Rapport du Giec: la Fugea appelle à maintenir les prairies permanentes et à consommer de la viande locale

Environnement

Rapport du Giec: Indispensable de revoir l’usage des terres pour le climat et la sécurité alimentaire

Environnement

Il est indispensable de revoir la façon dont sont utilisées et cultivées les terres dans le monde et repenser nos habitudes de consommation afin d’assurer à la fois la sécurité alimentaire des Terriens et la lutte contre le réchauffement climatique, a averti jeudi le groupe d’experts de l’ONU pour le climat (Giec).

Italie: 14 milliards d’euros de dégâts agricoles liés au changement climatique

Environnement

Le changement climatique a entraîné des dommages de l’ordre de 14 milliards d’euros à l’agriculture italienne en dix ans, via la sécheresse ou de violentes tempêtes, a estimé jeudi le principal syndicat agricole de la péninsule, la Coldiretti.

« Les chasseurs sont des partenaires incontournables si l’on souhaite  maîtriser les populations de sangliers en Wallonie », insiste Benoît Petit.

Pour réduire les populations de sangliers, les chasseurs proposent un plan ambitieux

J.V.

Environnement

Face à l’expansion géographique et démographique de l’espèce sanglier, l’Administration wallonne a soumis au ministre Collin un plan de réduction des populations. Peu convaincus, les chasseurs wallons ont à leur tour formulé une proposition. Celle-ci s’applique à l’ensemble de la Wallonie, tout en imposant la réalisation de tableaux de chasse adaptés aux conditions locales et établis en concertation avec les différentes parties concernées.

Une vingtaine de plantes médicinales et aromatiques sont cultivées par la jeune tisanière, en partie sur buttes de culture. Des lieux d’accueils pour la faune et la flore sauvage sont aménagés sur les 45 ares de terrain.

Découverte du métier de tisanière: «Simple et Sauvage»,les tisanes artisanales gaumaises

Au vert

« Léger comme une plume », « Lendemain de veille » ou encore « La boisson du centenaire », voici quelques-unes des tisanes créées par Marie-Hélène Zinque dans le joli village de Torgny aussi appelé « la petite Provence ». Composées de plantes cultivées et sauvages, les tisanes sont faites artisanalement à partir de ressources 100 % locales. Tout le travail est réalisé à la main, depuis la graine jusqu’à la mise en sachet, en passant par la récolte et le séchage des plantes.

La Belgique parmi les régions les plus menacées par une pénurie en eau

Environnement

La Belgique fait partie des pays les plus à risque de pénurie en eau au monde, selon un rapport publié mardi par l’Institut World Resources.

Juillet 2019, le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde

Au vert

Selon les données du service européen Copernicus sur le changement climatique, le mois de juillet qui vient de se terminer a été le plus chaud jamais mesuré dans le monde, juste au-dessus du mois de juillet 2016.

Près d’un francophone sur deux pense qu’il faut interdire l’abattage d’arbres en forêt

Filière bois

Le Belge francophone perçoit la forêt comme un sanctuaire à protéger mais ne la connaît au fond que très peu, selon une enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 1.006 individus en Région wallonne et en Région bruxelloise à la demande de la Société royale du cheval de trait ardennais.

Le cerf fait l’objet d’un plan de tir élaboré  par le DNF, le Demna et les conseils cynégétiques.

Réguler cerfs et sangliers? À la fois essentiel et complexe

Filière bois

Les forêts wallonnes comptent de nombreuses espèces de gibier. Parmi celles-ci, le cerf et le sanglier ont vu leur population fortement s’accroître ces trente dernières années. Ce qui n’est pas sans impact sur les milieux forestier et agricole… Néanmoins, ces deux espèces ne font pas l’objet des mêmes mesures de chasse, nous explique Alain Licoppe, du Demna.

En Wallonie, les scieries de feuillus et de résineux font face à des situations totalement différentes.

La consommation de bois s’accroît, de même que les inquiétudes de la filière

J.V.

Filière bois

En Belgique, et plus fortement en Wallonie encore, la forêt revêt une importante fonction économique. Cependant, les acteurs de la filière bois font face à de nombreux défis (exportations massives de grumes, attaques de scolytes, fluctuation des prix…), ce qui n’est pas sans conséquence sur leur développement. À l’approche de la 20e  édition de Demo Forest, nous avons fait le point sur la situation avec Eugène Bays, responsable veille à l’Office économique wallon du bois.

Les feuillus occupent 57 % de la forêt productive wallonne, contre 43 % pour les résineux

Les forêts, un tiers de la Wallonie face à de nouveaux défis

J.V.

Filière bois

Les outils sélectionnés vont du plus grand...

Un parcours entièrement dédié à l’innovation dans la filière bois

Filière bois

Demo Forest présente pour la première fois en 2019 un Parcours Innovation qui rassemble une sélection d’innovations effectuée avec l’appui de l’Institut technologique français forêt, cellulose, bois-construction et ameublement.

De ces semis de pommiers, seuls quelques-uns donneront  des variétés qui seront multipliées et commercialisées.

La diversité variétale des fruits: source d’usages et de plaisirs multiples!

Filière bois

Chacune de nos espèces fruitières compte un grand nombre de variétés, obtenues à l’état naturel ou grâce à l’homme. Maintenir cette diversité est essentiel, en vue de résoudre certains problèmes qui surviendraient dans les vergers. Quant aux consommateurs, ce panel d’aspects et de goûts leur procure de multiples plaisirs lors de leur dégustation, utilisation en cuisine ou après transformation.

