Les plantations se succèdent à vive allure...

Les plantations de pommes de terre, achevées à plus de 90% dans le pays

pommes de terre

D’énormes incertitudes planent déjà sur la saison prochaine dont les plantations devraient se terminer pour la fin de ce mois.

Covid-19 – Le secteur de la pomme de terre évalue ses pertes potentielles à 125 millions d’euros!

Covid 19

Sur la base des volumes disponibles au 1er avril – 1,71 million de tonnes, dont 1,17 million sous contrat, et 540.000 t libres – Belpotato.be chiffre le dommage maximal de la crise à 750.000 t de pommes de terre, pour une valeur de 125 millions d’euros.

Début de semaine, les plantations prévues pour cette année étaient réalisées à plus de 50
%.

Les plantations de pommes de terre progressent à un rythme soutenu!

pommes de terre

Les chantiers ne chôment pas sous des conditions encore (ou à nouveau) très sèches.

En ce milieu de semaine, la Fiwap estime à 30 à 40
% la proportion des plantations déjà réalisées dans le pays.

Les plantations de pommes de terre progressent sur fond de «casse-tête» inédit

pommes de terre

Dans son dernier avis, la Fiwap met l’accent sur la mobilisation forte de toute la filière, alors que les plantations progrssent et que des informations relatives au nettoyage des hangars et matériels «contaminés» par le CIPC sont disponibles.

Les plantations de hâtives progressent bien.

Pommes de terre: raisonner les densités de plantation!

pommes de terre

Des plants plus fins ou plus épais dans un même calibre. À bien contrôler pour ajuster la densité !

La France aussi prône la pondération sur les plantations de ce printemps.

Covid-19 - La filière française de la pomme de terre met aussi en garde également contre une surproduction

Covid 19

L’Union nationale des producteurs de pommes de terre en France invite à la modération des surfaces, face à un secteur de la transformation très impacté par la crise du Covid-19.

Les plantations ont commencé dans un climat particulièrement anxiogène!

Le secteur de la pomme de terre dans la tourmente: Belpotato.be tire la sonnette d’alarme!

Covid 19

L’organisation professionnelle belge de la pomme de terre attire l’attention sur le fait que la crise actuelle du coronavirus pèse très lourdement sur le secteur en raison de la volatilité et de la disparition de nombreux marchés de vente.

«Réduire les surfaces, c’est évidemment plus facile à dire qu’à faire», relève la Fiwap.

Réduire les surfaces en pommes de terre, ce printemps: pas si simple!

pommes de terre

Les appels aux réductions des surfaces se multiplient dans les pays producteurs du nord-ouest européen.

Plants de pommes de terre: les conseils du Carah pour le bon démarrage de la culture

pommes de terre

La réussite de la production commence dès l’arrivée des plants à la ferme. Une matière première précieuse à contrôler, conserver et préparer avec minutie !

Fertilisation de la pomme de terre: les points d’attention pour raisonner les apports

pommes de terre

Les besoins en minéraux d’une production de pommes de terre sont partiellement fournis par la richesse du sol et par la minéralisation des apports organiques et des effluents d’élevage. Les engrais minéraux sont appliqués en complément garantir la satisfaction des besoins totaux Un éclairage par le Carah.

Selon Belpotato, les producteurs orientés vers la longue conservation seront certainement confrontés à des pertes importantes.

Le secteur belge de la pomme de terre est profondément secoué par la crise mondiale du Coronavirus

pommes de terre

Certains préparateurs-emballeurs ont travaillé très intensivement pendant toute la fin de la semaine dernière pour assurer l’approvisionnement dans les commerces d’alimentation.

Pommes de terre: ruée sur les produits frais et transformés

pommes de terre

Alors que la demande en marchandise fraîche et en produits finis a évolué à la hausse, ces derniers jours, l’industrie de la transformation fait grise mine, n’échappant pas au contexte de l’épidémie de Covid-19.

Attention aux écarts de triage et aux repousses. Leur destruction est impérative dans le cadre de la prévention contre le mildiou!

Pommes de terre: météo et Covid-19 jouent les trouble-fête!

pommes de terre

Les conditions météorologiques récentes et l’épidémie du Covid-19 influencent inévitablement les marchés, note la Fiwap dans son avis du 17 mars.

Veillons à préserver la qualité des plants dès leur réception!

Pommes de terre: le plant arrive, mais on anticipe aussi l’automne…

pommes de terre

Alors que la réception de plants commence, on pense aussi au futur stockage.

« C’est demain ou après-demain qu’il faut penser à faire ses calculs et passer commande,  à la moisson il sera trop tard ! », dit Daniel Ryckmans.

Fin du CIPC: neuf points d’attention à considérer dès aujourd’hui!

pommes de terre

Lors des coins de hangar de la Filière wallonne de la pomme de terre (Fiwap), Daniel Ryckmans rappelait neuf points d’attention liés à la fin du CIPC et l’emploi de nouveaux antigerminatifs.

Au fil du temps, les cristaux de CIPC repassent en phase vapeur. Dans les bâtiments traités durant de nombreuses années, il risque de recontaminer les pommes de terre stockées même si elles n’ont jamais été traitées au CIPC.

CIPC: dans l’attente d’une limite de détection temporaire

pommes de terre

Lors des coins de hangar 2020 de la Filière wallonne de la pomme de terre (Fiwap), l’accent a particulièrement été mis sur les conséquences de l’après CIPC. Dans son exposé, Thomas Dumont de Chassart revient sur l’éventuelle approbation d’une limite résiduelle maximale temporaire (tLMR) du produit dans les bâtiments pollués et sur les actions à mettre en œuvre pour la réduire au maximum.

