Accueil Elevage

Production et consommation bio: la Flandre reste loin derrière la Wallonie

Au terme de l’année 2018, 514 producteurs bio étaient recensés en Flandre, soit une hausse de 10 % par rapport à 2017. Ensemble, ils cultivent 7.913 ha (+7 %), à savoir 1,3 % de la surface agricole utile flamande. À l’inverse, les dépenses allouées aux produits bio par les consommateurs du nord du pays – 289 millions d’euros – reculent de 2 %.

Temps de lecture : 3 min

Peu avant Biowallonie, le Département Agriculture et Pêche de l’administration flamande a publié son rapport annuel sur l’état de l’agriculture biologique au nord du pays.

Celui-ci montre que les dépenses pour les produits frais et boissons bio ont particulièrement augmenté en Wallonie (+40 %) mais sont restées stables en Flandre. Alors même que les deux régions étaient au coude-à-coude en 2017, la Wallonie affiche aujourd’hui une nette avance.

« Cette conclusion ne repose pas sur le chiffre des magasins flamands, mais sur une extrapolation du comportement d’achat de 5.000 familles belges. Ces chiffres peuvent être influencés par la présence d’un magasin bio dans leur voisinage immédiat », nuance Sabrina Proserpio, attachée de presse chez BioForum, le pendant flamand de Biowallonie.

Des circuits courts mieux établis en Wallonie

« Sur base de notre perception du marché flamand, nous ne pensons pas qu’il y ait une réelle stagnation des ventes. Mais il est vrai que la consommation de produits bio augmente plus rapidement au sud du pays. On y recense plus de magasins et de fermes bio », poursuit-elle. En outre, le Wallon se tourne davantage vers les produits locaux et de saison ; deux caractéristiques que présentent fréquemment les denrées bio. « Le lien entre producteurs et consommateurs est également plus fort, grâce à des circuits courts mieux établis. Mais ce mode d’achat tend à se développer en Région flamande aussi. »

Une autre explication réside dans le contexte politique. « La Wallonie est probablement plus influencée que la Flandre par l’essor du bio constaté en France. Le soutien politique est également plus important côté wallon. Davantage de moyens sont dégagés pour des actions promotionnelles. »

Toujours plus d’œufs

Le nombre de poules bio a augmenté de 16 % en Flandre entre 2017 et 2018, avec une croissance plus importante chez les poulets de chair que chez les poules pondeuses. Dans le commerce, les œufs bio coûtent presque deux fois plus cher que leurs « homologues » de plein air. C’est pourtant pour ce produit que les dépenses des consommateurs flamands ont le plus augmenté. Un tiers des consommateurs de produits bio achètent des œufs et il semble que cette tendance, en hausse depuis 2005, se poursuive.

Pourquoi le secteur de la volaille se porte-t-il si bien ? « La filière est assez bien structurée et organisée. Certains acteurs parviennent à motiver les producteurs de rejoindre l’aventure. Le secteur a également une grande expérience en matière de bien-être animal, auquel les consommateurs sont de plus en plus attentifs. », répond Paul Verbeke, de BioForum.

A lire aussi en Elevage

Du 1er au 31 mai, en Hainaut, donnez rendez-vous en terre agricole

Conso Du 1er au 31 mai, le Hainaut accueillera une nouvelle édition de « Rendez-vous en terre agricole ». Organisé sur l’entièreté du territoire provincial, à l’initiative de Hainaut Développement, cet événement s’adresse aux citoyens en vue de faire connaître le métier d’agriculteur et aux agriculteurs pour participer à des rencontres et des échanges entre pairs. Alors, pourquoi ne pas y participer ?
Voir plus d'articles