Lancement de «Cultivaé», un nouveau hall relais agricole à Perwez

De gauche à droite : Luc Hennuy (IG SPW ARNE) – Etienne Rigo (échevin) – Jean-Paul Wahl (député sénateur) – Pascal Bodson (attaché SPW – HRA) – Isabelle Evrard (députée provinciale) – Jordan Godfriaux (bourgmestre Perwez) – Catherine Marlier (porteuse du projet et agricultrice) – Nicolas Verschuere (porteur du projet et agriculteur) – Nicolas Braibant (porteur du projet et agriculteur) – Willy Borsus (ministre de l’Agriculture) – Aurélie Flabat (2 ème  échevine de Perwez) – Quentin Triest (chargé de mission GAL Culturalité) – Marie Laghendries (coordinatrice du GAL)
De gauche à droite : Luc Hennuy (IG SPW ARNE) – Etienne Rigo (échevin) – Jean-Paul Wahl (député sénateur) – Pascal Bodson (attaché SPW – HRA) – Isabelle Evrard (députée provinciale) – Jordan Godfriaux (bourgmestre Perwez) – Catherine Marlier (porteuse du projet et agricultrice) – Nicolas Verschuere (porteur du projet et agriculteur) – Nicolas Braibant (porteur du projet et agriculteur) – Willy Borsus (ministre de l’Agriculture) – Aurélie Flabat (2 ème échevine de Perwez) – Quentin Triest (chargé de mission GAL Culturalité) – Marie Laghendries (coordinatrice du GAL)

Le Hall Relais Agricole «  Cultivaé » est un bâtiment d’une superficie de 726 m2 équipé de dix cellules de stockage pour regrouper et conserver de manière qualitative des productions biologiques de céréales (blé, orge, avoine, épeautre, petit épeautre), et d’oléo-protéagineux (colza, lin, lentilles, pois, haricots, quinoa, cameline, petites graines) en lots de maximum 120 tonnes.

Transformation locale

Ces récoltes biologiques (orge brassicole, blé panifiable, autres céréales et légumineuses) sont destinées à des transformateurs locaux (malterie, micro‐brasseurs, moulins, boulangers…) ou à l’unité de transformation qui pourrait s’installer à moyen terme dans le prolongement de ce hall de stockage.

Un futur pôle de développement

L’installation comprend une fosse de réception, dix cellules métalliques, des transporteurs, élévateurs, mais également un trieur, un séchoir, un système de ventilation. Ce Hall Relais Agricole constitue à terme un pôle de développement pour de nouvelles filières agricoles de production, de transformation et de commercialisation de cultures céréalières et d’oléo-protéagineux biologiques.

Inauguration du nouveau hall relais
Inauguration du nouveau hall relais

Objectif circuit court !

Pour rappel, les Halls Relais Agricoles ont pour objectif de déployer sur tout le territoire wallon un réseau d’acteurs et d’infrastructures permettant de regrouper l’offre, d’assurer éventuellement une première transformation des productions agricoles et de les commercialiser.

Ce programme renforce l’organisation de producteurs en matière économique et commerciale en les encourageant à se structurer en coopératives afin de mutualiser les coûts d’investissement et de favoriser la complémentarité du savoir-faire et de l’engagement de chacun. Ce faisant, les Halls Relais Agricoles contribuent concrètement au développement des circuits courts alimentaires et au déploiement d’une économie locale et rentable pour les agriculteurs.

D’autres projets sur les rails

D’autres projets de halls relais sont en gestation, l’un d’entre eux est en construction, « Les Halles de Hesbaye » situé à Braives et cinq autres devraient encore aboutir en 2021. Les autres projets, sélectionnés en 2019 continuent à constituer leur dossier.