40 jours sans viande,pour ou contre?

Voix de la terre

Trop de gens nous aiment

Marc Assin

Voix de la terre

Nom d’un petit bonhomme ! Me voici monté en grade, à l’insu de mon plein gré : je serais devenu « populiste ». Et bien dites donc, je ne m’attendais guère, lorsque j’ai écrit « Les vampires des labos », à rentrer dans le club très sélect des Donald Trump & Cie. Le costard taillé pour moi par l’Arsia m’est mille fois trop grand, je n’en méritais pas tant. Même mon chien en a ri, quand je lui ai raconté…

Vétérinaires et éleveurs, même combat

Voix de la terre

En réponse à l’article bien « cher » vétérinaire (SB 10/02/2017)

Lettre au ministre de la santé: regardons chez les autres

Voix de la terre

Che Guevagra

Marc Assin

Voix de la terre

Un heureux concours de circonstances a déposé devant mes yeux une très vieille gazette, « L’action syndicale paysanne », datée d’avril 1963. Il s’agissait d’une publication mensuelle de l’ASDEA (Action Syndicale Des Exploitants Agricoles), un mouvement qui appelait tous les agriculteurs à s’unir pour mieux se défendre contre la « politique de la grosse agriculture », pour employer leur expression favorite. Sa devise était « Unité et Solidarité ».

Les USA… pas si loin

Voix de la terre

En 1994, un groupe d’agriculteurs belges dont je faisais partie parcourait le Middle-West américain en voyage d’étude. Nous y recherchions des réponses aux questions que nous nous posions face aux difficultés d’obtenir des prix stables et rentables pour nos produits, aux accords du GATT (aujourd’hui rebaptisé OMC) et à l’apparition de nouveaux critères de qualité environnementale et de la traçabilité.

Bien «cher» Vétérinaire

Voix de la terre

Agricultrice et éleveur de BBB, qu’elle ne fut pas ma surprise lors de l’ouverture de ma première facture frais vétérinaire de l’année 2017 :

Le Radeau de la Méduse

Marc Assin

Voix de la terre

Naguère, les agriculteurs éprouvaient beaucoup de joie et de fierté, lorsque l’un de leurs enfants se destinait à reprendre l’exploitation familiale, pour perpétuer ainsi une lignée ancestrale. Aujourd’hui, ces sentiments légitimes de bonheur ont fait place à un grand questionnement, une certaine anxiété, voire une véritable panique, si un fils ou une fille désire franchir le pas. Dans notre monde moderne, le contexte a bien changé, et pas vraiment en positif…

Le métier d’étalonnier, vu par une amie des chevaux

Voix de la terre

Le sillon belge est un agréable journal lu par une majorité d’agriculteurs mais surtout par des personnes partageant l’amour de la nature dans toutes ses expressions. Pour ceux et celles qui, comme moi, ne sont experts en rien mais intéressés par tout, je me suis attardée en toute modestie sur le métier d’étalonnier, métier peu fréquent aujourd’hui.

Brucella, on supprime tout…

Voix de la terre

À la mi octobre, la ferme La Belle Croix SocAgr à Jéhonville, dans l’entité de Bertrix recevait un avis de la laiterie stipulant la détection du germe brucella suis biovar 2 dans son lait. Les propriétaires furent très étonnés de cette découverte puisqu’ils n’avaient dû faire face à aucun avortement dans leur exploitation laitière Bio.

Pan pan - cucul!

Voix de la terre

Du lait comme projectile, vraiment?

Voix de la terre

À la lecture des comptes rendus de la manifestation du lundi 23 Janvier organisée par l’EMB en collaboration avec SOS faim et Oxfam, je ne peux rester sans réaction.

Image d’autrefois

Voix de la terre

Jamais trop tard mais grand temps!

Voix de la terre

L’année 2016 s’en est allée. On retiendra qu’elle fut marquée par le terrorisme. Cette guerre d’un nouveau genre avec son chapelet d’écorchés, de mutilés et de deuils ne peut et ne doit pas nous faire tomber dans la paranoïa ou la haine. Pourtant…

Les vampires des labos

Voix de la terre

Bon sang de bonsoir ! Je croyais la brucellose éradiquée, disparue, devenue un lointain et très mauvais souvenir. Apparemment, ce n’est pas le cas, puisque des collectes de sang sont organisées ces jours-ci pour rechercher les terribles bactéries, dans certains élevages bovins. Les labos d’analyse tournent à plein régime, si l’on y ajoute les dépistages IBR et BVD, les recherches des tares génétiques, etc, etc, etc !