L’industrie alimentaire belge: durement touchée, mais pas à terre

Agrofourniture

Ces dernières années, environ 1.100 ha de maïs ont été semés sous plastique en Wallonie.

Maïs sous plastique: une technique rentable… dans certains cas uniquement

Maïs

Afin de faire le point sur les évolutions de la culture de maïs sous plastique, le Centre Pilote Maïs a mis en place pas moins de 15 essais en maïs fourrage et maïs grain entre 2018 et 2020. La technique de semis sous paillis plastique a été comparée à la technique d’implantation classique avec prises de rendements au champ, analyses des valeurs alimentaires et calcul des paramètres économiques et ce, en Ardenne et Haute Ardenne mais aussi dans les régions plus favorables du centre du pays.

Illustration de l’impact du gel sur colza d’hiver, à la mi-avril 2016 en Région wallonne.

Les marchés intègrent des risques liés à l’épisode de gel en blé et colza

Economie

Les prix du blé progressaient, le 7 avril à la mi-journée, s’agissant des échéances liées aux récoltes de la prochaine campagne de commercialisation, conséquence directe des inquiétudes liées à la vague de froid qui touche actuellement l’Europe.

S’il y a des avancées, les conditions ne sont pas encore toutes réunies pour procéder à la ratification avec les pays du Mercosur, admet l’Exécutif de l’UE.

UE-Mercosur: du mieux sur la déforestation, mais il reste du travail!

Economie

Le chapitre sur le commerce et le développement durable de l’accord commercial UE-Mercosur offre des garanties solides pour répondre efficacement aux enjeux liés à la déforestation, assure la Commission européenne dans une prise de position publiée le 30 mars. Toutefois, les conditions ne sont pas encore toutes réunies pour procéder à la ratification, dit-elle.

En termes d’exportations, la Chine est restée le principal partenaire de l’UE, l’an dernier.

Agroalimentaire: les échanges de l’UE en légère hausse en 2020

Economie

Malgré un contexte difficile, les échanges agroalimentaires de l’Union européenne ont légèrement progressé.

Le scénario proposé par ce groupe d’experts s’oriente notamment vers une diversification et une amélioration qualitative de l’alimentation dans les pays du Sud.

Alimentation: appel à la mobilisation citoyenne pour un programme sur 25 ans

Economie

L’International pannel of experts on sustainable food systems convie la société civile à s’accorder sur un programme international à l’horizon 2045 pour transformer en profondeur le secteur agricole.

La Belgique en passe de manquer les objectifs de développement durable en 2030

Economie

La Belgique n’est pas sur la bonne voie pour atteindre les objectifs de développement durable en 2030, souligne l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) dans un rapport publié mercredi sur les performances environnementales belges. Parmi les freins, l’organisation pointe la fragmentation des compétences et le manque de coordination entre les gouvernements fédéral et régionaux.

Unique au monde, l’outil destiné à la production de protéines extraites de colza non OGM pour l’alimentation humaine sera mis en service à Dieppe au début 2022.

Des protéines de colza pour l’alimentation humaine

Colza

Le groupe Avril et Bpifrance, unissent leurs forces et investissent 45 millions d’euros pour développer une nouvelle filière de protéines végétales de colza dans le département français de la Seine-Maritime.

Les prix du beurre ont augmenté de 16% depuis le début de l’année.

Les cours des principaux produits laitiers européens sont en hausse

Economie

Tous les prix des produits laitiers sont au-dessus de leur moyenne quinquennale », notait le 25 mars l’Observatoire du lait.

Deux épais dossiers restent à traiter: la conditionnalité sociale et l’architecture verte .

Des avancées concrètes sur la nouvelle politique agricole commune

Economie

Un accord de principe, à confirmer, a été trouvé sur plusieurs volets de la négociation menée au sujet de la prochaine pac.

Les syndicats agricoles des six pays ont déployé leurs étendards, et la foule avance en rangs serrés, comme une armée napoléonienne à l’assaut du centre-ville.

Le 23 mars 1971: Jour de colère

Marc Assin

Economie

À l’échelle mondiale, la situation laitière est contrastée. Alors que la collecte européenne s’affiche en recul, l’année démarre sur une note très positive dans les autres grands bassins laitiers que sont les États-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Coup de frein pour la collecte laitière européenne

Animaux

Les baisses prononcées des collectes française, allemande et néerlandaise ont eu raison de la dynamique connue par l’UE-27 depuis juillet 2019 et de ses 18 mois consécutifs de croissance ininterrompue. La collecte de l’UE-27 a ainsi reculé de presque 1 % en janvier 2021, soit sa plus forte baisse depuis 2 ans.

La problématique de la taxation des engrais faire encore débat.

De nombreux ministres de l’UE appuient la taxe carbone aux frontières

Législation

Dans une tribune, vingt ministres de l’Union soutiennent cette mesure « climatique ».

Après deux mois d’activité, la centrale d’achat CamaCuma affichait déjà un quart des matériels vendus ou loués.

En France, les Cuma lancent une centrale d’achat

Equipements

Chez nos voisins français, une centrale d’achat a été récemment lancée à l’initiative des Coopératives d’utilisation de matériel agricole, « en réaction à la hausse croissante des prix des équipements ».

Sur les panneaux des manifestants du 23 mars 1971, on pouvait notamment lire « Ne fauchez pas ceux qui sèment », « Nous sommes les serfs du XX e  siècle », « Si nos vaches donnaient de la bière, nous serions millionnaires »...

