Étiquetage nutritionnel: une consultation scientifique et des oppositions

Le projet d’avis de l’Efsa vise avant tout à informer la modélisation  des profils nutritionnels pour l’étiquetage nutritionnel sur le devant des emballages  et pour les allégations restrictives sur les aliments.
Le projet d’avis de l’Efsa vise avant tout à informer la modélisation des profils nutritionnels pour l’étiquetage nutritionnel sur le devant des emballages et pour les allégations restrictives sur les aliments.

D ans la perspective de la future proposition législative de la commission à la fin de l’année 2022, l’Efsa a lancé le 15 novembre une consultation publique sur son projet d’avis scientifique concernant le développement d’un étiquetage nutritionnel obligatoire harmonisé sur la face avant des emballages et la restriction des allégations sur les denrées alimentaires.

Ce document vise à apporter des éléments précis à la fois sur les nutriments et les composants non nutritifs des aliments qui ont une importance en matière de santé publique pour les populations européennes, les groupes d’aliments qui jouent un rôle majeur dans le régime alimentaire des populations européennes et le choix des nutriments et des composants non nutritifs des aliments pour le profilage nutritionnel.

Revoilà le Nutri-Score

l’Efsa a indiqué que la consultation publique permettrait de « recueillir les contributions scientifiques d’autres experts, de partenaires institutionnels et de parties prenantes sur notre projet d’avis scientifique ». Elle rappelle que « ce document vise avant tout à informer la modélisation des profils nutritionnels pour l’étiquetage nutritionnel sur le devant des emballages et pour les allégations restrictives sur les aliments ». Elle prévient qu’elle « ne développera ni ne sélectionnera un modèle particulier de profilage des nutriments pour l’étiquetage nutritionnel sur le devant des emballages, ni ne donnera de conseils sur les modèles de profilage actuels déjà utilisés ».

Et pendant ce temps, la fronde anti Nutri-score ne faiblit pas. Plusieurs eurodéputés ont encore ont à nouveau critiqué le côté simpliste et trompeur de ce système d’étiquetage…