Secteur semencier: Euralis et Caussade donnent naissance à la nouvelle entité Lidea

La nouvelle entreprise veut capitaliser sur les complémentarités d’Euralis et Caussade en termes d’espèces, de recherches, d’outils et de marchés.
La nouvelle entreprise veut capitaliser sur les complémentarités d’Euralis et Caussade en termes d’espèces, de recherches, d’outils et de marchés. - M. de N.

Les deux entreprises sont ancrées territorialement sur la grande Europe, de l’Espagne à la Russie : 80 à 90 % de leurs chiffres d’affaires proviennent du Vieux Continent. « En les additionnant dans Lidea, on ne change pas de terrain de jeu, mais on a une implantation sur ce terrain beaucoup plus importante, plus fine, plus professionnelle », explique le directeur général de la nouvelle entité, Pierre Flye Sainte-Marie.

Lidea se présente comme une société holding, dont l’...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct