Les fortes chaleurs pourraient accentuer la baisse de récoltes de pommes

Les fortes chaleurs pourraient accentuer la baisse de récoltes de pommes

La superficie consacrée aux pommiers a légèrement reculé ces dernières années en Belgique pour atteindre les 5.475 hectares, mais la baisse de près d’un tiers de la récolte s’explique surtout par les aléas climatiques. « Nous avons connu une année très précoce avec un mois de février particulièrement doux, avant que des gelées parfois conséquentes, et jusqu’au 12 mai, ne viennent endommager les fleurs », analyse M. Warnier.

Les poires connaissent une tendance inverse puisque des poiriers...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct