Covid-19 - La Russie suspend ses exportations de céréales jusqu'au 1er juillet

Premier exportateur mondial de blé et l'un des principaux producteurs et exportateurs de céréales dans le monde, la Russie serre la vis sur ses exportations.
Premier exportateur mondial de blé et l'un des principaux producteurs et exportateurs de céréales dans le monde, la Russie serre la vis sur ses exportations.

Le pays avait décidé, début avril de limiter ses exportations de céréales à sept millions de tonnes jusqu'au 30 juin, s'attirant les critiques d'organisations multilatérales telles que l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, l'Organisation mondiale du commerce et l'Organisation mondiale de la santé, qui craignaient que ces restrictions par temps de pandémie ne créent des pénuries alimentaires.

L'annonce par le ministère russe de l'Agriculture avait déjà intégrée par le marché, qui avait peu réagi: ces 7 Mt correspondent grosso modo à ce que le pays est censé exporter au cours de la période. «Le dimanche 26 avril, ces quotas avaient été entièrement épuisés, a précisé ledit ministère, de sorte que «les exportations de céréales seront suspendues jusqu'au 1er juillet prochain».

La Russie est le premier exportateur mondial de blé et l'un des principaux producteurs et exportateurs de céréales du monde. Le gouvernement russe avait indiqué mi-mars envisager de mettre en place des restrictions d'exportations sur certains produits alimentaires en raison de la pandémie coronavirus.