Accueil Economie

Economie

Economie

L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >
Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

Friands de produits frais bio, les Wallons ont augmenté leurs dépenses de 40%

Signe que les habitudes des consommateurs changent petit à petit, chaque Belge a consacré 46 € aux produits frais bio en 2018, soit 6,50 € de plus qu’en 2017. C’est néanmoins sur les tables du sud du pays que l’on retrouve le plus ce type de produit, en témoigne l’incroyable hausse des dépenses des ménages wallons.

A Perwez, une coopérative agricole se dote de son propre hall de découpe

La coopérative agricole « En direct de mon élevage » qui vient de fêter son premier anniversaire, a présenté mercredi son nouveau hall de découpe à Perwez (Brabant wallon). « C’est le seul endroit de Wallonie où les agriculteurs ont la découpe entre leurs mains », explique Béatrice de Laminne, éleveur blanc-bleu-belge à Tinlot (province de Liège) et administratrice de la coopérative. Une trentaine de bovins peuvent y être découpés chaque semaine pour les clients de la coopérative.

Production et consommation bio: la Flandre reste loin derrière la Wallonie

Au terme de l’année 2018, 514 producteurs bio étaient recensés en Flandre, soit une hausse de 10 % par rapport à 2017. Ensemble, ils cultivent 7.913 ha (+7 %), à savoir 1,3 % de la surface agricole utile flamande. À l’inverse, les dépenses allouées aux produits bio par les consommateurs du nord du pays – 289 millions d’euros – reculent de 2 %.

Le choix des lecteurs

Réforme de la PAC: pas de position commune des 28 avant l’été

Les 28 ministres de l’Agriculture de l’Union européenne ne parviendront pas avant l’été à une position commune, même partielle, sur la réforme de la Politique agricole commune (PAC) après 2020, ont-ils constaté lors d’une réunion informelle mardi à Bucarest.

Une tendance globalement à la hausse sur le marché des produits laitiers

Dans un contexte de ressource laitière peu abondante dans les grands bassins laitiers excédentaires, les marchés internationaux des produits laitiers sont globalement orientés à la hausse. La demande dynamique tire les cours du beurre et des fromages, tandis que la fin de l’écoulement des stocks d’intervention assainit le marché de la poudre maigre. Seul le marché du lactosérum demeure perturbé par les conséquences de la Fièvre porcine africaine en Chine et le conflit commercial sino-étatsunien.

En avril dernier avec la Haute Ecole Condorcet, une vingtaine d’étudiants ont approché quelques-unes des réalités de la Chine rurale et urbaine

Sous la conduite des professeurs François Serneels et Matthias Gosselin, et de responsables chinois des Services agricoles et de l’Education, des étudiants de la Haute Ecole Condorcet à Ath se sont rendus au cœur de la Chine – municipalité autonome de Chongqing et province de Hubei – dans le cadre d’un voyage d’études et d’échanges. La rédaction du Sillon Belge faisait partie du voyage.