Accueil Filière bois

Prix moyens des bois sur pied pour le printemps 2022

Par rapport à la période précédente (automne – hiver 2021-2022), les prix moyens des épicéas sains progressent pour les catégories 60-69, 70-89, 90-119, 120-149, 150-179 et 180 et +. En ce qui concerne les autres résineux, des augmentations sont à épingler du côté des pins des catégories supérieures (120-149, 150-179 et 180 et +). Les mélèzes et douglas enregistrent quelques hausses ponctuelles.

Temps de lecture : 3 min

Du côté des feuillus, les prix des chênes et des peupliers s’affichent en hausse et ce, qu’importe la catégorie. Les prix des hêtres blancs augmentent pour les catégories 150-179 et 180-199.

Enfin, les prix du bois de chauffage et du bois de trituration vont également crescendo.

Résineux

Les prix moyens des résineux sont renseignés sur la base d’un volume marchand sur écorce. Les bois doivent être de bonne qualité, peu branchus, de bonne rectitude, d’un défilement normal et exempts de pourriture et de mitraille.

Pour l’épicéa, les prix sont donnés pour des éclaircies pour les catégories 20-39, 40-59, 60-69 et 70-89. Il convient d’ajouter 10 % pour obtenir les prix des mises à blanc pour les catégories 60-69 et 70-89. Les prix des mises à blanc sont présentés pour les catégories 90-119, 120-149, 150-179 et 180 et +.

Pour les autres résineux, les prix sont présentés pour des éclaircies pour les catégories 20-39, 40-59, 60-69, 70-89, 90-119 et 120-149. Il convient d’ajouter 10 % pour obtenir les prix des mises à blanc pour les catégories 60-69, 70-89, 90-119 et 120-149. Les prix des mises à blanc sont présentés pour les catégories 150-179 et 180 et +.

Les lots importants, supérieurs à 1.000 m³, se vendent proportionnellement plus cher que les lots de faible volume.

Pour les bois chablis, il convient d’appliquer une décote. L’importance de celle-ci est très variable en fonction des circonstances.

Feuillus

Les prix moyens des feuillus sont donnés pour des grumes entières (culée et surbille).

Les intervalles de prix sont, pour un lot déterminé, fonction du pourcentage de bois de qualités spéciales (par exemple : couleur, tranchage, déroulage, ébénisterie…).

Pour des bois exceptionnels (chênes, merisiers, noyers…), les valeurs ne peuvent être déterminées que par une analyse approfondie de chaque bille de pied.

Bois de chauffage

Le haut de la fourchette concerne les ventes de petits lots à des particuliers.

Toutefois, il existe de fortes différences en fonction des régions et de la situation (proximité d’une grosse agglomération, facilité d’accès, relief, végétation adventice, dispersion des bois…) et de la qualité des coupes (houppiers, taillis, baliveaux, proportion de bois durs).

Bois de trituration

Pour les bois de trituration, les prix sont exprimés en €/t, tous types de bois confondus, et non en €/m³ apparent, ceci afin de correspondre aux pratiques habituelles en matière de vente de ce type de produit. Ainsi, les marges d’erreurs dans la conversion des unités de mesures (m³ vers m³ apparent et m³ apparent vers tonne) sont limitées.

Liste établie par la Fédération nationale des experts forestiers asbl

Infos : 081/31.31.58

A lire aussi en Filière bois

Comment gérer les besoins en eau de nos fruitiers?

Filière bois Alors que l’eau constitue une ressource essentielle à la vie et la production de nos arbres fruitiers, les saisons sèches tendent à se répéter… Dans ce contexte, les arboriculteurs se doivent d’être attentifs à leurs pratiques, en vue à la fois d’économiser l’eau mais aussi de l’apporter de la meilleure des manières, parfois en optant pour un système d’irrigation.
Voir plus d'articles