La manifestation d’un désespoir qui couvait depuis plusieurs mois

Economie

23 mars : grand rassemblement paysan à Bruxelles, voilà ce qu’annonçait votre Sillon les semaines précédant la manifestation tristement célèbre du 23 mars 1971. Rien ne laissait présager une telle débâcle… Pas si sûr ! Quand on parcourt les archives de ce début d’année 1971, on sent bien que la colère couve mais aussi le désespoir et la résignation. 50 ans après, il est troublant de constater que rien n’a vraiment changé.

« Mansholt et la T.V.A. sont les deux mamelles de la mendicité », peut-on lire  sur cette vache qui, elle aussi, participait à la manifestation bruxelloise.

Encourager près de 5 millions d’agriculteurs à quitter leur ferme, c’était «non, non et non!»

Economie

Voici 50 ans, le 23 mars 1971, pas moins de 100.000 fermiers se sont regroupés à Bruxelles pour laisser éclater leur colère. Dans leur ligne de mire : le plan Mansholt, du nom du commissaire européen à l’Agriculture de l’époque, qui entendait réformer leur profession en profondeur.

Une semaine de négociations pour rendre l’agriculture et le secteur laitier plus équitables et résistants aux crises

Législation

Les producteurs de lait membres de l’European Milk Board (EMB) exhortent la présidence portugaise du Conseil, les États membres de l’UE et la Commission à mettre à profit une semaine cruciale pour la réforme de la politique agricole commune. « Ancrez des instruments de gestion de crise efficaces et une meilleure position sur le marché dans la pac ! », demandent-ils.

La multiplication des atteintes à l’environnement au Brésil notamment participent au coup de frein actuel sur la ratification de cet accord par plusieurs Etats membres de l’UE.

Quelque 450 ONG appellent à abandonner l’accord UE-Mercosur

Economie

Réunies dans le collectif Stop Ceta-Mercosur, 450 associations et ONG demandent aux gouvernements d’abandonner l’accord entre l’UE et le Mercosur, qui doit encore être ratifié par les Vingt-sept.

Jugeant que la plupart des secteurs ont plutôt bien résisté ou sont en train de se reprendre, la Commission admet toutefois que la situation du porc est plus problématique.

Les marchés agricoles: divergence d’analyse à la tête de l’UE!

Economie

Pour la Commission européenne la situation sur la plupart des marchés agricoles de l’UE est rassurante, malgré les difficultés rencontrées ces derniers mois. Un constat que ne partagent pas les parlementaires européens.

Comme pour la plupart des denrées, on observe au cours du mois de février, une hausse du prix mondial du sucre, pris entre les baisses de la production dans les principaux pays producteurs et la forte demande à l’importation en Asie.

Prix alimentaires mondiaux: un 9e mois de hausse tirée par le sucre et les huiles

Economie

Les prix mondiaux des produits alimentaires ont de nouveau progressé en février (+2,4 % en un mois et +26,5 % en un an), pour le 9e mois consécutif, portés par la hausse des cours du sucre et des huiles végétales, selon le bulletin publié début mars par la Fao.

Les députés européens estiment que dès 2023, à la suite à une étude d’impact, le nouveau mécanisme d’ajustement des émissions de carbone aux frontières devrait couvrir le secteur énergétique et les secteurs à forte intensité énergétique dont celui des produits chimiques et des engrais».

Taxe carbone sur certains biens importés de pays tiers: le Parlement européen se montre favorable

Economie

Le Parlement européen s’est prononcé en faveur de la mise en place d’une taxe carbone aux frontières de l’UE s’appliquant aux secteurs déjà couverts par le système d’échange de quotas d’émissions, excluant donc l’agriculture. Le secteur agricole souhaite que les engrais ne soient pas non plus concernés.

La sécheresse n’a épargné aucune culture, à l’image de ces betteraves « fatiguées »

Calamités agricoles 2020: comment introduire sa demande d’indemnisation?

Législation

Afin de permettre un traitement plus efficace des PV de constats de dégâts et, in fine, indemniser plus rapidement les agriculteurs victimes de la sécheresse de 2020, la Wallonie se dote d’un nouveau module déclaratif permettant d’effectuer toutes les démarches nécessaires. En cas de problème, un service d’aide est disponible.

L’accord couvre des dizaines de quotas et des milliards d’euros d’échanges commerciaux concernant notamment les fruits et légumes, la viande bovine, la volaille, les produits laitiers...

L’UE et les États-Unis ajustent les quotas européens des importations agricoles

Economie

A la suite du Brexit, l’UE et les États-Unis se sont accordés sur les quotas agricoles européens dans le cadre de l’OMC.

Dans des pays ravagés par la guerre et la famine, comme le Yemen, à la pointe sud-ouest de la péninsule arabique, les besoins en aide alimentaire d’urgence sont immenses!

Des besoins élevés d’importation de céréales dans les pays à faible revenu

Economie

Les perspectives de récolte et situation alimentaire révèlent la nécessité de soutenir pas moins de 45 pays dans le monde.

Les retards d’approvisionnement des marchandises, la hausse des coûts en raison des charges administratives supplémentaires et leur complexité sont aujourd’hui les principales raisons qui expliquent les perturbations commerciales actuelles entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

UE et Royaume-Uni: les retards de livraison et la hausse des coûts perturbent le commerce

Economie

Un peu plus de deux mois après l’application de l’accord commercial entre l’UE et le Royaume-Uni, l’impact du Brexit est bien réel de chaque côté de la Manche.