Le puits est creusé jusqu'à une profondeur d'environ 1 m de profondeur. Une dizaine de minutes suffisent pour le creuser. Les informations obtenues nous ferons épargner bien des peines et du temps ultérieurement.

Connaître son sol, pour réussir son installation maraîchère

Maraîchage

Les chicons se développent assez normalement en forcerie en salle.

Quelques particularités de l’année en production de chicons

Maraîchage

Chaque année culturale a ses caractéristiques particulières : 2018 n’échappe pas à la règle. Les conditions météorologiques particulièrement sèches ont des effets sur les qualités des racines de chicon destinées au forçage. Mais les conditions de ce forçage jouent bien entendu un rôle très important également.

Via ce plan, le ministre Collin espère faire rentrer 360 nouveaux producteurs  et 3.400 ha de cultures dans la filière.

Un nouveau plan stratégique, pour doper la filière horticole comestible wallonne!

Maraîchage

Développé en partenariat avec le Collège des producteurs, le Plan stratégique pour la filière horticole wallonne comestible mobilisera pas moins de 6,1 millions sur 10 ans. À son terme, soit en 2028, le chiffre d’affaires du secteur, évalué actuellement à 130 millions, devra avoir enregistré une croissance de 35 %.

Edition numérique des abonnés

La production mondiale de vin légèrement revue à la baisse

Maraîchage

La production mondiale de vin en 2018, en forte augmentation par rapport à une année 2017 catastrophique, a été légèrement revue à la baisse, lundi, par l’organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

Les apports sur buttes sont concentrés sur de plus petites surfaces et concernent donc la moitié de matière sableuse par are cultivé. Un avantage pour le coût de transport de l'année, mais aussi un effet moins important sur le sol au fil de la rotation.

Le coin du maraîcher: les amendements sableux

F.

Maraîchage

Si la fertilité des sols est un paramètre essentiel à l’obtention de bons rendements, l’état textural de ceux-ci revêt une importance également cruciale. C’est pour modifier ce dernier que peut intervenir utilement l’apport de sable dans l’horizon superficiel de sols « difficiles ».

Les oignons blancs peuvent se cultiver presque toute l’année et conviennent bien pour cette culture.

Pour élargir l’assortiment, s’ouvrir aussi à l’oignon botte!

Maraîchage

La culture de l’oignon botte est inscrite dans la tradition dans la moitié sud de la France. Mais nous avons aussi une demande locale qui est prête à s’affirmer.

En abaissant la température des légumes récoltés, nous permettons une diminution de leur respiration et de leur transpiration. Mais le froid peut aussi avoir un impact négatif. Ainsi, la pectine se dégrade, entraînant, par exemple, le ramollissement de la tomate sous 10ºC.

Activité maraîchère à la ferme: la conservation des légumes dans la salle frigorifique

Maraîchage

Avec les légumes les plus fréquents chez nous, nous pouvons définir 5 types de réglage de la température, de l’hygrométrie (humidité relative de l’air) et de la durée de conservation de quelques légumes, comme l’indique le tableau ci-dessous.

Edition numérique des abonnés

La récolte des poires 20% plus faible que la moyenne des dernières années

Maraîchage

La récolte des poires, qui s’est terminée il y a quelques jours, est environ 20% inférieure à la moyenne des quatre, cinq dernières années, a-t-on appris auprès du Centre fruitier wallon (CEF).

Certaines maladies comme la scerotiniose, ne sont pas combattues par le broyage et l’incorporation superficielle des débris de culture. Mais, ces opérations n’aggravent pas la situation.

Que faire des résidus de récolte du potager?

F.

Potager

La question revient chaque fois que nous lisons des recommandations de techniciens ou de scientifiques pour prévenir les maladies ou ravageurs des légumes : « éliminer les débris de récolte »… Facile à dire !

En n'irrigant pas certaines cultures, le maraîcher accepte de ne pas respecter le calendrier initial de récolte. La nature peut aussi compenser partiellement ses excès. La chaleur et l'ensoleillement permettent une avance du développement de la culture, le manque d'eau la freine en diminuant l'activité photosynthétique.

