Accueil Potato Europe 2019

PotatoEurope 2019: 14 arracheuses en démo durant deux jours!

La semaine prochaine, le village de Kain accueillera à nouveau PotatoEurope, le rassemblement incontournable de et pour tous les acteurs de la filière de la pomme de terre, organisé en alternance avec la France, les Pays-Bas et l’Allemagne. Avec 33,5 ha d’exposition et démonstration et 226 exposants en provenance de 17 pays différents, l’édition belge n’aura rien à envier à celles des pays co-organisateurs. Plus d’exposants, une superficie croissante et plus de machines en démonstration… Tout semble indiquer que PotatoEurope 2019 connaîtra de nouveau un succès retentissant.

Temps de lecture : 4 min

F edagrim (Fédération Belge des Fournisseurs de machines, bâtiments et équipements pour l’agriculture et les espaces verts), organisateur de l’événement, et ses collaborateurs (Carah, Fiwap/PCA, Cra-w et Ilvo) s’attendent à ce que le nombre accru d’exposants et leur caractère international diversifient et augmentent encore le nombre de visiteurs potentiel. En 2015 PotatoEurope a déjà accueilli plus de 9.500 visiteurs. En 2019, ils espèrent passer le cap des 10.000.

33,5 ha d’exposition et démonstrations

L’événement aura lieu les 4 et 5 septembre au même endroit qu’en 2011 et 2015, à Kain, près de Tournai sur un terrain de 33,5 hectares, sans compter les 9,5 hectares réservés aux parkings. Kain est situé au cœur même de la région des cultures de pomme de terre et est facile d’accès puisque Tournai forme un échangeur d’autoroutes venant de France, du Nord de la Belgique et des Pays-Bas et de l’Est de la Belgique. Afin d’avoir matière à démonstration, durant la seconde quinzaine d’avril, 26 hectares, appartenant aux établissements Witdouck mais aussi à trois autres agriculteurs de la région, ont été emblavés en pommes de terre Challenger et Fontane dont les plants ont été respectivement mis à disposition par HZPC et Agrico.

Pour garantir le succès de PotatoEurope, Fedagrim s’est associé au Carah, au PCA et à la Fiwap qui assurent le suivi des cultures et le fonctionnement des champs de démonstration, et à l’Ilvo et au Cra-w, qui prêtent main forte à la réalisation pratique des démonstrations de machines.
Pour garantir le succès de PotatoEurope, Fedagrim s’est associé au Carah, au PCA et à la Fiwap qui assurent le suivi des cultures et le fonctionnement des champs de démonstration, et à l’Ilvo et au Cra-w, qui prêtent main forte à la réalisation pratique des démonstrations de machines.

Des exposants issus de 17 pays

Cette année, les exposants ont été particulièrement demandeurs de surface d’exposition. La dernière édition belge de PotatoEurope en 2015 comptait 193 exposants. L’édition 2019 n’en accueillera pas moins de 226. De plus, le caractère international de l’événement s’accentue puisque les exposants représenteront 17 pays différents alors qu’en 2015, ils provenaient de 12 pays. Le Royaume-Uni et les Pays-Bas y érigeront également un pavillon national.

Les organisateurs se disent très satisfaits que les différents secteurs de la chaîne de la pomme de terre – le machinisme, les plants, les services, le secteur de la protection des plantes et des engrais mais aussi de la conservation et du traitement – soient largement représentés.

Depuis ses débuts, la démonstration d’arracheuses constitue un des clous de PotatoEurope. Durant deux jours, pas moins de 14 arracheuses de six marques distinctes feront le show. AVR, Dewulf, Grimme, Ploeger, Pouchain et Ropa présenteront tant des arracheuses automotrices que tractées. Toutes les largeurs de travail seront présentées en démonstration : des automotrices 4 rangs, aux arracheuses traînées 1 rang en passant par les 3 rangs et les 2 rangs. Les démonstrations seront réalisées par type d’arracheuses. Afin de privilégier au maximum la sécurité des visiteurs, chaque machine sera présentée durant 40 minutes, le matin et l’après-midi, et travaillera ensuite librement, fin d’après-midi.

ARRA

Parallèlement 5 lignes de stockage d’AVR, Bijlsma-Hercules, Dewulf-Miedema, Dubrulle-Downs et Grimme tourneront en continu.

CHANT

Les tracteurs et bennes actifs durant ces prestations proviendront de chez Case IH/ Steyr et MDM Industries. Les récoltes seront quant à elles reprises par les sociétés de transformation Mydibel et Lutosa.

Des champs d’essais au centre

Les champs d’essai sont également un point fort de PotatoEurope. Cette année huit entreprises ont fait la demande d’un champ d’essai. Ceux-ci occupent une situation centrale afin que le visiteur les localise facilement. Hormis les essais de variétés, l’accent sera surtout mis sur des essais phyto et d’engrais.

Cette année huit entreprises ont fait la demande d’un champ d’essai. Ceux-ci occupent une situation centrale afin que le visiteur les localise facilement.
Cette année huit entreprises ont fait la demande d’un champ d’essai. Ceux-ci occupent une situation centrale afin que le visiteur les localise facilement. - DJ

Promouvoir l’agriculture de précision

PotatoEurope veut également promouvoir les technologies du futur. Avec la participation de son partenaire Case IH/Steyr, une des parcelles a été exploitée à l’aide de « precision farming » : la plantation variable, l’application d’engrais et la pulvérisation variable sur base de données récoltées par des drones, des satellites, des capteurs de toutes sortes, des scans du sol et des cartes de production… Le résultat pourra être comparé à la production d’une parcelle témoin adjacente.

Coup d’envoi par une présentation PechaKucha

À la veille de l’ouverture de PotatoEurope 2019, le coup d’envoi officiel de l’événement sera donné à l’occasion d’une soirée de réseautage introduite par une présentation PechaKucha. Une dizaine d’orateurs auront la parole mais ils devront présenter leur thème sur base de 20 illustrations qu’ils doivent commenter dans un laps de temps limité. Il s’agira donc d’être créatif et d’aller droit au but. Le sujet de la présentation est la pomme de terre sous tous ses aspects : de la culture à la cuisson en passant par la récolte, le négoce ou même l’art… Tout le monde est le bienvenu mais l’inscription est obligatoire (www.choq.be ; choq@choq.be). Cette soirée de réseautage se déroulera au Théâtre Saint Luc à Tournai le 3 septembre à partir de 19h.

A lire aussi en Potato Europe 2019

Voir plus d'articles