En Wallonie, 300.000
ha, soit 54
% de la surface forestière, sont certifiés PEFC.

Participez à la révision des standards PEFC!

Filière bois

La révision quinquennale des standards PEFC aura lieu cette année. À cette occasion, PEFC Belgium invite les différentes parties impliquées dans la gestion des forêts à prendre part à ce processus et à donner leur avis.

La forêt wallonne à la croisée des chemins

Filière bois

Les résineux en Wallonie sont toujours nettement surexploités, ce qui fait craindre pour leur disponibilité à moyen terme, d’autant que l’on ne mesure pas encore à l’heure actuelle toutes les conséquences de la crise des scolytes qui frappent les épicéas, première essence de résineux au sud du pays.

Érosion de l’emploi dans la filière bois wallonne

Filière bois

Le nombre d’entreprises dans la filière bois wallonne est plutôt stable, mais le nombre d’emplois dans le secteur a, lui, diminué, selon les chiffres du dernier Panorabois publié lundi par l’Office économique wallon du bois à l’occasion de la Foire agricole et forestière de Libramont.

La récolte avance à raison de 2 à 3 passages par semaine pour éviter le grossissement excessif des fruits et le freinage de la production.

Maraîchage: le concombre et melon de serre, surveiller attentivement l’oïdium et les acariens!

Maraîchage

À cette époque de la saison, deux préoccupations retiennent le souffle des producteurs de ces deux cultures : l’oïdium et les acariens. Coup d’œil sur les moyens d’action.

Durant quatre jours in situ et deux jours en forêt de Bertrix (Demo Forest), la foire de Libramont se veut une vitrine exceptionnelle de l’agriculture et de la filière forêt-bois.

Les 26 à 29 juillet à Libramont et les 30 et 31 août en forêt à Bertrix: six jours de découvertes et de rencontres avec les secteurs agricole et forestier

Libramont 2019

Manifestation unique en Europe, gigantesque événementen plein air, la 85e édition de la Foire agricole et forestière de Libramont propose à ses visiteurs, professionnels ou grand public, un programme riche, diversifié et spectaculaire dans une ambiance unique. Après 4 jours in situ, le rendez-vous de la ruralité se prolonge avec Demo Forest sur un superbe site en pleine forêt à Bertrix.

Quelque 600 km de clôtures dans le Limbourg pour éviter les attaques de loups

Au vert

Environ 600 km de clôtures sont nécessaires afin d’aider les éleveurs limbourgeois à se protéger des attaques potentielles de loups, a estimé, lors de sa première réunion, le Wolf Fencing Team Belgium, un réseau de volontaires mis en place à l’initiative de Natuurpunt et du WWF Belgique. Cela alors alors que Naya, August et leur progéniture rôdent dans la région, rapporte le journal Het Belang van Limburg. De telles mesures de précaution devraient également être mises en oeuvre en Wallonie «d’ici la fin de l’année», selon le WWF.

Italie: les collines historiques du Prosecco classées par l’Unesco

Environnement

Les collines viticoles du Prosecco, façonnées par l’homme pendant des siècles dans la région de Venise (nord-est de l’Italie), ont été inscrites dimanche sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

Une solution possible au réchauffement climatique: planter beaucoup d’arbres

Environnement

Une équipe de chercheurs a calculé qu’il y avait suffisamment de place sur Terre pour planter des arbres capables d’absorber les deux tiers du carbone présent dans l’atmosphère, une solution au réchauffement climatique jugée toutefois exagérée par d’autres scientifiques.

Le Comité wallon d’experts sur le climat appelle à plus d’ambition climatique pour 2030

Environnement

Le Comité wallon d’experts pour le climat s’inquiète, dans un nouvel avis publié samedi, d’un manque de politiques et mesures concrètes de décarbonation de l’économie wallonne et recommande d’adopter des objectifs climatiques plus ambitieux pour 2030 au niveau wallon.

L’OCDE conseille de réorienter les subventions à l’agriculture vers le climat

Environnement

Les aides publiques à l’agriculture dans tous les pays du monde devraient être réorientées vers l’innovation et les services à « impact sociétal » comme le climat, l’environnement, ou la lutte contre le gaspillage, estime l’OCDE dans un rapport publié lundi.

Ce semis de betteraves potagères n'est pas bien réussi. La sécheresse d'avril et mai y est peut-être pour quelque chose. Les espaces non occupés vont vite être comblés par des plantes adventices... que nous pourrons goûter.

Auprès de mon potager: les bonnes « mauvaises » herbes!

Potager

Un éclairage sur les opportunités culinaires que nous offrent au potager de nombreuses plantes au départ non désirées.

La gamme de plantes comestibles permet de créer son jardin en fonction de qui l’on est et de comment l’on cuisine.

Visite de la pépinière comestible L’Ortie-Culture» dans la vallée de la Molignée: «ce qui est agréable à regarder, ici se mange aussi…»

Au vert

L’ortie-Culture est une pépinière dite comestible, fruit du travail de Béatrice et Marie Albert à Stave. L’adjectif comestible caractérise l’endroit car le pli a été pris que chaque plante proposée ici aussi se mange : feuilles, fruits, racines ou fleurs. Un pari réussi qui permet aux deux sœurs de différencier leur production et de créer du lien avec leurs clients notamment autour de cours de jardinage… et de cuisine donc !