La Commission va restreindre l’usage du pesticide Sulfoxaflor

Cultures

Lorsque maïs et repousses de pomme de terre cohabitent... Ces dernières sont bien  combattues au stade « 10 à 15 cm » des bouquets foliaires les plus développés.

Désherbage du maïs: face aux vivaces, les produits actuels demeurent efficaces

Maïs

En présence de vivaces (liseron des haies, repousses de pomme de terre, souchet comestible…), une stratégie appropriée doit être adoptée. En la matière, les produits disponibles actuellement sur le marché conservent leur efficacité.

La rouille jaune est une maladie dont les premiers symptômes s’expriment  souvent par foyers et ronds dans la culture.

Protection fongicide du froment: faire le bilan des risques encourus pour décider de la stratégie à appliquer

Céréales

Les froments sont susceptibles d’être attaqués par des maladies cryptogamiques au niveau des racines (piétin-échaudage), des tiges (piétin-verse), des feuilles (rouilles, septoriose, oïdium) et des épis (septoriose, fusarioses). Elles peuvent altérer le rendement, soit de manière directe par la destruction des organes, soit de manière indirecte comme le piétin-verse qui affaiblit les tiges et favorise la verse. Certaines maladies Peuvent également déprécier la qualité sanitaire de la récolte, comme les fusarioses qui produisent des mycotoxines pouvant se retrouver sur les grains.

Willy Borsus, Olivier de Wasseige, Chuck de Liedekerke et Nicolas Verschuere (de gauche  à droite) observent les résultats du « slake test »: dans le récipient de droite, la motte  issue d’une parcelle intensive se désagrège rapidement tandis que les mottes  « régénérative » et « forestière » ne se délitent que très peu.

«Adapter ses pratiques pour stocker le carbone est une opportunité, et non une contrainte»

Cultures

Le 25 mars dernier, Chuck de Liedekerke et Nicolas Verschuere, cofondateurs de Soil Capital, recevaient Willy Borsus, Olivier de Wasseige et Nicolas Janssen pour leur présenter leur entreprise et leur programme de séquestration et rémunération du carbone. L’occasion de rappeler combien la santé des sols joue un rôle majeur dans la préservation de notre environnement mais aussi dans la rentabilité des exploitations agricoles.

Plus de 80% des semis sont terminés.

Betteraves sucrières: plantules levées… et parfois gelées

Betteraves

Alors que les semis touchaient à leur fin, le gel est venu perturber les travaux et laisse des traces dans les parcelles levées.

Le froid nous oblige à faire une pause mais…

Céréales

En ce 5 avril, le CePiCOP fait l’état des lieux en cultures de céréales et avertit sur les opérations à envisager au retour du bon temps.

Le gel récent a entraîné la courbure des tiges en colza, sans conséquence pour la culture.

Colza d’hiver: vers la floraison

Cultures

Après une période très clémente au début de ce printemps, le retour en ce début d’avril à des conditions hivernales avec de la neige, du gel nocturne intense et des températures faibles en journée accompagnées de vent, n’est pas favorable aux vols d’insectes.

La première année, le miscanthus n’est pas récolté. Ensuite, il pourra être ensilé et valorisé, notamment, en tant que combustible vert dans des filières locales pour éviter  des frais de transport élevés du fait de sa faible densité.

Du miscanthus et des MAEC pour préserver la qualité des eaux de captage

Cultures

Dans le cadre des Journées Wallonnes de l’Eau, la Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE), in BW, le Centre Indépendant de Promotion Fourragère (CIPF) et leurs partenaires ont souhaité mettre en avant un projet innovant : « ReWaQua – Restore Water Quality ». Son objectif : encourager la mise en œuvre, par les agriculteurs, de pratiques favorables à la conservation et à l’amélioration de l’environnement – dont la protection des eaux de captage- et à la lutte contre les inondations et les coulées de boues.

Le Français Geoffroy d'Evry est élu pour une période de 2 ans.

