Accueil Cultures

Cultures

Cultures

Un moratoire mondial sur l’application du forçage génétique

Elevage Le 30 juin dernier, de nombreuses associations en Europe dont Nature & Progrès, l’Unab, et Natagora ont demandé à la Commission européenne de soutenir pleinement la résolution du Parlement européen du 16 janvier en faveur d’un moratoire mondial sur la dissémination dans la nature des organismes génétiquement forcés (GDO) y compris pour des essais en plein champ. Ceci en vue de la préparation de l’Union européenne à la prochaine conférence des parties (COP 15) de la Convention sur la diversité biologique intégrant le Protocole de Carthagène sur la biosécurité. La même demande sera adressée aux ministres fédéraux et régionaux belges amenés à déterminer la position de notre pays.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez Le Sillon Belge chaque semaine chez vous et bénéficiez d'un accès à tout le site : Articles, météo et cotations des marchés agricoles

Voir l'offre d'abonnement

Walagri étend son réseau avec un nouveau dépôt portuaire sur l’Escaut, à Pecq

Chez Walagri, le transport fluvial des marchandises occupe une place importante dans la chaîne logistique. C’est pourquoi le groupe a investi dans la construction d’un nouveau site portuaire, à Pecq. Il se compose d’un hall de 4.000 m² destiné au stockage des engrais et d’un silo à céréales d’une capacité de 11.000 t.

Le choix des lecteurs

Colza, pois, féverole et autres espèces moins connues: coup d’œil sur les essais menés par le Centre pilote Cepicop

Le Centre pilote céréales, oléagineux et protéagineux mène chaque année une expérimentation de terrain. En raison de la Covid-19, impossible d’organiser des visites aux champs pour les agriculteurs. D’où l’intérêt de ce tour d’horizon dressé par l’équipe basée à Gembloux Agro Bio Tech. En commençant cette semaine par les protéagineux et oléagineux.