Le point juridique sur les contrats d’achat entre producteur de pommes de terre et industriel

pommes de terre

Alors que les arrachages ont commencé, il est opportun de de faire le point sur l’évolution de la jurisprudence et de la doctrine en matière de contrat d’achat des pommes de terre.

Les eaux mises en réserves peuvent être chargées et dépôts et algues. Une filtration permet d'éviter le bouchage de tuyauteries et d'asperseurs.

Cultures maraîchères: un éclairage pour dimensionner les réserves en eau

Maraîchage

Après quatre années de déficit hydrique marqué en été, faisons le point sur les réserves dont nous devons disposer pour assurer la jonction des apports durant la sécheresse.

Le compartiment des pompes est également équipé d’une nouvelle grille permettant d’améliorer la gestion de la chaleur.

Mise à jour et lifting pour l’arracheuse R3060 De Dewulf

Echo des entreprises

Dewulf a équipé sa série R3060 d’arracheuses par tamisage renommée de différentes mises à jour. Chaque nouvelle R3060 est désormais équipée d’un tout nouveau moteur Scania Stage V plus respectueux de l’environnement. Afin d’encore mieux optimiser la performance du moteur, le compartiment des pompes est également équipé d’une nouvelle grille permettant d’améliorer la gestion de la chaleur. Dans la cabine, le confort du conducteur a également été amélioré grâce aux nouveaux écrans et aux nouvelles caméras HD.

La production des 5 principaux bassins exportateurs en juillet a été unanimement orientée  à la hausse, aussi bien dans l’Hémisphère Nord que dans l’hémisphère Sud.

Un dynamisme certain de la collecte laitière des grands bassins exportateurs

Animaux

Dans le creux saisonnier, l’Océanie bénéficie de conditions météorologiques favorables et affiche une relative confiance dans les marchés, laissant présager un début de campagne laitière dynamique. Aux États-Unis, la grande volatilité des prix du lait a pour l’instant tiré la production à la hausse.

Tout nouveau, le D-Max adopte un nouveau dessin et un nouveau châssis.

Isuzu D-Max: dans la cour des grands

Auto

Le D-Max n’est plus. Vive le D-Max ! Le nouveau modèle du petit constructeur japonais n’a plus rien à voir avec son prédécesseur. Nouveau design, nouvelle technique, nouveaux équipements, le D-Max change tout et revient avec de nouvelles ambitions. Nous avons eu la chance d’approcher le tout premier exemplaire arrivé sur le sol européen.

Le travail du sol, une solution pour le désherbage selon Lemken

J.V.

Echo des entreprises

La diminution du panel de produits phytosanitaires disponibles, notamment du côté des herbicides, conduit les agriculteurs vers de nouvelles pratiques. Dans ce contexte, Lemken constate qu’un travail du sol correctement positionné et effectué avec l’outil adéquat apporte des résultats intéressants face aux repousses et autres adventices.

La recette de la semaine: avec un panier de cèpes

A table

Cette semaine, partons à la cueillette aux champignons !

« La crise du coronavirus est une opportunité unique pour remodeler le calendrier  des foires et salons agricoles », estime Anthony van der Ley.

Coronavirus, foires et salons, pulvérisation… sous le regard d’Anthony van der Ley, CEO de Lemken

J.V.

Echo des entreprises

Début juin, Lemken a étonné le monde agricole en annonçant mettre un terme à ses activités de pulvérisation alors qu’une nouvelle gamme de produits, dont un modèle automoteur, venait d’être dévoilée lors du dernier Agritechnica. Un choix qu’a détaillé pour nous Anthony van der Ley après avoir abordé les conséquences du coronavirus sur l’entreprise qu’il dirige et sur le calendrier des foires et salons.

Le Parlement européen s’oppose au Mercosur : un signal positif

Agrofourniture

Lors d’un vote ce mercredi 7 octobre, la majorité du Parlement européen s’est opposé à la ratification de l’actuel accord UE-Mercosur. Un signal positif pour la Fugea qui dénonce depuis de nombreuses années les impacts d’un tel accord sur l’agriculture et l’environnement. Il s’agira maintenant de suivre l’évolution de ce dossier et les modifications qui y seront apportées.

