Embargo russe sur la viande porcine de l'UE: nouvel échec de Moscou

Porcs

Recherche de nouveaux producteurs de porcs bio

Porcs

En 2016, des éleveurs de porcs bio ont décidé de s’unir à travers la création de leur propre Groupement de Producteurs (GP). Leurs buts ? Reprendre en mains leur filière. Aujourd’hui, ce GP a reçu une importante demande en porcs bio belges avec un cahier des charges avantageux pour les producteurs. Un appel est donc lancé : informez-vous, débutez l’élevage de porcs bio aux côtés du GP, et profitez dans la durée d’une sérieuse opportunité agricole et commerciale !

Une alternative belge à la castration des porcelets

Porcs

L'entreprise belge de nutrition animale Dumoulin a développé un nouveau composé alimentaire offrant une alternative à la castration des porcelets, indique-t-elle mardi, se targuant d'une première mondiale en la matière.

Une campagne désinformatrice et irrespectueuse de Gaia sur la castration des porcelets

Porcs

Dans un communiqué, les éleveurs porcins de la Fédération Wallonne de l’Agriculture (FWA) exprime leur stupéfaction à l'écoute de la publicité radio réalisée par Gaia au sujet de la castration des porcelets, et qui propose de leur donner des cours de langue porcine.

Absorbant plus de la moitié de nos carcasses de porc, l’Allemagne et la Pologne sont deux partenaires commerciaux clés de la Belgique.

En abandonnant sa plus-value, la filière porcine belge s’expose au danger

Porcs

Bien qu’occupant une position importante sur le marché international du porc, la Belgique demeure fortement dépendante de ses partenaires commerciaux. Si la production et l’abattage sont indissociables de notre pays, la transformation des carcasses en produits finis, étape générant d’importantes plus-values, est généralement réalisée à l’étranger. René Maillard, manager du Belgian Meat Office, décrypte pour nous cette étonnante situation.

Mise au point: L’Afsca n’est pas en charge du bien-être animal au sein des abattoirs

Porcs

Suite à la diffusion d’images liées aux activités de l’abattoir de Tielt et à la circulation d’informations erronées, l’Agence alimentaire tient à apporter des clarifications sur la répartition des compétences de contrôle au sein d’un abattoir.