Accueil Cultures

Action de militants climatiques contre un distributeur d’engrais azotés en Allemagne

Six-cents militants issus de divers collectifs et mouvements sociaux climatiques européens -dont une centaine de Belges- ont lancé lundi matin une action de blocage des accès d’une des usines de production d’engrais de Yara, société multinationale distributrice d’engrais azotés, en Allemagne. Cette action dénonce le rôle de l’agriculture industrielle dans la crise climatique, annoncent les initiateurs de la campagne Free the Soil.

Temps de lecture : 2 min

Les activistes soulignent que les engrais chimiques rejettent chaque jour d’énormes quantités de CO2 dans l’air. En plus d’être la principale source de gaz à effet de serre du secteur agricole, ces produits sont aussi, rappelle Free the Soil, l’une des principales causes de l’épuisement des sols. Les collectifs climatiques pointent du doigt l’agriculture industrielle comme consommatrice «de quantités massives d’énergie, moteur principal de la déforestation et l’un des principaux pollueur mondial».

«L’agriculture industrielle passe encore trop souvent sous les radars de nos décideurs», dénonce dans le communiqué du collectif, Camille, activiste belge présente lundi. «C’est pourtant un des secteurs importants dans la destruction climatique au niveau mondial. Nous sommes ici pour faire le lien entre les luttes, arrêter ces multinationales, mais aussi défendre une agriculture qui respecte l’environnement, le climat, mais aussi les humains.» Dans les prochains mois, d’autres actions sont à prévoir dans différents pays, dont la Belgique, rapporte l’agence Belga.

A lire aussi en Cultures

Voir plus d'articles