Le NEPG a un nouveau président

pommes de terre

Après 20 mois de service en tant que premier président élu du NEPG, le Néerlandais Jaap Botma, originaire de Frise, a quitté la présidence.

En cas de longue période de pluie, et donc d’impossibilité d’application du fongicide, les variétés les plus sensibles seront plus affectées par les maladies que les variétés résistantes.

Protection fongicide des escourgeons: les recommandations pratiques du Livre Blanc

Céréales

La volatilité des prix ne facilite pas les prises de décision en ce qui concerne la protection fongicide de l’escourgeon. Il n’est en outre pas coté sur Euronext, ce qui complique l’estimation du prix avant la récolte.

Avant de pouvoir être présente au sein des produits formulés, chaque substance active doit être homologuée au niveau des autorités européennes.

Protection fongicide froment: les derniers retraits et les limites d’utilisation

Céréales

Les adventices entrent en concurrence avec la culture, au détriment de celle-ci.  Intervenir au moment opportun est essentiel !

Désherbage du maïs : aucune nouveauté au rayon «produits», malgré des contraintes grandissantes

Maïs

Depuis la saison dernière, le contexte phytosanitaire ainsi que la législation ont évolué… Certains produits ont disparu tandis que de nouvelles contraintes sont venues compliquer le travail des agriculteurs. Parfaitement au fait de ces dernières actualités, le Cipf livre ici ses recommandations pour les travaux de désherbage.

Vu la hausse fulgurante des prix des engrais, il est plus que nécessaire d’apporter  la « juste dose », à savoir celle qui répondra aux besoins de la culture  sans pénaliser ni le rendement, ni la comptabilité.

Viser une fertilisation optimale pour la culture de maïs… et le portefeuille

J.V.

Maïs

Face à l’envolée des prix des engrais, nombreux sont les agriculteurs à envisager autrement leur fertilisation printanière. Que faire en culture de maïs ? Le Cipf livre ses conseils.

La fertilisation des cultures sous abris est déjà calculée au plus juste.  Peu d'économies sont possibles.

Comment l’actualité influe sur nos activités maraîchères?

Maraîchage

Nous ne voulons pas en ajouter sur l’effet qu’ont les troubles guerriers à quelques milliers de km de chez nous. Y a-t-il un moment sans guerre de l’Homo sapiens quelque part sur notre terre ? Modestement, nous aborderons sous cette rubrique quelques réflexions jointes à l’actualité en cultures maraîchères.

Avant de parler de résistance, il importe d’éliminer d’autres hypothèses.

Pour prévenir la résistance, un seul mot d’ordre: diversité!

Céréales

La résistance des adventices aux herbicides est un phénomène qui, malheureusement, prend de l’ampleur. Dans le monde, plus de 200 espèces d’adventices et tous les modes d’action herbicides sont concernés.

Les espèces présentes déterminent les substances actives à utiliser alors que le niveau  d'infestation et le stade de développement modulent les doses à appliquer.

Traitements printaniers contre les adventices en céréales: à raisonner en fonction de la flore rencontrée

Céréales

Une fois l'hiver terminé, les conditions climatiques redeviennent propices au développement de la culture mais aussi à celui des mauvaises herbes en favorisant leur développement ou en provoquant de nouvelles germinations. Le céréalier devra vérifier l'efficacité des éventuels traitements effectués à l'automne dans les escourgeons et froments semés précocement et, le cas échéant, réaliser un traitement de rattrapage adapté. Il devra également choisir un traitement pour la majorité des froments, non pulvérisés à l'automne.

Chez Agricall: une approche globale pour apporter une aide sur-mesure à l’agriculteur

Elevage

C’est un véritable travail de l’ombre que celui réalisé par l’asbl Agricall : écouter, soutenir, accompagner et venir en aide aux agriculteurs qui le souhaitent ! Laurence Leruse, coordinatrice de l’asbl, Marie Grégoire, analyste financière et Marie Van de Putte, juriste, nous parlent de leur travail quotidien au contact de l’agriculteur et des problématiques qui le touchent.

