Accueil Elevage

Elevage

Elevage

L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez Le Sillon Belge chaque semaine chez vous et bénéficiez d'un accès à tout le site : Articles, météo et cotations des marchés agricoles

Voir l'offre d'abonnement

40 jours sans viande: le secteur riposte avec «40 jours, 40 menus locaux»

Trop, c’est trop. La campagne « 40 jours sans viande » a soulevé un tollé général au sein du monde agricole. Basé sur de faux arguments, le mouvement a aussi fait bondir le ministre de l’Agriculture, René Collin, qui s’appuie sur l’Apaq-w pour y répondre avec « 40 jours de menus locaux ».

Le choix des lecteurs

La contre-offensive: 40 jours, 40 menus locaux!

Alors que la campagne « 40 jours sans viande » a démarré le 1er mars, le ministre René Collin invite les Wallons à donner la meilleure réponse possible à cette opération, qui dévalorise « le travail de nos agriculteurs, de nos producteurs et de nos artisans ». Un message clair en faveur d’une consommation locale et variée.

Le B-BB aux Journées internationales de Tournai

Les 14es Journées internationales de l’élevage et de l’agriculture de Tournai se sont tenues le week-end du 4 et 5 février. Le concours Blanc-bleu belge était mis à l’honneur le samedi, accueillant à peu près une cinquantaine de participants, qui avaient inscrit 183 animaux, rameau mixte et viandeux confondus. Retrouvez le commentaire de l’événement en p. 17 de l’édition de ce vendredi.

Grippe aviaire: assouplissements des mesures de prévention

Bien que le risque que représente la grippe aviaire soit toujours globalement présent, l’Afsca assouplira à partir du 1er mars certaines mesures de prévention obligatoires pour des situations qui entraînent peu de risque de contact avec les oiseaux sauvages. Ces assouplissements ont été déterminés sur base d’une nouvelle analyse de risque spécifique.

Le secteur de la viande estime que les journées sans viande nuisent à son image

«Des slogans très durs, comme 'Des journées sans viande’, combinés à la diffusion d'informations erronées servant à donner du poids à cette campagne, portent inutilement préjudice au secteur de la viande belge, et pire, alimentent une perception négative», indique la fédération belge de la viande Febev en réaction à la prochaine campagne «Jours sans viande».