S’ils sont aujourd’hui six, les coopérateurs sont prêts à accueillir  d’autres éleveurs bovins bio tentés par l’aventure « Sainbiooz ».

Avec Sainbiooz, des éleveurs créent leur propre filière bovine bio

J.V.

Bovins

Si la coopérative rassemble dans un premier temps des éleveurs BBB,  il n’est pas exclu qu’elle évolue à l’avenir vers d’autres races.

Cornu, une nouvelle marque portée par des éleveurs BBB

Bovins

Quelques éleveurs de Blanc Bleu Belge, tous ardennais, ont décidé de fonder une coopérative et de créer leur propre marque de viande bovine. Sous le nom « Cornu », avec deux cornes sur le « u », ils entendent proposer aux consommateurs un produit noble, local, éthique et transparent.

Un quatrième Sommet des éleveurs se tiendra en novembre à Libramont

Elevage

Une nouvelle édition du Sommet des éleveurs se tiendra à Libramont le 21 novembre prochain, ont annoncé lundi les organisateurs de la Foire agricole de Libramont.

La charte et le logo doivent permettre de valoriser le travail des éleveurs viandeux, toutes races confondues.

Promouvoir la viande bovine belge dans l’Horeca, grâce à une charte et un logo

Bovins

D’ici la fin de l’année, un logo, dont le design n’a pas encore été dévoilé, permettra aux consommateurs d’identifier facilement les restaurants qui mettent à leur carte de la viande bovine belge.

Marco, mené au cordeau par son unique meneur dans une deuxième éclaircie d'épicéas.

Michaël Nélisse, profession: «débardeur au cheval»

Chevaux

Relié l’un à l’autre, ils communiquent du regard et de la voix. L’un chuchote, l’autre bat des oreilles. Dans un élan harmonieux, l’un emporte le bois qui serpente sur le sol et l’autre initie chacun des mouvements. Leur discrétion n’a d’égal que le silence des cathédrales vertes de l’Ardenne qu’ils parcourent inlassablement. Dans la douceur d’un air printanier, je regarde évoluer Michaël Nélisse, au cordeau de Marco, cet étalon bai tellement symbolique.

En 2018, 3.455 ventes de parcelles cadastrales bâties et non bâties, situées totalement ou partiellement en zone agricole au plan de secteur, ont été notifiées, soit 7.059 ha pour un montant global de 465,61 millions d’euros.

Biens non bâtis en zone agricole wallonne: 7.059 ha ont changé de mains en 2018, pour un montant moyen de 26.000 euros l’ha

Cultures

Le 2e rapport de l’Observatoire du foncier agricole vient de sortir en cette fin juillet caniculaire. Sur l’exercice 2018, au total, quelque 3.455 ventes ont été notifiées par les notaires pour un montant global de plus de 465 millions d’euros.

Laurence Lambert élève des chevaux Quarter Horse.  Ceux-ci sont sélectionnés pour le mental mais aussi pour la vivacité.

The Speed L. Ranch, un ranch au cœur de l’Ardenne

Elevage

The Speed L Ranch est à l’image de sa propriétaire, Laurence Lambert, il combine parfaitement ses passions pour les animaux et la culture western. L’éleveuse a choisi d’y élever des chevaux Quarter Horse, des bovins Hereford et des ovins Entre-Sambre-et-Meuse, dans un décor rappelant le Far West.

Durant ce long week-end, du 26 au 28 juillet prochains, le concours d’élevage de chevaux de sport de Libramont accueillera les meilleurs produits des élevages de Wallonie, de Flandre occidentale et des Hauts de France dans le cadre du projet européen EQWOS.

The Summer breeding show: encore et toujours innover

Libramont 2019

À Libramont, l’affiche des concours d’élevage pour chevaux

de sport est plus dynamique que jamais avec « The Summer Breeding Show » et annonce d’ores et déjà ce concours, comme le rendez-vous immanquable de la Foire !

À la ferme de la Géronne, on travaille en famille. Samuel, Damien et Pauline   repris le flambeau mais peuvent encore compter  sur le soutien de leurs parents Cécile et Arsène-Marie.

À la ferme de la Géronne à Ébly (Léglise), «Les enfants voient la ferme telle qu’elle est en activité»

Libramont 2019

La première spécialité de la famille Jacques, c’est l’accueil à la ferme. Une trentaine de races d’animaux ravissent chaque semaine les enfants qui séjournent à la ferme de la Géronne. Parmi celles-ci, la Galloway, des bovins rustiques dont la viande est proposée en colis, seconde spécialité de cet élevage bio.

