Une nouvelle campagne de promotion de la viande bovine sera menée à travers toute la Wallonie du 5  au 20 mai.

La viande bovine à l’honneur durant la prochaine Quinzaine!

Bovins

Bison de Jauvelan (Horace X Naif), 1er prix des taureaux de 18 à 30 mois, à Didier Janot, Hour.

Expertise de taureaux Blanc-bleu de Hérock

Bovins

L'expertise de taureaux d'Hérock s'est tenue le 21 mars dernier. La trentaine d'animaux a été jugée par Pol Bernard et Jan Orynx.

Veviba a demandé un nouvel agrément auprès de l’Afsca qui dispose d’un mois pour trancher

Bovins

Veviba, dont le site de Bastogne est fermé depuis le début du mois de mars, a sollicité un nouvel agrément auprès de l’Afsca, a indiqué lundi, en commission du Parlement de Wallonie, le ministre wallon de l’Agriculture, René Collin.

Afin d’avoir une idée du rendement d’une prairie à contraintes, et donc de déterminer comment la valoriser au mieux, il est important de réaliser un relevé floristique.

Natura 2000 : quels impacts en agriculture?

J.D.

Bovins

Posséder des parcelles qui se trouvent, en partie ou en totalité, dans un site Natura 2000 se révèle contraignant pour l’agriculteur. Interdictions, actions soumises à une autorisation, nombreux organismes référents, etc. Mais qu’en est-il réellement ? Comment utiliser ces terres à son avantage ?

Dès que la portance du sol le  permet, et que la pousse de l’herbe est bonne, il est conseillé de sortir les animaux.

Mise à l’herbe: les bonnes questions à se poser!

Bovins

La mise à l’herbe a débuté doucement dans nos campagnes. Voici donc les différents éléments à ne pas négliger pour la sortie des animaux.

Face au risque de surproduction laitière, le Commissaire européen à l’Agriculture invite les éleveurs à prendre leurs responsabilités.

Risque de surproduction laitière: Phil Hogan se tourne vers le secteur

Bovins

La production européenne de lait devrait se tasser durant la seconde partie de l’année, mais la Commission européenne craint quand même une surproduction, d’autant plus qu’elle doit aussi se débarrasser des stocks de poudre de lait écrémé issus de l’intervention publique.

Albatre des 3 Frontières (2648 X Mouton), 1er prix des taureaux de 10 à 18 mois, à Philippe & Nicolas Bechet, Halanzy.

Expertise de taureaux Blanc-bleu à Etalle

Bovins

L'expertise de taureaux d'Etalle s'est tenue le lundi 19 mars. Les éleveurs y ont présenté une vingtaine d'animaux.

Le méthane produit par les éructations des vaches représente 70 % du méthane entérique émis par  le secteur agricole. Dans une optique durable, il est donc intéressant de chercher des solutions  pour diminuer ces émissions.

Diminuer les émissions de méthane en adaptant la ration alimentaire

J.D.

Bovins

Le Centre des technologies agronomiques (Cta) de Strée met à profit sa cinquantaine d’hectares et son troupeau d’une cinquantaine de vaches pour la formation d’étudiants et la recherche appliquée. Il y existe notamment un projet Life, nommé Dairyclim, qui étudie les possibilités d’une alimentation durable pour la vache laitière.

Jalousie du Blanc Dos (Opaque X Artaban, 1 er  prix des génisses de  20 à 32 mois, à Laurent Decock, Quartes.

Concours annuel B-BB de Montrœul-au-Bois

Bovins

La régionale du tournaisis a réalisé son concours annuel à Montroeul-au-Bois. Une centaine d’animaux ont ainsi été réunis. Les juges du jour : MM. Frison, Gillis et Boisdenghien.

Grison de Biert (Wilmots X Shériff), champion des veaux mâles, à Marie-Hélène Daxhelet-Rabeux, Ermeton-sur-Biert.

Expertise de taureaux B-BB à Mettet

G.O.

Bovins

L’expertise de taureaux de la régionale de l’Entre-Sambre-et-Meuse s’est tenue le 3 mars. Les 30 mâles inscrits au concours ont été jugés par François Guillaume et Manu Laruelle.

Crelan du Fond de Bois (Adajio X Monarque), champion des taureaux de 54 mois et +, à Léon Lamontagne & Julien Lamontagne, Somme-Leuze.

