Accueil Economie

Economie

Economie

Belgapom: offre inférieure ou égale à la demande

pommes de terre La cotation Belgapom de ce vendredi 31 mars pour les pommes de terre de variété Bintje s’établit à 20,00 €/100kg (TVA excl.) ou 21,20 €/100kg (TVA incl.). ​Belgapom évoque un marché soutenu sur lequel l’offre est inférieure ou égale à la demande.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez Le Sillon Belge chaque semaine chez vous et bénéficiez d'un accès à tout le site : Articles, météo et cotations des marchés agricoles

Voir l'offre d'abonnement

Agco s’offre la division «fourrage» de Lely

Après le démantèlement de Vogel & Noot et le rachat de Kongskilde par New Holland, c’est au tour d’Agco de faire une nouvelle acquisition. Ce 13 mars, le groupe américain a en effet signé un accord de principe avec Lely concernant le rachat de sa division « fenaison ».

L'Europe centrale dénonce la qualité des aliments sur son marché

La Slovaquie et la Hongrie estiment qu'à étiquette semblable les aliments commercialisés en Europe centrale sont de moindre qualité que ceux proposés dans les autres pays et poussent pour que l'UE dénonce ce double standard jeudi lors d'un sommet européen à Bruxelles.

Pour les produits agricoles belges, de nouveaux marchés voient le jour

L’exportation de produits agricoles est une des priorités que s’est fixée le ministre fédéral de l’Agriculture, Willy Borsus. Après deux ans de travail de la cellule « exportation » de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), il dresse un bilan des actions prises.

La cotation Belgapom inchangée

La cotation Belgapom de ce vendredi 10 mars pour les pommes de terre de variété Bintje s’établit à 20,00 €/100kg (TVA excl.) ou 21,20 €/100kg (TVA incl.). ​Belgapom évoque un marché stable sur lequel l’offre est égale à la demande.

Le choix des lecteurs

De très lourdes incertitudes pèsent sur le marché français des agroéquipements

Tous les deux ans, le Sima accueille de nombreux visiteurs du monde entier. Soit par curiosité, soit dans une optique d’achat. L’occasion pour Le Sillon Belge de faire le point sur le marché français des agroéquipements avec Laurent de Buyer, président de la commission économie d’Axema, l’Union des industriels français de l’agroéquipement.

Lut Bellegeer, présidente VABS, nous donne ses impressions:«Chacun sa parcelle, sa vache… c’est peut-être ça le futur de l’agriculture»

« En agriculture et horticulture, l’incertitude sur les revenus est malheureusement devenue une habitude », déplore Lut Bellegeer, présidente du Vrouwen van het Algemeen Boerensyndicaat (VABS), équivalent flamand de l’Union wallonne des agricultrices (UAW). « Aucune autre branche de notre économie ne doit faire face à une insécurité aussi grande. Nous n’avons aucun contrôle sur les prix et c’est un problème qui pèse constamment sur nos familles. Dans les fermes, ce sont souvent les femmes qui s’occupent des paiements, elles sentent donc beaucoup plus vite venir une mauvaise année », précise-t-elle.

Grippe aviaire: un étiquetage spécifique, pour rassurer les consommateurs

Suite à l’identification du virus H5N8 de la grippe aviaire, le 1er  février dernier, chez un détenteur amateur d’une commune néerlandophone, l’obligation de confinement de tous les animaux avait été imposée par l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. Les éleveurs de poules de plein air sont particulièrement touchés par cette mesure.

L’inflation frôle les 3%!

L’indice des prix à la consommation du mois de février s’établit à 104,67 points, soit une augmentation de 0,39 point.

Le bœuf maturé, une manière de mieux consommer la viande en moindre quantité

La viande de bœuf maturée, un effet de mode? Le secteur ne le voit pas de cet œil. Mieux consommer mais en moins grande quantité, c'est l'avenir et le maître mot des artisans. Bouchers, fournisseurs et restaurateurs reconnaissent le succès grandissant de ce produit et l'attrait des clients pour cette technique «à l'ancienne», même s'il s'agit encore d'un marché de niche.