Le Stud-book du cheval de trait ardennais organise son National pour la 85
e
 fois.

Les chevaux, un autre rendez-vous incontournable de la Foire de Libramont

Libramont 2019

De l’Ardennais au demi-sang belge, en passant par les Franche-Montagnes et les Haflingers et sans oublier les races présentes dans les différents spectacles. Tout a été prévu pour captiver les amateurs du cheval à la Foire de Libramont. Sensations fortes garanties du vendredi 26 au lundi 29 juillet !

Une fois encore, dans le corral de la Ferme enchantée, différentes races bovines  seront présentées au jeune public de manière ludique et didactique.

L’awé groupe à la Foire, plus que jamais la maison de tous les éleveurs

Libramont 2019

Pour Alain De Bruyn, président d’Agrinew, les tarifs appliqués pour les producteurs  pour l’usage des installations et du matériel seront répartis entre un prix fixe   par local utilisé et un prix variable en fonction du nombre de contenants utilisés.

Les ateliers Transformation «Famenne & Terroir»: un outil de transformation innovant pour les producteurs de viande et de légumes

Economie

Fin mai s’est ouvert à Marloie le premier atelier partagé en viande et en légumes/fruits à destination des agriculteurs. Cet atelier a pu voir le jour grâce aux subsides Hall Relais Agricole octroyés par la Région Wallonne et de la Province de Luxembourg. Un concept innovant, basé sur le principe de pépinières d’entreprises où le producteur pourra s’exercer à transformer sa production sans risque financier. Alain De Bruyn, président de l’asbl nous propose une visite des installations.

Le blanc-bleu déchaînera une nouvelle fois les passions tout au long de la journée de samedi, et surtout après 16 h, lors des championnats.

La Foire de Libramont, une belle vitrine de la qualité de nos élevages

Libramont 2019

Comme chaque année, la part belle sera faite à l’élevage wallon. Expositions, concours, démonstrations… le champ de foire devient, le temps d’un week-end, la vitrine de savoir-faire des éleveurs wallons…

Les quatre fondateurs du groupement d’employeur Novaterre. De gauche à droite: Peter de Cock (Bergerie d’Acremont), Philippe Raskin (élevage laitier à Laneuville), Pierre-Yves Crucifix (élevage viandeux à Neuvillers) et Christine Adam, (maraîchère «A la main verte», à Ourt).

L’asbl Novaterre ou le moyen pour quatre agriculteurs de se partager un ouvrier

Elevage

Pouvoir se partager le même ouvrier agricole de façon hebdomadaire est chose encore rare en Wallonie. Raison pour laquelle, avec l’appui du GAL Nov’Ardenne, quatre agriculteurs de la région de Libramont ont créé un groupement d’employeurs, l’asbl Novaterre. Rencontre avec Philippe Raskin, président de la structure et Thomas Claessens, chargé de projet au GAL Nov’Ardenne.

L’escargot, une calamité devenue poule aux œufs d’or en Thaïlande

Autres animaux

Autrefois hantise des riziculteurs thaïlandais, des escargots géants sont désormais dorlotés pour leur précieuse bave, prisée par l’industrie cosmétique, notamment en Corée du Sud et aux États-Unis.

Grâce-Hollogne: permis accordé pour l’abattoir à volailles

Volailles

Le ministre wallon de l’Environnement, Carlo Di Antonio, a accordé le permis en vue de l’aménagement d’un abattoir à volailles dans le zoning industriel de Grâce-Hollogne, en province de Liège. Un accord intervenu malgré une pétition de 2.800 signatures et l’avis négatif émis par le collège communal de Grâce-Hollogne. Les opposants à ce projet envisagent d’introduire un recours au Conseil d’Etat, a indiqué Gianni Tabbone, l’un des riverains porteurs de la pétition.

Le numérique, un outil pour se démarquer et se réapproprier la valeur ajoutée

Bovins

Informaticien, éleveur, community manager… Henri Louvigny a plusieurs casquettes. Son ouverture au numérique l’a récemment amené à repenser sa manière de produire mais aussi de se différencier. Henri veut commercialiser sa viande, comme un vigneron commercialise son vin. Cap sur la Ferme Louvigny.

