Accueil Céréales

Céréales

Céréales

Protection fongicide du froment: quels produits choisir face aux maladies rencontrées?

Céréales SDHI, triazoles, strobilurines, soufre… Face aux maladies rencontrées en froment et au panel de produits disponibles sur le marché, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. C’est pourquoi le Carah apporte un éclairage permettant de sélectionner les matières actives les plus adéquates, selon la situation rencontrée au champ. Et ce, avant de livrer ses recommandations quant au positionnement des fongicides dans un programme à un, deux ou trois traitements, à lire la semaine prochaine.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

Escourgeon et maladies: surveiller les variétés sensibles

L’état sanitaire des parcelles du réseau d’observation est en général bon. On observe quelques symptômes de maladies courantes en escourgeon (rouille naine, rhynchosporiose, helminthosporiose) mais les parcelles ne sont qu’au stade BBCH 29-30 pour la majorité. Seules quelques-unes atteignent le stade BBCH 31 (1er nœud).

Le choix des lecteurs

Maladies en froment: trop tôt pour juger de la pression des maladies

Les froments sont au stade plein tallage (BBCH22-28). Comme expliqué la semaine dernière pour l’escourgeon, la protection des cultures doit être raisonnée en fonction de la pression des principales maladies, des conditions météos annoncées et de la variété emblavée. Évaluer les pathogènes présents sur sa parcelle permet d’évaluer si l’infection est préjudiciable ou non.

Maladies en escourgeon: niveau d’infection faible

L’état sanitaire des parcelles du réseau d’observation du CePiCOP est en général bon et bien qu’on observe quelques symptômes de maladies courantes en escourgeon (rouille naine, rhynchosporiose, helminthosporiose), les parcelles ne sont qu’au stade fin tallage (BBCH29) ou « épi 1 cm » (BBCH30).

Protection des cultures: la nouvelle saison arrive!

La protection des cultures doit être raisonnée en fonction de la pression des principales maladies, des conditions météos annoncées et de la variété emblavée. Les moyens de lutte chimique sont de plus en plus restreints et il est essentiel de combiner toutes les stratégies disponibles pour arriver aux rendements souhaités.