Gaspillage alimentaire: fournisseurs et distributeurs invités à mieux se comprendre

Les eurodéputés pointent la  nécessité de mieux armer les agriculteurs pour appréhender les besoins du marché.
Les eurodéputés pointent la nécessité de mieux armer les agriculteurs pour appréhender les besoins du marché. - M. de N.

La commission de l’Agriculture du Parlement européen a adopté le 21 mars un avis sur le gaspillage alimentaire destiné à la commission de l’environnement, chargée d’un rapport sur la question. Elle estime que l’une des premières mesures à prendre devrait être d’améliorer la communication entre les fournisseurs et les distributeurs pour faire correspondre l’offre et la demande alimentaires. Les agriculteurs devraient être mieux équipés pour lire les signes du marché et mieux planifier leur production, estiment les députés, soulignant le rôle important que peuvent jouer les organisations...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct