PPA: assouplissement des mesures d’interdiction en forêt

Sur près de 16.000 ha supplémentaires de forêts, ces panneaux  et barrières seront de l’histoire ancienne.
Sur près de 16.000 ha supplémentaires de forêts, ces panneaux et barrières seront de l’histoire ancienne. - J.V.

Suite à la découverte d’un foyer de peste porcine africaine (PPA) en province de Luxembourg, en septembre dernier, plusieurs mesures interdisant l’accès aux forêts des zones noyau et tampon avaient été prises par la Région wallonne, en concertation avec l’Afsca et la Commission européenne. Cette décision était dictée par l’impérative nécessité de ne pas propager le virus en évitant de perturber les populations de sangliers tout en permettant, en toute sécurité, de mener à bien les opérations de recherche systématique des carcasses....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct