Accueil Elevage

Elevage

Elevage

L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >
Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

La hausse des coûts impacte, de l’étable à la table

L’augmentation des coûts des aliments impacte fortement les éleveurs bio et la rentabilité de leurs activités. Cela résulte, d’une part, de l’augmentation des charges et, d’autre part, de la baisse des ventes. En effet, lorsque ladite hausse est répercutée sur les prix présentés aux consommateurs, ceux-ci modifient leur comportement.

Bien-être des porcs: l’Efsa livre ses premières recommandations

L’Efsa publie son premier avis, sur les porcs, d’une série sur l’évaluation du bien-être des animaux d’élevage qui doit orienter les futures propositions de la Commission européenne pour renforcer la législation en place. Les experts de l’Efsa y suggèrent l’utilisation de logement en groupe pour les truies allaitantes, l’abandon de la castration chirurgicale sans anesthésie ou du sevrage précoce.

Abattoir de Bastogne: deux repreneurs s’associent pour un investissement de 16 millions d’euros

Bernard Gotta (entreprises Bernard Gotta et Viande de Liège) et Marcel Peters (Entreprises Pegri et P&M), repreneurs de l’abattoir de Bastogne, ont présenté le 31 août leur ambitieux plan industriel de redéploiement du site industriel local de 7 hectares. Le début des travaux est prévu pour 2024. Le projet comprend notamment le doublement de la surface des étables et la modernisation de la chaîne d’abattage.

Le choix des lecteurs

À 35 ans, le Space vit à l’heure du défi climatique

Le Space vit ses 35 ans dans un contexte marqué par des changements très rapides et radicaux sur les plans géopolitiques, sanitaires, climatiques, et par conséquent économiques. Ces trois jours sont une opportunité de se rassembler, s’informer, partager, échanger… des évolutions et des enjeux du monde de l’élevage, pour le bénéfice de tous ses acteurs.

Reprise de l’abattoir de Bastogne: 16 millions d’euros pour le redéploiement du site

Bernard Gotta (Viande Liège) et Marcel Peters (PEMA Group) investissent 16 millions d’euros dans la reprise de l’abattoir de Bastogne, ont-ils annoncé mercredi matin lors d’une présentation du projet en présence des autorités bastognardes et wallonnes. Le début des travaux est prévu pour 2024. Le projet comprend notamment le doublement de la surface des étables et la modernisation de la chaîne d’abattage.

En élevage caprin: l’insémination artificielle pour accroître sa production et son cheptel

Visite chez François et Manon Lallemant-Drouguet du côté de Blanchefontaine qui élèvent près de 750 chèvres alpines. Lactations longues pour les unes, lactations courtes et insémination artificielle pour les autres, le schéma de reproduction permet au couple de travailler en circuit fermé tout en augmentant la production et le cheptel tant en qualité qu’en quantité. Rencontre.

La filière équine, 6.750 emplois en Wallonie et potentiellement des milliers en plus

La filière équine en Wallonie, c’est quelque 135.000 équidés, environ 6.750 équivalents temps plein et un impact économique estimé à 1,15 milliard d’euros, selon une étude réalisée par le Centre européen du cheval de Mont-le-Soie et présentée le 23 août à l’occasion d’une visite du ministre wallon de l’Économie, Willy Borsus.

Evaluation de biosécurité non réalisée en exploitations porcines: des mesures de restriction seront prises par l’Afsca à partir du 12 septembre

Depuis le 1er juin 2021, le responsable de chaque exploitation porcine (quel que soit le nombre de porcs) est tenu de faire réaliser chaque année, par son vétérinaire d’exploitation, une évaluation des risques et d’établir un plan d’action, de manière à évaluer et améliorer la biosécurité au sein de son exploitation. Seuls les porcs de compagnie sont exemptés. L’évaluation de risque est réalisée via l’application Farmfit de la DGZ et de l’Arsia.