Accueil Economie

Economie

Economie

Coronavirus: «Pas d’acheteur pour la poudre de lait», les éleveurs redoutent une chute des prix

Elevage Les producteurs laitiers constatent une forte baisse des prix de la poudre de lait et du beurre sur les marchés et redoutent que cela ne se répercute très prochainement sur leurs revenus, qui, bien souvent, peinent déjà à couvrir leurs coûts de production. «Il n’y a plus d’acheteurs pour la poudre de lait. Les laiteries ne trouvent pas d’acquéreurs. Tout le monde a peur et attend», résume Erwin Schöpges, président de l’European milk board (EMB) et membre du syndicat belge de producteurs laitiers MIG.
L'info en continu Voir toute l’actualité en continu >

Abonnez-vous

Recevez chaque semaine votre journal Le Sillon Belge, accès 24h/24 à l'édition numérique et des avantages exclusifs.

Je m'abonne

Des milliers de scientifiques européens appellent à une réforme de la PAC

Plus de 3.600 scientifiques internationaux demandent aux responsables européens de modifier la politique agricole commune (PAC) qui aujourd’hui «finance des pratiques qui détruisent la biodiversité à grande échelle». «Près de 60 milliards d’euros des contribuables européens sont dépensés par an en subsides de l’UE qui financent principalement des pratiques agricoles intensives et industrielles», pointe Natagora dans un communiqué.

Le choix des lecteurs

Sur fond de mobilisation de syndicats agricoles à Bruxelles: les Vingt-sept se quittent sans parvenir à s’accorder sur le futur budget européen

Sous la menace d’une coupe de 5 milliards d’euros dans le budget de la politique agricole commune, l’enjeu était considérable pour les agriculteurs, lors du sommet européen réuni jeudi et vendredi derniers à Bruxelles. Ce rendez-vous crucial a pris fin sur un constat d’échec, l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, les Pays-Bas et la Suède refusant de contribuer davantage au budget global de l’Union.

Budget européen: 1.360€ d’aides en moins par agriculteur et par an

Le ministre fédéral de l’Agriculture, Denis Ducarme, a rencontré ce 20 février les représentants des principaux syndicats agricoles en marge du Conseil européen qui se penche actuellement sur le projet de budget européen, notamment sur le financement de la Politique agricole commune (Pac). Conscient que les négociations sont très difficiles, il plaide une nouvelle fois « pour une Pac ambitieuse pour soutenir un secteur agricole confronté à d’importantes difficultés structurelles ».

Comment se réapproprier l’image de l’agriculture?

En marge de l’exposé de Gil Rivière-Wekstein lors de l’assemblée annuelle de la FWA, plusieurs professionnels des secteurs agricole et médiatique se sont exprimés sur la communication faite autour de l’agriculture. Entre information et désinformation, les agriculteurs sont souvent dépossédés de leur image et il n’est pas toujours facile et possible de reprendre la main. Pourquoi et comment faire ?

Agribashing: «Ils se nourrissent de nos peurs!»

Lors de l’assemblée annuelle de la Fédération Wallonne de l’Agriculture (FWA), Gil Rivière-Wekstein, fondateur et rédacteur du site « Agriculture & Environnement » dénonçait le marketing de la peur et le fait que l’agriculture en était souvent une cible

privilégiée.