maïs fourrage: l’avance significative se maintient!

Maïs

Les conditions climatiques favorables observées la dernière semaine ont permis d’atteindre de bonnes progressions de la maturité du maïs ensilage. L’importante avance constatée précédemment est conservée.

Le stade de maturité optimal pour la récolte d’un maïs fourrage se situe entre 32 et 35 % de matière sèche.

Maïs fourrage: une avance de trois à quatre semaines. En vidéo!

Maïs

Le début de saison est tranquille sur le front des pucerons.

Pucerons en culture de maïs: pas de problème jusqu’ici

Maïs

Les populations de Métopolophium dirhodum sont de manière générale restées à un niveau très faible la semaine dernière.

Depuis la semaine dernière (photo), les plantules de maïs se sont bien développées, mais les populations de pucerons n’ont pratiquement pas progressé.

Pucerons en culture de maïs: pas de souci jusqu’à présent

Maïs

Les populations de Métopolophium dirhodum ne posent jusqu’ici pas de souci.

Jusqu’ici, il n’y a rien à signaler sur le front des pucerons.

Culture de maïs: très peu de pucerons en ce début juin

Maïs

Les organismes actifs au sein du Centre pilote maïs ont remis en place un réseau d’avertissement avec un suivi de parcelles réparties sur 12 dans les différentes régions. Les observations feront l’objet de communiqués.

La Cepm dénonce les propositions de la Commission européenne qui «vont peser davantage encore sur la compétitivité de la production européenne sur les marchés mondiaux».

La Confédération européenne de la production de maïs dénonce les propositions de la Commission

Maïs

La Cepm a tenu à Bruxelles le 5 juin, le premier Congrès européen du maïs, symbole de l’attachement des maïsiculteurs au projet européen.

La présence de taupins peut  engendrer des dégâts  extrêmement importants.

Pucerons, taupin et pyrale: quelles solutions privilégier face à ces insectes ravageurs du maïs?

Maïs

Mort de plantule, retard de croissance ou encore perte de rendement… La présence d’insectes sur une parcelle de maïs n’est pas sans conséquence pour la culture en place. Heureusement, des solutions – préventives ou curatives – existent pour maîtriser leurs attaques, lorsque cela s’avère nécessaire.

Le tableau 12, en page 19 indique les zones tampons à respecter en fonction de la présence ou non d’une eau de surface et du type d’eau rencontrée en bord de parcelle pour les produits utilisés en culture de maïs dans le sud du pays.

Les zones tampons,attention avec certains produits!

Maïs

Depuis septembre 2015, lorsqu’un produit provoque des effets néfastes sur les plantes non ciblées (NPP) et arthropodes/insectes non ciblés (NTA), l’utilisation de jets anti-dérive est obligatoire afin de réduire la dérive autant qu’il est nécessaire.

Malgré son apparition échelonnée et la difficulté de détruire son système racinaire en profondeur, il est possible de bien maîtriser le liseron des haies.

Contre les vivaces: des solutions efficaces mais pas de réelles nouveautés

Maïs

Liseron des haies, chiendent, agrostis stolonière, repousse de pomme de terre et chicorée witloof, souchet commestible… autant de situations qui réquièrent une stratégie de lutte adéquate.

Ce dossier doit permettre à tout maïsiculteur de maîtriser au mieux la pression des adventices.

Pour des stratégies de lutte herbicide optimale en maïs, ce printemps, suivez le Cipf!

Maïs

Préémergence, dicotylées annuelles, graminées estivales, vivaces…, le Centre indépendant de promotion fourragère indique la marche à suivre pour maîtriser les adventices. Des recommandations basées sur une expertise éprouvée.

La protection des parcelles de maïs contre les mauvaises herbes voit l’arrivée de trois nouvelles spécialités sur le marché.

Dans le rétroviseur… et à l’aube d’une nouvelle saison: trois nouvelles spécialités herbicides maïs

Maïs

Le désherbage des parcelles de maïs n’a pas toujours été aussi parfait qu’espéré, au printemps 2017. Les conditions climatiques ont pesé dans la balance. Pour ce printemps, la lutte contre les mauvaises herbes compte de nouveaux « outils ».

Sur le marché du blé, la Russie domine l’export.

Les stocks au plan mondial: révision à la hausse pour le blé, à la baisse pour le maïs

Végétaux

Le ministère américain de l’Agriculture a revu à la hausse les stocks mondiaux de blé, compromettant tout espoir de soutien des cours de cette commodité pour laquelle la Russie affirme plus que jamais sa suprématie à l’export.

Semée à une densité maximale de 6
kg/ha, la fétuque rouge ne concurrence aucunement le maïs.

Le sous semis en culture de maïs: des effets bénéfiques pré et post-récolte, sans influence sur les rendements

Maïs

Bien que connu depuis plusieurs années, le sous-semis d’un couvert en culture de maïs ne s’est jamais imposé comme un incontournable auprès des cultivateurs. Toutefois, l’arrivée de nouveaux semoirs, permettant l’implantation du couvert et du maïs en un seul passage, devrait changer la donne. Mais quelles espèces privilégier ? Avec quel impact sur les rendements en ensilage et grain ? Pour y répondre, le Cipf a mis la technique à l’épreuve du terrain.

Parmi les différents paramètres évalués pour une admission  au catalogue national, figure notamment la vigueur de départ.

Dix variétés de maïs ensilage nouvellement inscrites au catalogue belge

Maïs

Sur base des résultats d’essais menés en 2015, 2016 et 2017 pour six variétés et en 2016 et 2017 pour quatre autres, un total de dix nouvelles variétés de maïs ensilage ont été admises au Catalogue national belge des variétés.

Durant les essais, les nouvelles variétés admises ont présenté des rendements en grains supérieurs aux variétés témoins.

Cinq variétés de maïs grain nouvellement inscrites au catalogue belge

Maïs

Sur base des résultats d’essais menés en 2016 et 2017, cinq nouvelles variétés de maïs grain ont été admises au Catalogue national belge des variétés.

La précocité est, outre le rendement, un critère essentiel à considérer au moment de choisir parmi les variétés intéressantes pour des semis au sud du pays, en particulier dans les régions moins favorables.

Sur la base des essais 2017 en maïs, les variétés très précoces à demi-précoces pour le sud du Sillon-Sambre-et-Meuse

Maïs

Désormais au sein de Varmabel, le Cipf, le Cpl-Vegemar collaborent depuis 5 ans à l’expérimentation de variétés de maïs dans un réseau propre aux différentes régions agricoles du sud du pays. Le comportement d’une quarantaine de variétés très précoces à mi-tardives a de cette manière été testé, comparé et quantifié l’an dernier. L’heure du bilan est arrivée avec les confirmations et nouveaux hybrides présentant un intérêt.