Pucerons: la période à risques prend fin en culture de maïs

Pucerons: la période à risques prend fin en culture de maïs
J.V.

Ces 25 et 28 juin, les organismes participant au réseau d’avertissement du Centre Pilote Maïs ont poursuivi leurs observations. Beaucoup de maïs ont atteint le stade 9è à 10è  feuille visible alors qu’en semis plus tardif, certaines parcelles en sont encore au stade 8-9è  feuille visible.

Les fréquentes averses accompagnées de températures relativement douces de la semaine dernière ont permis aux plantules de maïs de poursuivre leur croissance et ainsi développer 1 à 2 nouvelles feuilles en une semaine. De nombreux maïs atteignent déjà la taille de 60 cm

Les populations de Metopolophium dirhodum ont légèrement augmenté dans certaines régions (L’Ecluse et Ath). Quelques Sitobion avenae ont également fait leur apparition à Ath. Par contre, les pluies orageuses des derniers jours ont mis au sol les quelques individus qui avaient pu se multiplier sur les sites de Waremme et Neupré. Globalement, le nombre de pucerons était bien en deçà du seuil d’intervention dans toutes les parcelles visitées.

Hormis quelques semis exceptionnellement tardifs qui restent à surveiller, la période de risque est passée. Le stade atteint par le maïs dans la plupart des situations permet donc de mettre un terme à ces avertissements.

En Wallonie, les relevés ont été effectués sur les sites suivants : Ath, Corroy-le-Grand, Haut-Ittre, Harsin, Hemptinne, L’Ecluse, Mellery, Neupré, Saint Ghislain, Obaix, Villeroux et Waremme.

D’après le Centre pilote en culture de maïs

Le direct

Le direct