Expertise de taureaux Blanc-bleu à Clavier

G.O.

Bovins

Quelque  18 éleveurs  transfrontaliers se rencontrent ponctuellement en vue  d’améliorer leurs pratiques pour une  meilleure  autonomie protéique.

Protecow: éleveurs laitiers et experts échangent pour améliorer leur autonomie protéique

Bovins

Lorsque l’on vit si près des frontières, il n’est pas illogique de penser à « coopération transfrontalière ». L’exploitation Lamérand, située à Le Bizet, se trouve à 50 m de la frontière française et à 200 m de la frontière flamande. Un endroit particulièrement bien choisi pour recevoir, le 22 mars dernier, les différents partenaires du projet « Protecow ».

À Libramont, le Cra-w étudie, notamment, la possibilité de conduire un troupeau allaitant de race Blanc Bleu mixte avec engraissement des mâles en agriculture biologique.

Visite du Cra-W à Libramont : entre pommes de terre et Blanc Bleu mixte, les recherches sont nombreuses!

J.D.

Bovins

Quand on parle du Centre wallon de recherches agronomiques (Cra-w), on l’associe directement à la ville de Gembloux. Si les chercheurs sont effectivement en majorité établis à Gembloux, le centre est également implanté à Libramont, et dans une moindre mesure à Mussy-la-Ville. Une récente visite du ministre wallon de l’Agriculture, René Collin, sur le site de Libramont a permis de mettre en exergue les recherches effectuées là-bas.

Déplacer ses animaux peut être source de dangers pour l’éleveur. La règle de base consiste à attirer la meneuse, que le troupeau suivra.

Bien comprendre ses bovins pour les mener, sans souci !

J.D.

Performances & pâturage

Que ce soit entre l’étable et la salle de traite, dans les prairies, ou vers la bétaillère, déplacer ses animaux est toujours une moment délicat. Conseillère en prévention chez PreventAgri, Johanna Pannetier est experte dans le déplacement et la contention des animaux au sein de l’exploitation. Voici ses recommandations pour optimiser et sécuriser ces actions récurrentes et propres au métier d’éleveur.

Sur base des mêmes chiffres, l’opposition affirme que les moyens accordés à l’Afsca ont baissé alors que Denis Ducarme défend le contraire.

Reprise de l’abattoir et moyens de l’Afsca: le scandale Veviba perdure…

Bovins

Les candidats intéressés par la reprise de l’entreprise avaient jusqu’au 21 mars pour se faire connaître. Ils sont environ 30 à avoir répondu à l’appel, dont la Fwa sous la forme d’une coopérative d’éleveurs qu’elle encadrerait. Pendant ce temps-là, en politique, le débat fait rage entre le ministre fédéral de l’Agriculture et l’opposition, pour savoir si les moyens de l’Afsca sont suffisants.

«En résumé, le BBB permet d’offrir au consommateur exactement ce qu’il souhaite
: une viande maigre, tendre et goûteuse, produite dans le respect du bien-être animal et de la sécurité alimentaire.»

Vous êtes d’accord: le Wallon a bon goût!

Conso

Nous vous l’apprenions la semaine dernière, une enquête commandée par l’Apaq-w a montré que le consommateur wallon préférait la viande de BBB aux viandes étrangères.

Nicolas Braibant et son épouse élèvent 180
bovins blanc-bleu belges croisés blonde d'Aquitaine, dans un espace entièrement ouvert au public.

«Il y aura un avant et un après Veviba!»

Bovins

En 2002, Nicolas Braibant et sa femme Nathalie, éleveurs à Corroy-le-Grand, ont fondé une boucherie à la ferme. Ouvert deux jours par semaine, le magasin connaît un véritable pic de fréquentation depuis les révélations de malversations chez Veviba.

Les bottes aux pieds et le vélo entre les mains
: Frederik Backaert vit dans deux mondes parallèles.

Rencontre avec Frederik Backaert : le cyclisme et la ferme, deux métiers

D’après IDC

Bovins

« L’agriculture et courir à vélo, ce sont deux mondes totalement différents », nous dit Frederik Backaert. Il le sait bien. Ce fils de fermier est coureur professionnel depuis 2014 chez Wanty-Groupe Gobert. Il s’est illustré lors du Tour de France 2017, en faisant partie de nombreuses échappées, dont une très longue en solitaire. À 27 ans, « Backy » songe à l’avenir et pourrait reprendre la ferme familiale, « même si le cadre actuel n’est pas toujours en faveur du métier d’agriculteur ». Frederik Backaert et son père Christian vivent tous les deux les mêmes passions : l’agriculture et le vélo.

