Accueil Végétaux

Guerre en Ukraine: des «centaines de milliers de tonnes de grains» volées

Les forces russes ont volé « plusieurs centaines de milliers de tonnes de grains » dans les régions occupées d’Ukraine, a dénoncé le 30 avril le vice-ministre ukrainien de l’Agriculture, Taras Vysotskiy, à la télévision nationale, rapporte l’agence Reuters.

Temps de lecture : 1 min

Le ministre de l’Agriculture Mykola Solskyi a, lui, déclaré que les vols de grains avaient augmenté au cours des deux dernières semaines. « J’entends personnellement cela de la part de nombreux propriétaires de silos dans le territoire occupé », a-t-il indiqué. « C’est un vol pur et simple. Et cela se produit partout dans le territoire occupé. »

Les troupes russes ont aussi dérobé des machines agricoles, d’une valeur de 5 millions de dolars, chez un concessionnaire de Melitopol (sud du pays), avant de découvrir qu’elles étaient verrouillées à distance, a indiqué le 2 mai la chaîne CNN.

Le ministère de l’Agriculture a annoncé le 29 mai que six régions d’Ukraine avaient terminé leurs premiers semis de printemps malgré l’invasion russe. L’Ukraine est divisée en 24 régions, mais il n’est pas prévu de semer des grains à Louhansk, à l’est, en raison des violents combats qui s’y déroulent, d’après Reuters.

A lire aussi en Végétaux

«Notre travail consiste à maintenir la rentabilité de la culture de la pomme de terre»

pommes de terre À la tête de Belgapom depuis maintenant deux ans, Christophe Vermeulen n’a pas connu des débuts tranquilles. Les crises se succèdent, en effet, depuis l’entame de son mandat. D’une part, en 2020, la pandémie a fortement influencé les prix de vente des précieux tubercules stockés. D’autre part, la filière a dû faire face à des conditions météorologiques opposées, passant d’une pluviométrie excessive en 2021 à la sécheresse de l’été 2022. S’y ajoute la hausse continue des coûts de production…
Voir plus d'articles