L’agroalimentaire de l’UE cible de nouvelles taxes par les États-Unis

Parmi les produits visés par les nouvelles taxes américaines, on trouve les vins espagnols et français, les fromages italiens et anglais, mais aussi les olives et huile d’olive d’Espagne.
Parmi les produits visés par les nouvelles taxes américaines, on trouve les vins espagnols et français, les fromages italiens et anglais, mais aussi les olives et huile d’olive d’Espagne.

À peine l’Organisation mondiale du commerce a-t-elle donné son autorisation le 2 octobre, aux États-Unis pour taxer des produits européens en compensations des aides accordées par certains pays de l’UE à Airbus, que l’administration Trump annonçait qu’elle mettrait bien en place des droits de douane supplémentaires à hauteur de 7,5 milliards $. Ceux-ci seront imposés, à partir du 18 octobre, sur 150 catégories de produits à hauteur de 10 % sur les avions de l’UE et de 25 % sur d’autres produits principalement agricoles, dont les...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct