Premier bilan de la moisson: des rendements souvent très satisfaisants… des prix qui le sont moins

La deuxième vague de la moisson des blés a démarré fin juillet après les quelques pluies qui ont suivi l’épisode caniculaire ponctué par des températures record le jeudi 25. Ces précipitations ont pesé sur la qualité des grains, mais pas sur les rendements.
La deuxième vague de la moisson des blés a démarré fin juillet après les quelques pluies qui ont suivi l’épisode caniculaire ponctué par des températures record le jeudi 25. Ces précipitations ont pesé sur la qualité des grains, mais pas sur les rendements. - M. de N.

En ce début août, l’heure est venue d’un premier bilan d’une moisson 2019 qui en termes de rendement n’aura généralement pas déçu. Au moment de l’épiaison, on tablait sur un début de moisson des escourgeons vers le 8-10 juillet. En fait, avec la très bonne luminosité, le bon temps qui a suivi, le petit coup de chaud de juin, la maturité a bien progressé et la récolte des orges d’hiver a commencé plus tôt que prévu pour se terminer vers la mi-juillet.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct