Chez Claas, Cargos et Orbis 900 bénéficient de nouvelles fonctions

Les remorques Cargos commandées en version Business peuvent désormais  être pilotées avec le terminal universel Cemis 700, compatible Isobus.
Les remorques Cargos commandées en version Business peuvent désormais être pilotées avec le terminal universel Cemis 700, compatible Isobus.

En premier lieu, le constructeur dote ses remorques autochargeuses combinées et remorques de transport Cargos de nouvelles fonctionnalités. Celles-ci gagneront en polyvalence, performances et confort d’utilisation.

Tous les modèles commandés en version Business peuvent désormais être pilotés avec le terminal universel Cemis 700, compatible Isobus. L’écran 7 pouces dispose de dix touches d’accès direct rétroéclairées et d’un sélecteur rotatif, mais aussi d’une prise caméra pour l’affichage des images en temps réel provenant de deux caméras différentes.

De nouvelles rehausses de ridelles sont également disponibles pour la remorque autochargeuse combinée Cargos 8400. Elles permettent d’accroître le volume de chargement de 2,5 m³ pour passer à 38 m³.

Pour les remorques de transport Cargos 700, le constructeur propose désormais une direction forcée mécanique-hydraulique, en plus de l’essieu suiveur et de la direction forcée électro-hydraulique. Ainsi, les modèles commandés en version Trend peuvent dorénavant recevoir une direction forcée, laquelle était auparavant exclusivement réservée à la version Business.

La direction forcée mécanique-hydraulique fonctionne via un système de refoulement hydraulique avec un maître-cylindre (version tandem) ou deux maîtres-cylindres (version tridem) sur le timon agissant directement sur l’essieu. Les maîtres-cylindres sont installés côté tracteur sur l’attelage à boule de 50 mm et sont dotés individuellement d’une protection anticollision.

Avec la version tandem, le deuxième essieu est pivotant. Le premier essieu et le troisième essieu braquent sur la version tridem. Pendant le travail, la direction forcée fonctionne indépendamment du tracteur et ne nécessite pas de connexion hydraulique supplémentaire. « En outre, le système travaille sans électronique. Grâce au principe de fonctionnement mécanique-hydraulique, la remorque suit parfaitement le tracteur sur le plat comme en dévers et peut effectuer des marches arrière sans abîmer la couche végétale », ajoute Claas.

Un nouveau bec, avec protection de transport

Pour ses ensileuses Jaguar, Claas renouvelle sa gamme de becs à maïs Orbis 900. Le châssis de celui-ci s’articule en cinq parties, pour une largeur de transport de 3 m. En outre, il intègre une nouvelle protection de transport automatique, avec autocollants d’avertissement et éclairage routier.

En pratique, lors du dépliage ou du repliage du bec à maïs, la protection de transport bascule automatiquement en position champ ou route. L’opération ne dure pas plus de 30 secondes et ne nécessite pas de quitter la cabine. Pendant la récolte, la protection pour le transport reste en position de stationnement.

L’Orbis 900 intègre une nouvelle protection de transport automatique, avec autocollants d’avertissement et éclairage routier.
L’Orbis 900 intègre une nouvelle protection de transport automatique, avec autocollants d’avertissement et éclairage routier.