Covid – 19: les fleuristes plaident pour une ouverture le 1er mai

La vente du muguet peut pour le moment seulement se faire via les supermarchés et les centres de jardinage. Les fleuristes espèrent pouvoir ouvrir leurs portes le 1
er
 mai!
La vente du muguet peut pour le moment seulement se faire via les supermarchés et les centres de jardinage. Les fleuristes espèrent pouvoir ouvrir leurs portes le 1 er mai!

Le 1er mai, avec ses ventes du muguet, représente, pour les fleuristes wallons, un des jours les plus importants de l’année.

La vente du muguet peut pour le moment seulement se faire via les supermarchés et les centres de jardinage.

Des mois durant, les fleuristes ont attendu avec impatience ce 1er mai salvateur qui leur permettra enfin d’oublier leurs difficultés financières de l’hiver. Les brins du muguet sont considérés comme porte bonheur mais s’ils ne peuvent pas ouvrir ce muguet se transformera en « porte-malchance » pour les fleuristes, souligne l’Union Royale des fleuristes de Belgique.

« Nous demandons avec insistance aux Autorités de laisser les fleuristes vendre ces porte-bonheur. Cela profitera également à nos producteurs belges de muguet. La plupart d’entre eux ont déjà dû se débarrasser de multitudes de fleurs. Ces derniers ont donc urgemment besoin de moyens d’avoir des rentrées. »

Jusqu’à présent, l’Union professionnelle a conseillé à ses membres de vendre en ligne. Mais en ce qui concerne le muguet, le faible prix de vente ne permet pas les livraisons.

Les fleuristes se disent tout à fait prêts à rouvrir rapidement. « Toutes les mesures (distanciation, hygiène…) devront être suivies et ils les suivront. »