Accueil Céréales

Céréales

Céréales

Les variétés de Jorion Philip-Seeds pour aujourd’hui… et pour demain

Echo des entreprises Dans le domaine des céréales d’hiver, qui constituent, aux côtés des graminées, le cœur des activités du semencier basé à Hacquegnies, pas moins de 5 nouvelles variétés de froment d’hiver seront disponibles pour les semis de cet automne 2017, parmi lesquelles un blé améliorant qui vient ainsi combler l’espace qui manquait jusqu’ici au sein de la gamme.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

Escourgeon et maladies: Intervenir suivant la pression maladies et la sensibilité variétale

Dans le réseau suivi en escourgeon, 80 % des parcelles ont atteint le stade 31 dit « 1er nœud ». L’helminthosporiose, la rhynchosporiose, la rouille naine et l’oïdium sont présents dans certaines parcelles, mais principalement dans le bas des plantes. Les fréquences d’infection varient fortement en fonction de la localisation de la parcelle et de la variété et les seuils d’intervention ne sont que très rarement atteints. Au stade 31, les visites au champ sont primordiales pour évaluer la pression réelle en maladie dans la parcelle et l’utilité d’un éventuel premier traitement fongicide partiel en montaison.

Cadco - actualité - céréales: ne plus tarder à désherber les premiers semis

En ce qui concerne le désherbage des parcelles de froment et épeautre, il est utile de rappeler qu’avant d’intervenir sur les cultures concernées, il est indispensable que les céréales ne souffrent pas de dégâts de déchaussement, mais il importe qu’elles aient atteint le stade début tallage; la première talle doit être visible (stade 21) pour éviter tout effet phytotoxique.

La lutte intégrée, une approche de longue date à Gembloux

Au moment de célébrer les 5 décennies du Livra blanc, la bible bien connue des céréaliculteurs, Michel De Proft, expert « ravageurs » au Centre wallon de recherches agronomiques ne manqua pas d’attirer l’attention sur quelques faits marquants… et sur un moucheron « très petit mais costaud » !

Le choix des lecteurs

Azote et froments en sortie d’hiver: tenir compte de la richesse des profils!

Le rendez-vous majeur des céréaliculteurs, le mercredi 22 février à Gembloux, avait une saveur toute particulière avec la célébration de la 50e édition du Libre blanc. Un événement très attendu également sur le plan des recommandations phytotechniques au regard d’une moisson 2016 très décevante et de réserves en azote minéral particulièrement abondantes en cette fin février.

Echos de la moisson (vidéo)

Le moins que l’on puisse dire en ce début août, c’est que cette saison culturale 2015-2016 aura été tout sauf normale. Depuis quelques années, il semble bien que l’exceptionnel fasse partie des choses attendues. Après une année record, les céréaliculteurs doivent faire face à une moisson dont les rendements et la qualité atteignent des niveaux bien inférieurs aux potentialités des variétés. La météo est passée par là… avec de fortes attaques fongiques, des ravageurs et de la verse. En début de semaine, nous vous livrons quelques impressions recueillies aux champs auprès de deux experts en céréales.

La Belgique connaît sa pire récolte de blé en plus de 30 ans

Après avoir essuyé un printemps pourri et alors qu'elle est confrontée à un été mi-figue, mi-raisin, la Belgique est en train de connaître sa pire production de blé depuis plus de 30 ans. Une situation catastrophique pour les cultivateurs, qui doivent jongler tant bien que mal avec des rendements, une qualité mais aussi des prix en forte baisse.