L’apport d’eau légèrement rafraîchie à 18-19°C améliore les conditions d’ambiance des lapins lors de fortes canicules.

Trucs et astuces pour protéger les lapins des fortes chaleurs

Autres animaux

Les lapins supportent mal les fortes chaleurs. Dans les petits élevages, faute d’installations performantes de gestion des conditions d’ambiance, il n’est pas aisé de les en protéger. C’est donc dès la construction du clapier ou de l’aménagement de l’étable qu’il faut prévenir les températures caniculaires estivales.

Appel à candidatures: accompagnement à l’amélioration de l’autonomie alimentaire et à la valorisation du lait

Elevage

Suite au succès du premier groupe autonomie, le GAL Condroz Famenne propose à nouveau à 15 exploitations viandeuses et laitières du territoire d’améliorer leur rentabilité grâce à une meilleure maîtrise des coûts liés à l’alimentation et une valorisation de la qualité différenciée des productions animales de la ferme.

Durant quatre jours in situ et deux jours en forêt de Bertrix (Demo Forest), la foire de Libramont se veut une vitrine exceptionnelle de l’agriculture et de la filière forêt-bois.

Les 26 à 29 juillet à Libramont et les 30 et 31 août en forêt à Bertrix: six jours de découvertes et de rencontres avec les secteurs agricole et forestier

Libramont 2019

Manifestation unique en Europe, gigantesque événementen plein air, la 85e édition de la Foire agricole et forestière de Libramont propose à ses visiteurs, professionnels ou grand public, un programme riche, diversifié et spectaculaire dans une ambiance unique. Après 4 jours in situ, le rendez-vous de la ruralité se prolonge avec Demo Forest sur un superbe site en pleine forêt à Bertrix.

L’épidémie de peste porcine africaine, qui affecte actuellement la production en Chine, fait partie des éléments de nature à rebattre les cartes du marché mondial.

Perspectives 2019-2028: des prix plutôt faibles et de grandes incertitudes

Animaux

Pour les 10 ans à venir, les prix resteraient plutôt bas, avec une production agricole en faible croissance et de nombreuses incertitudes – tensions commerciales et aléas climatiques.

Plusieurs milliers d’hectares de forêts ont été interdits d’accès dès la découverte de l’épidémie. Depuis, certaines zones sont à nouveau accessibles aux forestiers et promeneurs.

Peste porcine africaine: «Les efforts entrepris portent leurs fruits… mais il reste du chemin à parcourir»

J.V.

Porcs

Voici près d’un an que le virus de la peste porcine africaine a été identifié sur des carcasses de sanglier, en province de Luxembourg. Si la maladie est encore présente dans la région à l’heure actuelle, les mesures prises par les autorités ont néanmoins permis de limiter sa progression à un périmètre restreint. Les acteurs de terrain se concentrent désormais sur l’éradication de l’agent pathogène, une étape cruciale pour éviter que la maladie ne devienne endémique en Belgique.

Pour une surveillance totale, mieux vaut combiner les capteurs et avoir ainsi une grande précision dans les mesures, surtout pour détecter les chaleurs et le vêlage.

Combiner les capteurs pour davantage d’efficacité en élevage laitier

Bovins

Les capteurs qui mesurent en continu l’activité des vaches laitières peuvent prédire les chaleurs et le vêlage avec une précision allant de 2 à 24 heures à l’avance. La combinaison de plusieurs capteurs permet davantage de précision que l’utilisation d’un seul, surtout juste avant les chaleurs ou le vêlage, lorsqu’une réaction rapide est cruciale, aussi bien pour l’animal que pour l’éleveur.

L’indemnité est prévue pour les vaches laitières mortes, dans le cas d’une mortalité  de plus de 30 %. La mortalité chez le jeune bétail n’est pas prise en compte

Une indemnisation pour les cas de botulisme dans les élevages laitiers

Bovins

En cas de botulisme, une indemnité couvre la valeur du lait détruit. Dans les semaines à venir, un second dédommagement couvrira la mortalité des vaches laitières.

L’autorité sanitaire néerlandaise n’a pas fauté dans la crise du fipronil

Volailles

L’autorité néerlandaise sanitaire (Nederlandse Voedsel en Warenautoriteit - NVWA) n’aurait pas dû avertir plus rapidement les éleveurs de poulet de la contamination des oeufs par le fipronil, un insecticide, en 2016 et 2017, a jugé mercredi un tribunal de La Haye.