Le coin du maraîcher: face à la sécheresse, les plantes réagissent

F.

Maraîchage

La sécheresse a des conséquences financières pour les maraîchers. Il en découle des effets agronomiques qui ne sont pas compensés par de meilleurs cours de marchés vu l’importance pour ces derniers des transferts de légumes entre les régions européennes.

Edition numérique des abonnés

Les fruiticulteurs lancent une nouvelle variété de poires pour contrer la crise russe

Maraîchage

La roquette sauvage a des feuilles très découpées. Son goût épicé rehausse les salades fraîches.

Dans la gamme des légumes prêts à l’emploi: la roquette, l’atout fraîcheur et épicé

Maraîchage

La roquette trouve sa place dans la 4e gamme, les restaurants, la restauration au sens large et le circuit court. Son goût est influencé par la technique de culture, rapide ou plus lente, et par l’âge de la plante au moment de la récolte.

Le mouron est bien présent en cultures maraîchères comme en grandes cultures.

Mécanique, thermique et chimique: réflexions autour de la maîtrise des adventices en cultures maraîchères

F.

Maraîchage

Ce printemps avec une période sèche jusqu’aux deux premières décades de mai avant l’arrivée de précipitations orageuses guide les choix du maraîcher dans la maîtrise des adventices. Une lutte nécessaire car en grand nombre, celles-ci concurrencent les cultures souhaitées mais aussi nuisent à leur aération et favorisent ainsi le développement de maladies foliaires.

En limitant les arrosages en fin de culture de la tomate, nous retardons un peu la maturation de fruits. Cela peut être intéressant pour économiser l'eau en août-septembre et pour étaler les cueillettes. Il ne faut cependant pas oublier de «rendre au sol» l'eau qui a été ainsi épargnée. Le risque d'une remontée sensible de la salinité est réel.

La salinité en serre maraîchère: mieux vaut toujours prévenir que guérir!

Maraîchage

En ce milieu de printemps nous avons connu quelques jours aux températures estivales. Dans les serres maraîchères, la température a pu monter au-delà des 30ºC avec des conséquences sur le comportement des plantes abritées. Dans certains cas, la salinité excessive du sol amène un retard considérable de développement des cultures, des lésions marginales sur le feuillage et même des mortalités de plantes. Revenons sur ce problème fréquent et souvent trop tardivement pris en compte.

Vue du pulvérisateur utilisé par le Cpl-Vegemar pour ses essais. La cage située à l’avant de la machine permet d’embarquer jusqu’à16 préparations différentes et  de les appliquer en seulement 4 passages.

Retrait d’agréation du linuron: quid du désherbage des carottes?

Maraîchage

Le retrait du linuron depuis la fin du mois d’août dernier impose la révision du programme jusqu’alors classiquement mis en oeuvre pour contrer la concurrence des adventices dans les cultures de carottes. En réponse à cette évolution, le Cpl-Végémar et les firmes phytos proposent de nouvelles stratégies de lutte herbicide.

Les variétés jaunes, déclinées de Jaune de Hollande, se plantent en mars. Mais cette année, nous  aurons un peu de retard  dû à la météo.

Culture d’échalote : sa réussite se joue à la plantation... et au stockage

Maraîchage

La culture de l’échalote ne concerne pas de grandes surfaces chez nous. La France (Aquitaine…) et les Pays-Bas assurent le marché de gros alors que l’on ne retrouve que quelques fermes spécialisées en Belgique. Nous la cultivons surtout en culture de diversification, dans les fermes maraîchères mixtes à destination du circuit court, que ce soit à partir d’échalotes de semis, arrivées sur le marché voici une quinzaine d’années, ou d’échalotes « traditionnelles » multipliées par division.

Le céleri-rave est surtout cultivé pour être valorisé en industrie. Mais il reste de belles opportunités de production pour le circuit court.

