«Les IG ne sont pas des marques, elles représentent la tradition, la richesse de nos territoires, l’excellence du monde agricole. Voilà pourquoi il ne faut pas détricoter un système à succès »

Politique de qualité de l’UE : les Indications géographiques, une «success story» en mutation

Economie

Paiement des aides bio et Maec

Economie

L’Organisme payeur de Wallonie fait savoir qu’il a effectué les versements, ces 4 et 5 avril, de la première tranche des aides à l’agriculture biologique et aux mesures agroenvironnementales et climatiques (Maec) pour la campagne 2021.

Inondations de juillet 2021: envoyez vos déclarations au plus vite!

Economie

Il vous reste jusqu’au 18 avril pour mener à bien les démarches nécessaires.

Le texte maintient la limitation d’utilisation des biocarburants issus de cultures alimentaires à 7 % mais un nouvel objectif de 2,2 % de biocarburants dits avancés est fixé pour 2030  avec des étapes : 0,2 % en 2023 et 0,5 % en 2025.

Énergies renouvelables : un compromis sur la table

Economie

La présidence française du conseil, qui espère boucler le dossier avant la fin juin, a proposé aux États membres un projet de compromis sur la révision de la directive Énergies renouvelables.

Quatre entreprises alimentaires sur dix pourraient suspendre ou réduire leur production

Economie

En raison de la guerre en Ukraine et des problèmes dans la chaîne d’approvisionnement, quatre entreprises alimentaires sur 10 indiquent qu’elles pourraient temporairement suspendre ou réduire leur production dans les semaines à venir, ressort-il mercredi d’une étude menée par la Fédération de l’industrie alimentaire belge (Fevia). Cette dernière appelle les autorités et la grande distribution à la rescousse.

Collecte laitière: reprise compromise dans l’UE-27 ?

Animaux

En janvier, le prix du lait dans l’UE-27 a atteint des niveaux inédits, dans le sillage de la flambée des cours des ingrédients laitiers. Cette envolée n’a pas encore permis de relancer la collecte, qui a de nouveau reculé en janvier. Le conflit en Ukraine pourrait entraver le redressement attendu de la production, en renchérissant le prix de l’aliment acheté.

Pour le président français Emmanuel Macron, «nous devons assumer de produire davantage en respectant nos normes, nos règles, en étant vigilants sur les sujets climatiques  et de biodiversité afin de contribuer à un effort de solidarité ».

Conflit russo-ukrainien : «FARM», un plan européende solidarité alimentaire

Economie

Le 24 mars dernier, Emmanuel Macron a annoncé, en tant que président du Conseil de l’UE, la mise en place d’un plan d’urgence pour la sécurité alimentaire. Baptisée « FARM » (l’acronyme de « Food and Agriculture Resilience Mission), cette initiative entend répondre à un risque de famine dans le monde causé par la guerre en Ukraine.

Si les plans stratégiques nationaux respectent globalement les obligations légales,  ils négligent les objectifs du Pacte Vert, a constaté la commission dans sa première analyse.

Conflit russo-ukrainien :«La commission concentre ses efforts sur les plans stratégiques nationaux»

Economie

En marge des débats sur les conséquences de la guerre qui sévit en Ukraine, les discussions au niveau du conseil des ministres européens de l’Agriculture réunis à Bruxelles le 21 mars dernier, ont également porté sur la mise en œuvre de différents éléments du Pacte Vert.

Julien Denormandie, le ministre français de l’Agriculture, a dit craindre  «une crise alimentaire mondiale dans les 12 à 18 mois».

Conflit russo-ukrainien : l’UE prend des mesures pour doper sa production agricole

Economie

L’Ukraine, son noir destin, sa population charriée sur les routes de l’exil, mais aussi son secteur agricole chahuté ont imprégné les débats du dernier conseil des ministres européens de l’Agriculture, quelques heures avant l’activation du plan d’urgence de la commission dont l’objectif est d’amortir le choc de la guerre sur la sécurité alimentaire mondiale.

« Ne restez pas silencieux, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour stopper les Russes  et cessez toute forme de coopération avec la Russie» a demandé M. Leschenko.