La forêt wallonne en danger… sauf le peuplier!

Voix de la terre

Depuis une vingtaine d’années, la forêt wallonne connaît une crise sanitaire généralisée : hêtres, chênes, frênes et surtout les épicéas sont ravagés par des champignons, des insectes quand ce n’est pas la sécheresse liée au réchauffement climatique. Des groupes d’experts se réunissent afin de déterminer les causes de cette situation et d’envisager des solutions pérennes. De ces constats il semble se dégager une cause principale : l’élévation régulière de la température durant la période de végétation, ce qui amène à envisager le remplacement des espèces indigènes par des arbres d’origine plus méridionale. Les premiers essais démarrent. Il faudra attendre de plusieurs années pour obtenir des confirmations quant à l’intérêt de ces nouvelles origines.

Le temps des seigneurs

Marc Assin

Voix de la terre

« En achetant nous-mêmes des terres agricoles, nous nous assurons qu’elles restent protégées de l’agriculture ». Directeur général de Colruyt Fine Food et responsable de la politique agricole de Colruyt Group, Stefan Goethaert n’y va pas par quatre chemins, de quoi crisper et enfin réveiller les syndicats agricoles ! Ceux-ci semblent découvrir, tels des vierges outragées, le processus déjà avancé de phagocytose de notre activité, entamé par des entités financières et industrielles. La chaîne flamande d’hypermarchés entend désormais gérer les terres qu’elle possède autour de ses centres de distribution ; de plus, elle souhaite maintenant acquérir d’autres surfaces, afin de cultiver elle-même des produits alimentaires « en collaboration avec des agriculteurs locaux », en leur confiant le travail et l’expertise. Auréole au-dessus de la tête et main sur le cœur, Colruyt Group affirme désirer tout simplement que les végétaux produits sur SES parcelles aboutissent dans SES magasins.

Le séchage s’impose dès les premières bennes lorsque elles contiennent des tubercules crottés, mouillés, ou présentant des pourritures ou des blessures.

Pommes de terre: la météo pèse sur les arrachages

pommes de terre

Les pluies ont imposé l’arrêt des récoltes, que la Fiwap estimait, en début de semaine, de l’ordre de 5 à 10 % des surfaces pour la conservation.

L'activité de transformation ne devrait pas retrouver son niveau d'avant crise avant plusieurs mois, estime la filière française.

Les «patatiers» français appelés à réduire de 15% leurs surfaces

pommes de terre

Après les gros excédents de pommes de terre liés à la pandémie, l’Unpt invite les producteurs à réduire leurs plantations de 15 % en 2021.

La nouvelle identité de marque associe l’histoire et la reconnaissance de Lutosa (couleur rouge) avec un look et un aspect modernes et un nouveau slogan soulignant son ambition mondiale.

Une nouvelle identité aux ambitions mondiales pour Lutosa

Echo des entreprises

Lutosa est une marque belge, produite à Leuze-en-Hainaut et Sint-Eloois-Vijve, fortement ancrée dans la culture belge. Ce positionnement belge, utilisé dans le monde entier, a été la clé du succès de son développement mondial. 94 % de sa production sont exportés vers 136 pays.

La période des semis s’approche à petits pas pour le froment. Le choix variétal est d’une importance capitale puisqu’il conditionnera l’intensité de la protection à assurer aux plantes pendant tout leur cycle de vie.

Cepicop – actualités – céréales: les variétés de blé recommandées

Céréales

La période des semis de froment d’hiver se précise pour les semaines à venir. L’occasion d’attirer une nouvelle fois l’attention sur les variétés préconisées par le Livre Blanc des céréales.