Il est évident que les producteurs qui ne cultivent pas en mode biologique peuvent aussi trouver un intérêt à cultiver des variétés dites robustes pour leur aptitude à garantir une qualité et un rendement corrects dans des conditions plus difficiles.

Pomme de terre et variétés robustes: un intérêt aussi pour les producteurs «conventionnels »!

pommes de terre

Il existe aujourd’hui une liste de 25 variétés de pommes de terre dites robustes. Un éclairage a été apporté sur celles-ci et la convention qui les promeut, lors d’une journée technique organisée il y a peu par le Centre pilote pommes de terre.

La surface en pommes de terre de consommation a augmenté de 6,5% dans les cinq principaux pays producteurs du nord-ouest de l’Europe. Attention à l’impact sur les prix à la production, si cette évolution perdure!

Les pommes de terre dans le nord-ouest de l’Europe: la prochaine campagne sera pleine de défis, dit le Nepg

pommes de terre

Les surfaces dédiées aux pommes de terre gonflent d’année en année dans les pays producteurs du nord-ouest de l’Europe. A ce rythme, les risques d’une pression sur les prix payés aux producteurs augmentent encore d’un cran.

Les marchés se montrent équilibrés, jusqu’ici, avec des cours libres proches des prix des contrats. Espérons que l’activité industrielle reste soutenue et que l’export continue de dégager de bons volumes!

Les stocks de pommes de terre au 1er février: à quelque 2,4 millions de tonnes, les volumes sont particulièrement élevés!

pommes de terre

Du 10 novembre au 1er  février, les marchés ont dégagé 22 % de la production initiale, soit près de 900.000 tonnes. Avec 2,4 millions de tonnes, les stocks belges sont les plus élevés jamais enregistrés, à ce stade, hormis février 2018. Au contraire d’Innovator, Challenger ou Bintje, Fontane semble être clairement réservée pour la fin de saison.

Le problème posé par ce virus Y et la nécessité de lutter activement contre sa dissémination dans les parcelles de nos régions est renforcé par le fait que l’on cultive essentiellement des variétés sensibles

Indispensable pour garantir la production de pommes de terre de consommation: coup d’œil sur la lutte contre le virus Yen production de plants!

pommes de terre

Transmis par des pucerons, le virus Y de la pomme de terre altère le rendement et la qualité des tubercules. Sa maîtrise requiert dès lors toute l’attention des producteurs de plants. Le Centre wallon de recherches agronomiques étudie cette problématique depuis de nombreuses années et propose des solutions aux multiplicateurs. Un éclairage a été apporté sur le sujet en décembre dernier par Jean-Louis Rolot, expert en la matière.

Vu l’augmentation continue des surfaces, les industriels se trouvent dans une situation plutôt confortable pour proposer leurs contrats, alors que la compensation des surcoûts supportés par les producteurs n’est pas au rendez-vous
!

Les plantations de pommes de terre attendues en hausse: vers la surchauffe dans le nord-ouest de l’Europe!

pommes de terre

Le Nepg s’attend à une nouvelle hausse des surfaces de pommes de terre dans les 5 pays (UE-04 + GB) membre de ce groupe. En cas de conditions de production normales cet été, le risque d’une surproduction sera très élevé, avec une pression sur les prix du marché libre, pour les producteurs.

Les recherches menées dans la connaissance du mildiou par le Centre wallon de recherches agronomiques avec de nombreux partenaires visent particulièrement à améliorer le système d’avertissements pour une lutte encore plus raisonnée contre l’ennemi principal de la culture de pommes de terre.

La recherche sur le mildiou de la pomme de terre…pour une amélioration continue de la prévention

pommes de terre

Le mildiou demeure l’ennemi numéro un de la pomme de terre. Avec divers partenaires, le Centre wallon de recherches agronomiques s’applique à traquer l’évolution du pathogène responsable, cerner le comportement des nouvelles variétés plus tolérantes, évaluer plus efficacement les risques en saison, spatialiser les données météo… dans un même but : améliorer le système d’avertissements Vigimap pour une lutte encore plus raisonnée. Le point, en compagnie de Vincent César, du Cra-w.

Devant le logo de Belpotato.be (de gauche à droite) : Bruno De Wulf (président de la Fiwap), José Renard (secrétaire général de la Fwa),  Jean-Pierre Van Puymbrouck (président de Belpotato.be), Sonja De Becker (présidente du Boerenbond), Steven De Cuyper  (vice-président de Belpotato.be), Hendrik Vandamme (président de l’Abs) et Marc Van Herreweghe (président de Belgapom).

Belpotato.be définit huit priorités pour la filière pomme de terre

pommes de terre

Fondée officiellement ce 20 janvier, l’Organisation interprofessionnelle Belpotato.be a déjà défini les huit thèmes sur lesquels elle travaillera prioritairement. Le but : renforcer la filière pomme de terre, au bénéfice de tous les maillons de la chaîne.

Nématodes à kystes: analysez aussi les parcelles de production de plants fermiers

pommes de terre

En application d’une directive européenne, depuis 2010, l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) effectue un monitoring annuel de la présence des nématodes à kystes (Globodera rostochiensis et Globodera pallida) dans les parcelles de pommes de terre de consommation.

L’UE estime les droits de douane (3 à 8% ) dressés par la Colombie injustifiés et incompatibles avec le droit de l’OMC.

La guerre des frites avec Bogota: Bruxelles lance la contre-attaque!

Végétaux

La Commission européenne vient de porter devant l’Organisation mondiale du commerce un différend sur les mesures antidumping imposées «illégalement» par la Colombie sur les frites congelées en provenance notamment de notre pays.