Vérifier l’état du semoir ainsi que ses réglages est essentiel pour éviter les manques  ou, comme dans le cas présent, les semis multiples.

Le semis, une étape capitale pour réussir la culture de maïs

Maïs

Le maïs est une culture à cycle court et le semis est l’opération la plus importante de l’itinéraire car il détermine une composante essentielle du rendement : le peuplement. Un semis réussi, c’est un nombre de graines conforme à l’objectif, une levée synchrone, avec une répartition régulière et un taux de levée compris entre 95 et 100 %.

Le lupin produit les graines les plus riches en protéines des protéagineux.

Protéagineux et oléagineux: les variétés disponibles au printemps 2022

Cultures

Avec le contexte actuel (prix très élevés de l’azote, manque de disponibilités, arrêt des exportations ukrainiennes d’huile de tournesol), il est possible de produire davantage de protéines et d’huiles végétales chez nous, en implantant au printemps 2022 des protéagineux et des oléagineux de printemps, dans la limite des disponibilités de semences.

L’Union européenne apparaît comme un des plus gros exportateurs de blé mis à contribution suite au conflit russo-ukrainien.

«Les prix des céréales se maintiendront à des niveaux élevés»

Végétaux

L’impact de la guerre en Ukraine sur les marchés céréaliers est important depuis le début de l’invasion russe. L’Union européenne apparaît comme un des plus gros exportateurs mis à contribution pour suppléer les blés russes et ukrainiens. Côté prix, tout dépend de l’évolution de la demande, prévue en baisse par le cabinet d’études agro-économiques Tallage, bien que celui-ci estime que leurs niveaux resteront élevés jusqu’en 2022-2023.

« Chaque intervention, toute culture confondue, doit avoir une réelle plus-value en termes d’efficacité et de rentabilité pour l’agriculteur », insiste Olivier Buyze.

Former, conseiller, diagnostiquer… pour une utilisation judicieuse des produits de protection des plantes

Cultures

Derrière chaque société phytopharmaceutique présente en Belgique se cachent de nombreux employés : expérimentateurs, responsables d’agréation, chargés de marketing… et conseillers techniques. Travaillant principalement avec le négoce, ces experts, parfois méconnus des agriculteurs, assurent un rôle important de communication, formation, diagnostic… en matière de protection des cultures. Rencontre avec Olivier Buyze, Advisor representative chez Bayer CropScience, pour découvrir ce métier.

Les épeautres déploient lentement leurs derniers talles  alors que les crevasses commencent à fendre les sols…

Épeautre: la sécheresse s’installe

Céréales

Au sein du réseau d’observation, les parcelles d’épeautre verdissent lentement. L’effet des premières applications d’azote se marque positivement mais les nuits, encore froides, et le temps sec voire desséchant de ces deniers jours, ralentissent le développement des plantes.

Un nouveau réseau d’observation et suivi du triticale!

Céréales

Cette année, un réseau d’observation du triticale a été mis en place par les équipes du CRA-W. Ce réseau sera basé sur des observations réalisées à Gembloux, Warempage et Sommethonne. Ces observations permettront de réaliser quelques avertissements tout au long du printemps.

Boutons floraux de colza, sensibles  aux attaques de méligèthes.

Colza d’hiver: l’arrivée du printemps et des insectes!

Cultures

La culture de colza d’hiver se développe et les boutons floraux sont en général visibles. La taille du colza varie selon les champs et les variétés. Les premières fleurs apparaissent sur les plantes les plus avancées dans quelques situations.

Guerre en Ukraine: les betteraviers entre le marteau et l’enclume

Betteraves

Tout comme ses collègues européens, la CBB exprime sa solidarité avec le peuple ukrainien, les agriculteurs et l'industrie sucrière qui souffrent de la guerre. « Dans le contexte du conflit en Ukraine, l'Europe doit réaffirmer plus que jamais son ambition de souveraineté alimentaire et énergétique et son rôle dans les équilibres alimentaires mondiaux. ».