Les élevages bovins favorisant le pâturage sont aussi rentables que les conventionnels d’après WWF

Elevage

Les exploitations à faible impact environnemental génèrent autant de revenus que les exploitations conventionnelles, selon une étude du Fonds mondial pour la nature (WWF) sur les filières d’élevages bovins en Wallonie. L’organisation appelle donc les décideurs politiques wallons à réorienter les aides de la Politique agricole commune (PAC) et à soutenir la transition vers des modèles agricoles extensifs favorisant le pâturage.

Dix documentaires à l’affiche de la 12e édition du Festival Alimenterre

Agenda des campagnes

La 12e édition du Festival Alimenterre démarre ce mercredi avec dix films documentaires à l’affiche.

Plan d’action loup en Wallonie: quel accompagnement pour les éleveurs?

Elevage

Dans le contexte du retour récent du loup sur notre territoire, la Wallonie s’est dotée d’un premier « plan loup » le 19 juin dernier (disponible sur www.reseauloup.be). Ce retour soulève naturellement un certain nombre de préoccupations, en particulier dans le secteur de l’élevage. Voici l’occasion d’extraire les mesures clés de ce plan destiné à « favoriser une cohabitation équilibrée entre l’Homme et le Loup », mais aussi de faire le point sur la situation « loup » au terme de l’été.

Le réchauffement climatique soutient l’essor des vignerons flamands

Cultures

Le nombre de jeunes vignerons en Flandre est en augmentation et le secteur a besoin d’être professionnalisé, estime la ministre flamande de l’Agriculture Hilde Crevits, qui a décidé lundi de consacrer 60.000 euros au soutien et à la promotion des viticulteurs flamands. L’année dernière, 750.000 litres de vin ont été produits en Flandre. En raison du réchauffement climatique, de plus en plus de cépages pourraient en outre prospérer au nord du pays dans les années à venir.

Les pluies freinent le recul des teneurs en humidité du maïs grain

Maïs

Les précipitations abondantes de cette fin septembre-début octobre n’ont pas favorisé la perte en humidité des grains.

Il y a de tout en ce début octobre: de très beaux champs, des cultures hétérogènes et des parcelles à la traîne. Et puis aussi, des champs qui n'ont pas été semés en colza à cause de la sécheresse persistante au moment idéal pour les semis.

Colza d’hiver: des levées précoces et tardives

Colza

Les sols ont retrouvé beaucoup d’humidité, d’où la levée tardive de plantules, donnant lieu localement à une grande disparité entre les stades de développement.

«Quelles réponses proposent l’Europe et la Wallonie pour garantir une forêt européenne et wallonne en bonne santé dans les décennies à venir ? Où en sommes-nous et vers où allons-nous ?» NTF proposera un échange d’idées sur cette thématique majeure lors d’une conférence organisée le jeudi 15 octobre à La Bruyère.

«Notre belle forêt wallonne est malade, il faut agir», alertent les Propriétaire ruraux de Wallonie

Filière bois

« L’urgence de la forêt wallonne est de replanter 15 millions d’arbres », dit NTF. Les Propriétaire ruraux de Wallonie organisent le 15 octobre à La Bruyère une conférence du secteur sur le thème « Wallonie-Europe : quelles politiques forestières ? », en présence des ministres Céline Tellier et Willy Borsus.

Nouveau gouvernement et perspective betteravière: la raison va-t-elle triompher?

Voix de la terre

Enfin, après presque 500 jours d’attente, nous avons un gouvernement fédéral à part entière. Bien sûr, il devra traiter un très large éventail de domaines politiques, mais en tant que Confédération des Betteraviers belges (CBB), nous attendions bien sûr avec impatience ce qui serait décidé sur l’agriculture, l’environnement et la biodiversité, et ceci d’une perspective betteravière.

Dans son rapport de fin septembre, le Conseil international des céréales revoit en légère baisse les prévisions de la production mondiale de maïs à 1.160 millions de tonnes.

La production mondiale de grains revue en baisse du côté du maïs

Economie

Le Conseil international des céréales a corrigé en baisse, fin septembre la récolte de grains dans le monde, sous l’influence du maïs.