Accueil Economie

Economie

Economie

L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez Le Sillon Belge chaque semaine chez vous et bénéficiez d'un accès à tout le site : Articles, météo et cotations des marchés agricoles

Voir l'offre d'abonnement

Covid-19 - La Commission européenne multiplie les mesures pour limiter l’impact sur le secteur agricole

Faciliter la circulation des travailleurs saisonniers, assouplir les contrôles vétérinaires et phytosanitaires, et réviser la proposition de cadre financier pluriannuel de l’UE pour mieux soutenir les secteurs les plus affectés par la crise. Telles sont les dernières mesures prônées par la Commission européenne face aux conséquences de la pandémie. Certains demandent la mise en place rapide de mesures d’urgence pour le secteur agricole.

L’industrie alimentaire est indispensable mais subit aussi la crise sanitaire

L’industrie alimentaire belge est durement touchée par la crise du coronavirus. Les entreprises alimentaires et leurs équipes restent néanmoins à leur poste afin de s’assurer que tout le monde ait tous les jours de quoi manger et boire. Fevia, la fédération de l’industrie alimentaire belge, appelle tout le monde à soutenir et à remercier ces « Food Heroes ». Bart Buysse, CEO de Fevia, donne un aperçu des coulisses de l’industrie alimentaire depuis le début de la crise du coronavirus.

Des règles assouplies pour les travailleurs saisonniers

En raison des mesures de prévention prises pour limiter la propagation du Covid-19, de nombreux travailleurs saisonniers européens ne peuvent plus se rendre en Belgique pour travailler et ce, alors que la saison de récolte de nombreux fruits et légumes est imminente. Le Conseil des ministres a donc décidé de permettre aux travailleurs occasionnels des secteurs de l’agriculture et de l’horticulture de travailler plus longtemps, afin de s’assurer qu’il y aura suffisamment de cueilleurs pour faire face aux besoins.

Le choix des lecteurs

Un risque de crise alimentaire mondiale liée au coronavirus

Il existe un risque de «pénurie alimentaire» sur le marché mondial à cause des perturbations liées au Covid-19 dans le commerce international et les chaînes d’approvisionnement alimentaire, ont averti les présidents de deux agences de l’ONU et de l’OMC.

Coronavirus : le commerce en circuit court tire son épingle du jeu

La consommation en circuit court connaît un certain succès depuis le début de l’épidémie du coronavirus. Les maraîchers wallons profitent de cette situation même si tous ne sont pas logés à la même enseigne. Ceux habitués aux marchés communaux en plein air vont devoir trouver d’autres canaux de distribution alors que les fermes disposant d’un petit magasin annexe ou proposant des paniers de produits tournent à plein régime.