Le céleri-rave, en grand pour l’industrie et en plus petit pour le marché du frais

Maraîchage

Exigeante quant aux disponibilités en eau et en minéraux du sol, cette plante bisannuelle est récoltée manuellement dans les petites fermes maraîchères, mais de manière totalement mécanisée pour le céleri-rave destiné à l’industrie.

Évitons d'avoir des fruits cachés par des feuilles, n'hésitons pas à enlever  une feuille âgée.

Avec un peu d’attention, l’aubergine colorera l’étal du maraîcher

Maraîchage

Exigeante en chaleur, l’aubergine est cultivée chez nous sous serre maraîchère. Son cycle de végétation jusqu’aux premiers fruits est plus long que celui de la tomate, nous sèmerons donc plus tôt pour obtenir des plants forts et précoces. La production de plants demande de la chaleur.

La production d'ail n'est pas fréquente en Wallonie. Elle permet pourtant d'ajouter une offre intéressante à l'assortiment classique.

Pour les maraîchers diversifiés, l’ail est un atout de plus sans trop de frais

Maraîchage

Peu cultivé en dans notre pays, l’ail mérite pourtant de s’ajouter aux productions particulières locales. Il est cultivé dans les fermes maraîchères diversifiées. La production demande des investissements pour l’achat des plants mais pas de frais importants de structure.

Au lieu de laisser les pois se fixer à un filet vertical, il est aussi possible de les étêter au stade «5 niveaux floraux». La croissance s'arrête, la récolte est concentrée dans le temps et la tige est renforcée pour sa résistance à la verse.

Le pois mangetout: une production qui arrive tôt en saison

Maraîchage

Le pois mangetout répond à une demande de niche et permet de proposer un produit frais tôt en saison. Bien que de surfaces limitées et réduite en saison au tout début du printemps, cette production est la bienvenue, alors que les autres cultures printanières n’en sont encore qu’à leur début.

Edition numérique des abonnés

Nouveau record de chiffre d’affaires pour la criée de Hoogstraten

Maraîchage

L’entreprise Coöperatie Hoogstraten, qui gère la criée éponyme, a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 236 millions d’euros, en hausse de 6,4 % par rapport à 2016. Une croissance tant attribuable à une augmentation des volumes qu’à des prix soutenus pour les fraises et les tomates.

La feuille de chêne blonde résiste bien à la chaleur et à la montée en graine.

Salades à couper non pommantes: le choix variétal s’est fortement étoffé!

Maraîchage

Les laitues à couper ou non-pommantes sont de plusieurs types. Chez nous, les variétés les plus demandées forment une rosette dense de feuilles libres. Certaines sont de couleur verte pâle, d’autres sont anthocyanées, certaines sont frisées et d’autres pas…

Pour disposer d'une profondeur suffisante de sol ameubli, la culture sur butte est préférée dans nos régions.

Carottes en botte et en garde: un éclairage sur quelques aspects techniques plus particuliers

Maraîchage

Après avoir abordé quelques aspects généraux de la culture de la carotte en fermes maraîchères diversifiées dans notre édition du 8 avril 2016. Nous nous détaillons ici quelques aspects techniques de manière plus particulière, du semis jusqu’à la conservation.

Aucune nouvelle mesure de soutien au secteur fruits et légumes n’est prévue par la Commission européenne en lien avec les dommages causés par l’embargo russe.

Fruits et légumes: pas de nouvelles mesures face à l’embargo russe

Végétaux

La Commission européenne ne prévoit pas d’engager de nouvelles dispositions en soutien au producteurs de fruits et légumes.

Edition numérique des abonnés

Le «Yacon», nouveau légume sur le marché belge

Maraîchage

La Belgique dispose désormais d’un nouveau légume. Il s’agit du « Yacon », qui provient de Kinrooi, dans le Limbourg. Cette nouvelle variété de tubercule, originaire à la base des Andes, a en effet été présentée mardi au public, à l’issue d’une année de tests. Le produit se trouve déjà dans certains supermarchés de la région.

Le direct

Le direct