Conflit russo-ukrainien :«Même lorsque l’Ukraine est en sang et en larmes et à l’article de la mort, elle est toujours vivante»

Economie

« C’est un véritable honneur que vous soyez avec nous aujourd’hui ». C’est en ces termes qu’a été accueilli le ministre ukrainien de l’Agriculture Roman Leschenko au parlement européen où il est venu informer les députés de la situation agricole, celle de la sécurité alimentaire de son pays mais aussi demander main-forte pour un secteur à l’arrêt dans plusieurs régions.

Le plan stratégique allemand consacrera environ 50 % du budget national  aux objectifs liés à l’environnement, au climat et à la biodiversité.

PAC : l’Allemagne dévoile son plan stratégique

Economie

La médiatrice rappelle qu’il devrait y avoir une transparence suffisante  autour des négociations des projets de plans stratégiques de la PAC.

Politique agricole commune : la médiatrice européenne s’inquiète du poids des lobbies

Economie

La médiatrice européenne, Emily O’Reilly, a adressé une lettre à la commission lui demandant d’assurer « la transparence et une représentation équilibrée des intérêts dans le cadre de la PAC ».

L’Union européenne apparaît comme un des plus gros exportateurs de blé mis à contribution suite au conflit russo-ukrainien.

«Les prix des céréales se maintiendront à des niveaux élevés»

Végétaux

L’impact de la guerre en Ukraine sur les marchés céréaliers est important depuis le début de l’invasion russe. L’Union européenne apparaît comme un des plus gros exportateurs mis à contribution pour suppléer les blés russes et ukrainiens. Côté prix, tout dépend de l’évolution de la demande, prévue en baisse par le cabinet d’études agro-économiques Tallage, bien que celui-ci estime que leurs niveaux resteront élevés jusqu’en 2022-2023.

La commission a pris conscience qu’il faudra mener une politique permettant à l’UE d’assurer  son propre approvisionnement et la sécurité alimentaires du monde entier.

Conflit russo-ukrainien : «Chaque tonne supplémentaire de céréales produite dans l’UE est une tonne de plus contre Poutine»

Economie

L’inquiétude et la vigilance sont de mise au parlement européen où la question de la sécurité alimentaire en Europe – et au-delà de ses frontières – est en tête des préoccupations politiques depuis les premières heures de l’invasion russe.

Entre 2017 et 2021, la production de viande a augmenté de 3% en Belgique

Conso

Sur l’ensemble de l’année 2021, 1.845.000 tonnes de viande sont sorties des abattoirs belges, ce qui représente une augmentation de 3% par rapport à 2017. Une évolution qui diffère toutefois selon les races, les bovins enregistrant une baisse de 12% tandis que la quantité abattue de porcs a augmenté de 9%, conduisant la quantité de carcasses de porcs abattus à 1,4 million de tonnes en 2021, ressort-il d’une réponse du ministre wallon de l’Agriculture, Willy Borsus, à la députée libérale Caroline Cassart-Mailleux.

Un café-transmission, le 24 mars à Wavre

Economie

Un nombre alarmant de fermes disparaît chaque année en Wallonie. Et pourtant, il existe de nombreux jeunes agriculteur·trice·s désireux de reprendre une exploitation afin de lui donner un nouvel élan. Il existe aussi de nombreux fermiers en fin de carrière qui ignorent que le travail de toute une vie pourrait être repris et valorisé par un repreneur (autre que simplement pour le foncier).

Pommes de terre NEPG: la guerre en Ukraine et l’explosion des coûts de production rendent les producteurs incertains

Economie

Suite à l’invasion russe en Ukraine, les marchés de la pomme de terre ont été quelque peu hésitants au cours des dernières semaines. Mais il n’y a pas de raisons pour que les prix d’achat libre ou les ventes de produits transformés dans l’Union européenne et à l’étranger changent beaucoup. L’activité de transformation dans la zone NEPG (North-Western European Potato Growers) est bonne et fonctionne au maximum des possibilités actuelles et les transformateurs ont besoin de pommes de terre !

Un processus d’harmonisation de certaines procédures a été entamé pour faciliter  le déploiement du Nutri-Score.

