De l’école d’arboriculture et de viticulture à l’ITP section horticulture, La Hulpe forme des jardiniers depuis un siècle

Les élèves se forment dans un échange permanent avec les professeurs  et les jardiniers du site, pour un apprentissage personnalisé.
Les élèves se forment dans un échange permanent avec les professeurs et les jardiniers du site, pour un apprentissage personnalisé.

Le lieu fut d’abord dédié à une activité complémentaire de quelques familles ayant construit des serres en bois dans leur jardin, la culture du raisin de table y prit de plus en plus d’ampleur.

Grâce à un don d’Ernest Solvay, le site fut racheté par la commune pour y fonder l’école d’horticulture, afin d’accompagner l’activité viticole alors en plein essor à La Hulpe.

En 1920, la Province du Brabant acquiert à son tour le domaine, l’agrandit par l’acquisition des parcelles environnantes et inaugure en 1921 l’Ecole Provinciale Horticole de La Hulpe, qui demeure à ce jour la seule école d’horticulture du Brabant wallon.

Former les jardiniers de demain

Ici l’ambiance est familiale ; les élèves se forment dans un échange permanent avec les professeurs et les jardiniers du site, pour un apprentissage personnalisé et au plus près de la terre.

La formation comprend deux degrés professionnels : horticulture et maintenance du matériel en 3e et 4e années, et ouvrier qualifié en horticulture en 5e et 6e. Les cours spécifiques comprennent 18 heures par semaine, pour un tiers de cours techniques en classe et deux tiers de cours pratiques sur le terrain. Une activité complémentaire en art floral sera de nouveau dispensée en septembre 2021.

Bien que les élèves diplômés n’éprouvent aucune difficulté à trouver un emploi dans les secteurs verts à la fin de leur formation, l’option permet également de suivre une 7e professionnelle à l’ITP, avec obtention d’un Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur (CESS) et d’un certificat de gestion.

Ce dernier leur permet de devenir indépendants ; beaucoup d’anciens choisissent cette voie et deviennent des professionnels reconnus.

De nouvelles sections sont également en préparation ou en projet : un niveau technique en sciences agronomiques (dès septembre 2021) ainsi qu’une spécialisation en maraîchage biologique. L’école se doit d’évoluer pour coller au plus près du marché du travail en Brabant wallon.

Valoriser la production

Si les serres abritent des espèces exotiques ainsi que les nombreuses vignes, tradition locale oblige, de nombreuses variétés de plantes annuelles, vivaces et maraîchères, toutes multipliées par les étudiants dans le cadre des cours de pratique, viennent compléter un large éventail de cultures.

Quant aux légumes, ils seront utilisés par les cuisines de l’ITP Court Saint Etienne et consommés par les élèves eux-mêmes : l’école s’inscrit en effet dans le projet « Green Deal/cantines durables ».

L’acquisition de la certification bio viendra prochainement valoriser encore un peu plus les différentes productions.

La section horticulture ne manque pas de nouveaux projets ; elle vient d’ailleurs de tenter sa chance pour l’obtention d’un prix aux trophées incidences de la Provin ce du Brabant Wallon.

Un métier d’avenir

En cette époque où la protection de l’environnement est devenue un des principaux défis, l’agriculture naturelle et les circuits courts sont une des clés de l’avenir.

Des études récentes le montrent : le métier de maraîcher notamment est en plein essor, et ne pourra que se développer davantage. La production de fruits et légumes locaux, sans pesticides et certifié bio, rencontre un succès grandissant.

Dans ce contexte, l’ITP Court Saint Etienne et sa section horticulture de La Hulpe a, selon elle, tout le potentiel pour devenir un pôle important de l’agriculture et de l’horticulture en Brabant wallon. La proximité avec le Centre Provincial de l’Agriculture et de Ruralité ne fait qu’accroître les potentielles synergies.

Pour l’ITP, les élèves formés sont assurés d’avoir entre leurs mains un métier solide et porteur d’espoir pour le genre humain.

Davantage d’infos?

Les inscriptions se font à l’ITP à Court-Saint-Etienne, moyennant une prise de rendez-vous par téléphone (010/61.22.61) ou par courriel (itp@brabantwallon.be).

Pour les personnes intéressées par la formation, une visite privée du site de La Hulpe est possible, également sur rendez-vous par courriel (j-f.houbeau@enseignementbw.be).