Au sein de l’UE, les fonds de promotion seront notamment alloués à une production ovine et caprine durable.

Promotion des produits agricoles dans l’UE: 179 Millions €

Conso

Le passage à une agriculture 100% bio sera impossible sans changements majeurs

Conso

Nourrir la planète en 2050 grâce à une production agricole 100 % biologique ne pourrait se faire sans une augmentation importante de la surface cultivée ou un changement du régime alimentaire des êtres humains, selon une étude publiée dans Nature Communications.

Reconnue filière à haut potentiel en Wallonie: l’orge brassicole est dotée d’une ambitieuse stratégie de développement 2017-2027

Céréales

La désignation de l’orge brassicole comme filière à haut potentiel en Wallonie répond à un double challenge : la diversification des revenus agricoles et l’assurance pour les brasseurs artisanaux wallons de disposer d’une matière première locale de super qualité. Un plan stratégique de développement est lancé pour 2017-2027 piloté par le Collège des producteurs, l’Apaq-w, Terra Brew et le SPW. Objectif : quelque 3.000 ha pour une production de 15.000 à 20.000 t d’orge.

L’encadrement technique peut s’appuyer sur divers partenaires: le Centre pilote des céréales et oléoprotéagineux, le Centre wallon de recherches agronomique, les provinces wallonnes, l’Ucl et de nombreux autres  laboratoires et institutions de recherches.

Orge de brasserie: quelques démarches sont déjà lancées pour réactiver l’offre en Wallonie

Conso

Plusieurs initiatives existent ou se mettent en place aujourd’hui pour redynamiser la filière de production d’orge de brasserie dans le sud du pays.

Quel sera le prix de vente de cette brique de lait
? Ce sera aux consommateurs de le décider, sur base de leurs critères de qualité, d’éthique, d’environnement, de traçabilité...

Une marque d’un genre nouveau débarque en grande surface en 2018

Conso

« C’est qui le patron ?!/Wie is de baas ?! » débarquera dans les rayons des magasins Carrefour en janvier prochain, indiquent les initiateurs du projet mardi. Cette nouvelle marque a la particularité d’être créée à 100 % par les consommateurs, qui peuvent, au travers de plusieurs critères, fixer le prix juste du produit commercialisé.

L’Ong les Amis de la terre demande à la Commission européenne de mettre un coup de frein à «la monopilisation du système alimentaire mondial par un nombre toujours plus restreint d’entreprises toujours plus grandes».

Agrofournitures: la concentration du secteur inquiète les Amis de la Terre

Conso

Dans son Atlas agroalimentaire, présenté le 31 octobre à Bruxelles, l’Ong les Amis de la Terre dénonce « les effets dramatiques du système alimentaire mondial qui a été rapidement monopolisé par un nombre toujours plus restreint d’entreprises toujours plus grandes à tous les stades de la chaîne alimentaire ».

Le Belge ne mange plus autant de steak qu’avant

Elevage

Le traditionnel steak-frites n’a plus autant la cote auprès des Belges qui mangent de moins en moins de viande. Et lorsque c’est le cas, c’est souvent une entrecôte irlandaise qui atterrit dans la poêle.

Grand marché des produits wallons les 30 septembre et 1er octobre à Mons

Conso

Les producteurs wallons exposeront leurs produits les 30 septembre et 1er octobre au Lotto Mons Expo dans le cadre du marché «C’est Bon, c’est wallon». L’événement a été présenté mercredi à Mons.

Brie et camembert dans le collimateur des autorités chinoises

Conso

Le camembert, le brie et le roquefort ne sont plus les bienvenus en Chine : les autorités sanitaires bloquent l’importation de plusieurs fromages étrangers, notamment français, ont indiqué des professionnels à l’AFP.

Une crise n’est pas l’autre... Et celle du Fipronil n’a eu qu’un faible impact sur la confiance qu’accordent les consommateurs aux agriculteurs.

80% de nos concitoyens déclarent avoir confiance en l’agriculture belge

Conso

À l’approche d’Agribex, Fedagrim – la Fédération belge des fournisseurs de machines, bâtiments et équipements pour l’agriculture et les espaces verts – s’est intéressée au comportement des Belges vis-à-vis de l’agriculture nationale. Confiance, pratiques d’achat, connaissance du monde rural… ont été passés au crible. Au vu des résultats de l’enquête, les bonnes surprises ne manquent pas !

Il existe bel et bien un marché, de niche à ce jour, pour autre chose que l’alimentation low cost et les prix écrasés. D’où l’intérêt de développer l’offre de produits répondant à cette demande.

Des prix justes en alimentation: un nouveau marché s’avère possible!

M. de N.

Conso

La crise du Fipronil n’a que très peu impacté la confiance des Belges envers les agriculteurs.

84% des Belges accordent leur confiance aux agriculteurs

Conso

Les Belges continuent de faire confiance aux agriculteurs et estiment que notre pays a besoin de davantage d’agriculteurs, ressort-il d’une enquête menée par Agribex (le salon international de l’agriculture, de l’élevage, du jardin et des espaces verts) auprès de 1.000 Belges.

Si 54
% des Belges accordent de l’importance aux circuits-courts pour s’alimenter, c’est avant tout pour des raisons de santé, d’environnement et de solidarité.

Un belge sur deux accorde de l’importance aux circuits courts pour s’alimenter!

Conso

Dans le cadre de la Foire de Libramont, la banque CBC, par le biais de Bernard Kepenne et Caroline Devillers, respectivement chief economist et responsable du segment agri-business, s’est intéressée aux circuits courts comme moyen de lutte contre la volatilité des prix. L’occasion de dévoiler les résultats de son Observatoire « Les Belges et les circuits courts ».