Nutri-Score : harmonisation en vue

Economie

En attendant que la commission soumette, d’ici fin 2022, sa proposition sur le prochain système d’étiquetage nutritionnel sur les emballages, les six pays de l’UE promoteurs du Nutri-Score, dont la Belgique, ont déjà entamé un processus d’harmonisation de certaines procédures pour faciliter son déploiement.

Le commissaire Wojciechowski, a déclaré qu’« il était fermement convaincu  que les risques pour la sécurité alimentaire dans l’UE peuvent  être contenus si nous coopérons tous et coordonnons nos actions».

Conflit russo-ukrainien : l’UE précise ses mesures pour soutenir le secteur agricole

Economie

Pour faire face aux perturbations en approvisionnement alimentaire liées à la crise ukrainienne, les experts agricoles des États membres ont soutenu les deux mesures d’urgence proposées par la commission, à savoir le dispositif d’aide au stockage privé pour la viande porcine et le déblocage de la réserve de crise.

« Nous sommes dans un processus de sino-mondialisation » qui s’inscrit  dans un contexte d’exacerbation des rivalités entre la Chine et les Etats-Unis  sur un fond de guerre commerciale et aggravé par le conflit russo-ukrainien  qui couvait sous la cendre en 2014 avec l’annexion de la Crimée.

Heurs et malheurs de la mondialisation : quand la géopolitiques’invite au cœur du secteur agricole

Economie

Le secteur agricole, la sécurité alimentaire. Deux enjeux devenus plus que jamais majeurs dans le panorama géopolitique actuel. Leurs mutations structurelles, les turbulences du marché et leur cortège d’incertitudes questionnent la puissance et l’avenir de l’agriculture européenne passée au révélateur de la mondialisation.

Les hausse des prix du blé s’explique largement par les incertitudes qui règnent  quant aux flux des disponibilités mondiales depuis les ports de la mer Noire.

Où s’arrêtera la hausse des prix des produits alimentaires?

Economie

L’Indice Fao des prix des produits alimentaires atteint un niveau record en février. La plus grande contribution à cette hausse est à mettre au compte des huiles végétales et des produits laitiers et les premières estimations indiquent des perspectives très favorables pour le maïs et le blé pendant le reste de l’année.

L’année 2022 commence avec un manque d’offre et les prix restent orientés à la hausse.

Les prix des jeunes bovins ont repris leur hausse en Europe

Animaux

En Europe, les anticipations d’abattage de jeunes bovins au second semestre 2021 ont entamé les disponibilités de 2022. L’année commence avec un manque d’offre et les prix restent orientés à la hausse, tranchant avec la baisse saisonnière habituelle.

Les exportateurs brésiliens protestent contre le fait que les douanes britanniques examinent à la loupe  tous les lots de viande qui arrivent dans le pays.

Royaume-Uni/Brésil : la question de la viande bloque les négociations

Economie

Les négociations pour un accord de partenariat économique entre le Royaume-Uni et le Brésil n’ont pas encore pu démarrer en raison d’un différend autour des mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) sur la viande bovine. Londres avait notamment un temps envisagé d’entamer les négociations le 31 janvier mais a dû finalement se résigner à les reporter sine die.

Les ports de la mer Noire, comme celui ô combien stratégique d’Odessa, constituent  le point de sortie pour la grande majorité des exportations céréalières ukrainiennes.

Conflit russo-ukrainien : «un impact majeur et douloureux sur le secteur agricole»

Economie

Véritable attentat contre la liberté et la démocratie, l’invasion de l’Ukraine par la Russie aura également de lourdes conséquences économiques sur le secteur agricole en raison

de la hausse des prix des engrais liés à celle du gaz,

du pétrole ainsi que des céréales. Afin d’y faire face,

le parlement a convié un représentant de la commission

pour envisager les pistes à court, moyen et long terme.

L’étude souligne que la mise en œuvre et l’application des Tsd varient considérablement,  par exemple en ce qui concerne le règlement des différends et l’utilisation de recours  commerciaux en cas de violation des dispositions.

Accords commerciaux : l’intégration du développement durable passe par la coopération

Economie

La commission vient de publier une étude comparative indépendante portant sur sept pays partenaires de l’UE, qui met en avant l’importance de la coopération, plutôt que les sanctions, dans le cadre de la mise en œuvre des chapitres de développement durable dans les accords de libre-échange.