Les indépendants victimes de la fermeture partielle de Veviba pourront reporter d’un an, sans majoration, leurs cotisations sociales de l’année 2018.

Lenteur de la réaction judiciaire pour Veviba: «on se renvoie la patate chaude»!

J.D.

Bovins

Comme chaque crise agroalimentaire, ce nouveau scandale sanitaire fait couler beaucoup d’encre. Et la question qui se pose le plus pour le moment est de savoir pourquoi une perquisition n’a eu lieu que le 28 février 2018, alors que des fraudes ont été signalées en septembre 2016. Et comme à chaque fois, chacun se refile la patate chaude en essayant de se montrer moins coupable que les autres. Pendant ce temps-là, ce sont les éleveurs – bien innocents, eux ! – qui payent, malgré quelques aides et soutiens bienvenus.

En termes de qualité, 3 viandes se démarquent positivement
: le Blanc Bleu Belge, le Bocquillon et l’Arden’Beef.

Le Wallon préfère le Blanc Bleu Belge au bœuf argentin ou irlandais

Conso

Le Blanc Bleu Belge est largement la viande préférée des Wallons, devant la limousine, le bœuf irlandais, argentin, ou la blonde d’Aquitaine, ressort-il d’un test réalisé à l’aveugle en février – soit avant l’affaire Veviba – à la demande de l’Agence wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité (APAQ-W).

Plus il y a de talles, plus la production de la prairie est élevée, on va donc chercher à forcer le tallage .

L’animal est le meilleur conseiller en gestion de pâturage!

J.D.

Bovins

Pour bien gérer ses prairies, il faut être attentif au principal intéressé : le ruminant. Sa façon de manger, de laisser des refus ou non, son comportement lors de l’arrivée dans une nouvelle parcelle, etc. sont autant d’indicateurs de la bonne tenue, ou non, de vos terrains. Shane Bailey de PâtureSens explique cela en détail, et précise les réactions à adopter en fonction des situations.

Les producteurs «tordent le cou» aux idées reçues sur le lait et la viande

Bovins

Le ministre wallon de l’Agriculture, René Collin, a présenté jeudi à Braine-le-Comte, une brochure élaborée en collaboration avec le Collège des Producteurs wallons. L’idée est de « tordre le cou » aux idées reçues et fausses vérités concernant le monde de l’agriculture, notamment les secteurs du lait et de la viande.

Dans une gestion de pâturage, c’est toujours la plante qui est au cœur du système et non l’animal. L’important est donc de favoriser au mieux l’herbe, et pas la vache.

L’herbe, une culture comme les autres!

J.D.

Bovins

Base de bon nombre d’élevages wallons, le pâturage n’est pas toujours considéré comme une culture à part entière. Pourtant, au même titre que les céréales, les prairies peuvent être optimisées afin d’atteindre une rentabilité maximale. C’est dans cette optique que Sébastien Demoitié, éleveur à Ouffet, a invité Shane Bailey, consultant en pâturage chez PâtureSens (France).

Introduire davantage de transparence dans la pesée des carcasses 
figure parmi les revendications des syndicats agricoles.

Le travail des éleveurs bovins éclaboussé par Veviba

J.V.

Bovins

Six mois seulement après la crise des œufs contaminés au fipronil, un nouveau scandale frappe les éleveurs belges. Probablement par appât du gain, Veviba s’est livrée à de douteuses pratiques, faisant vaciller l’ensemble de la filière bovine. Heureusement, les éleveurs – totalement innocents ! – conservent la confiance des consommateurs. Les organisations syndicales, elles, montent au créneau et demandent davantage de transparence.

Veviba: vers une unanimité des groupes politiques wallons sur la mise en place de coopératives

Bovins

« J’ai cru percevoir une unanimité des familles politiques sur la mise en place de coopératives de producteurs/éleveurs », a indiqué le secrétaire général de la Fédération wallonne de l’agriculture (Fwa), Yvan Hayez, à l’issue d’une rencontre avec les représentants des groupes parlementaires, mercredi après-midi à Namur.