Produire et consommer wallon? L’Afsca est un obstacle, pour le ministre Di Antonio

Conso

Les règles actuelles de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) sont un obstacle à la réussite d’une transition écologique alimentaire en Wallonie, estime le ministre de l’Environnement et de la Transition écologique Carlo Di Antonio dans les colonnes du Soir lundi. Sans cela, le modèle «consommer wallon» sera en grande difficulté, prédit-il.

En Wallonie, 5,2% des pommes  de terre consommées en 2016 étaient bio, ce qui en fait le  cinquième produit frais bio  le plus consommé.

Entre 2008 et 2016, le bio a doublé ses parts de marché

Economie

Depuis 2008, la part de marché des produits bio ne cesse de croître en Wallonie et en Belgique en général, signe que les habitudes de consommation changent petit à petit dans notre pays. Le comportement d’achat lui aussi évolue. Ainsi, le hard discount devient un canal de distribution des produits bio de plus en plus important, au détriment des grandes surfaces.

La culture du fritkot reconnue au patrimoine immatériel de la Belgique

pommes de terre

Les ministres de la Culture et de l’Agriculture des entités fédérées ont tenu jeudi à l’Atomium la session académique liée à la reconnaissance de la culture du fritkot belge au patrimoine immatériel de la Belgique. Une procédure à l’Unesco n’est pas encore à l’ordre du jour.

La méthode belge pour faire des frites est préservée

Législation

Les fritkots et friteries belges ne seront pas obligés de modifier leur façon de préparer et cuire les frites. La baisse du taux d’acrylamide, décidée mercredi par les Etats membres, n’entraîne pas d’obligation de blanchir les frites avant de les cuire, bien que la technique soit recommandée.

A la ferme des 5 épines à Braine-le-Comte, Ousseini Ganda et Yvon Deknudt ont largement échangé sur leurs expériences respectives et leur combat, l’un au sud, l’autre au nord, pour mettre en place une filière permettant la rétribution équitable des producteurs laitiers.

Aux portes de Niamey, capitale du Niger, la filière du lait local entend aussi se faire une place au soleil

M. de N.

Elevage

De passage en Belgique, il y a quelques semaines, Ousseini Ganda Ide, spécialiste de la filière lait au Niger et partenaire de l’ONG Vétérinaires sans Frontières, a été accueilli à Braine-le-Comte chez Yvon Deknudt, membre de Faircoop. Les deux personnalités prônent la solidarité entre éleveurs du nord et du sud et affichent une même volonté en matière de production laitière: allier quantité et qualité et en dégager un revenu équitable dans une filière à dimension humaine.

Fruits: crise d’été chez les producteurs français

Maraîchage

En ce début d’été, les producteurs de fruits français font face à une concurrence espagnole exacerbée et à la pression de la grande distribution, qui pèsent sur les prix auxquels ils vendent leur production, une menace dénoncée par les syndicats agricoles.

Les supermarchés classiques demeurent le canal le plus important avec 41,5%, suivis des établissements spécialisés (31%).

Les dépenses en produits bios ont doublé en Belgique entre 2008 et 2016

Conso

Les dépenses en produits bios ont doublé en Belgique entre 2008 et 2016, selon un nouveau rapport du département agriculture et pêche flamand. L’an dernier, les familles du royaume ont ainsi consacré 586 millions d’euros à l’achat de produits bios, soit 12% de plus qu’en 2015.

Agribio, ces artisans au four et au moulin

P-Y L.

Conso

Meunerie, boulangerie, atelier pâtes… les portes d’Agribio, à Havelange, s’ouvriront au grand public les 24 et 25 juin dans le cadre des Journées Fermes Ouvertes. L’occasion pour la coopérative de présenter non seulement ses activités mais également de proposer des animations citoyennes et festives à travers un marché d’artisans locaux. Un événement convivial fidèle à leur philosophie. Christophe Portier, administrateur, et Bruno Greindl, agriculteur et fondateur de la structure, reviennent sur celle-ci.

Animal Rights diffuse de nouvelles images en caméra cachée de maltraitance animale

Volailles

L’organisation de défense du bien-être animal Animal Rights a diffusé jeudi de nouvelles images de maltraitance animale. Une vidéo a été tournée secrètement dans un élevage industriel de poulets. L’association dénonce certaines pratiques effectuées sur les poussins.

Le «lait de soja» n’est pas du lait pour la justice européenne

Législation

Des produits alimentaires purement végétaux comme le «lait de soja» ou le tofu ne peuvent pas être désignés par des appellations telles que «lait» ou «fromage», celles-ci étant réservées aux produits d’origine animale, a estimé mercredi la justice européenne.

Les producteurs agricoles du Brabant wallon disposent désormais d’un site internet

Belga

Conso

Les responsables de l’asbl Made in BW, fondée en 2015 par la province du Brabant wallon et le GAL culturalité en Hesbaye brabançonne afin de soutenir le développement des producteurs locaux, ont présenté mardi le site internet (www.madeinbw.be) de l’association. Il est accompagné d’une page Facebook.

La Corée du Sud a faim de produits de bouche belges

Belga

Conso

Viande pour barbecue, chocolats, bières et même légumes importés de plus de 8.700 km au pays du Matin calme : les produits de bouche belges sont prisés en Corée du Sud, où la mission économique princière en cours sous le patronage de la princesse Astrid a fait de ce secteur l’une de ses priorités.