Accueil Economie

Economie

Economie

Le Château de Harzé fête le fromage les 13 et 14 août

Economie Descendant des hauteurs brûlées de vent, un paysage que l’on cache dans sa joie comme une lettre en plein soleil. Harzé, le divin et l’infime de cet écrin, on y échappe au grand bruissement du monde, le murmure des pas, les nuages engourdis. Les 13 et 14 août, son château ouvrira sa cour aux meilleurs fromages.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez Le Sillon Belge chaque semaine chez vous et bénéficiez d'un accès à tout le site : Articles, météo et cotations des marchés agricoles

Voir l'offre d'abonnement

Et si l’on remplaçait le plastique par le mycélium?

Collaborer avec un être vivant, le mycélium, sur lequel on compte pour augmenter la symbiose entre les villes et la nature, tel est le cœur de la mission de PermaFungi, la coopérative sociale d’économie circulaire pionnière dans le domaine des myco-matériaux. Une démarche gagnante qui s’inscrit parfaitement dans la philosophie sous-tendue par le Pacte Vert européen.

La coopérative Bel’grains : «valoriser la céréale locale panifiable et brassicole»

La route se fait rue puis s’assoupit en ruelle entre vallées encaissées, une collection de reliefs ferrusiens et les ruisseaux qui tintinnabulent en contrebas. Sur l’ancestrale Ferme de la House avec sa longue façade animée de baies à linteaux en accolade, Gérard Rixhon est le premier membre et producteur de farine bio de la coopérative locale Bel’grains dont les sachets rencontrent un succès grandissant en Wallonie.

Moins d’animaux, moins de pommes de terre, moins de lin... mais autant de fermes

L’année 2021 se caractérise par la bonne santé globale des cultures céréalières, et plus particulièrement du froment et de l’épeautre, alors que les surfaces dédiées aux pommes de terre et au lin accusent un certain recul. Quant aux animaux d’élevage, la taille des cheptels bovins et porcins s’affiche en léger recul tandis que les volailles frôlent le statu quo.

Conséquences de la guerre en Ukraine: une aide exceptionnelle pour certains secteurs agricoles

Une enveloppe budgétaire exceptionnelle de plus de 10.4 millions d’euros va être allouée aux producteurs des secteurs agricoles les plus en difficulté dans le cadre des conséquences de la guerre en Ukraine, à savoir les secteurs de la volaille (Bio, Qualité Différenciée), des caprins laitiers (Bio et conventionnel) et des porcs (Qualité Différenciée, Bio et conventionnel).

Le choix des lecteurs

Valbiom mettre l’économie biosourcée à l’honneur lors de la Foire de Libramont

Durant la Foire de Libramont 2022, ValBiom présentera le potentiel de l’économie biosourcée au travers d’un stand, d’animations, de conférences et de rencontres. Biogaz, textile éco-responsable et matériaux de construction durables en seront les thèmes principaux, constituant autant d’opportunités économiques pour l’agriculture wallonne.

Développer les protéines végétales en Wallonie (2/2): «Participer à cette croissance en proposant une offre la plus intelligente possible!»

Suite au séminaire sur le développement des protéines végétales en Wallonie organisé par la Fwa en mars – voir notre édition du 7 juillet –, nous avons pu faire le point sur leurs productions chez nous. François Héroufosse, directeur du pôle de compétitivité Wagralim, s’y était, quant à lui, intéressé aux innovations en lien avec ces protéines et aux rôles à jouer pour l’industrie agroalimentaire. Et le moins que l’on puisse écrire… De nombreux défis sont encore à relever !