Floraison terminée ou presque dans les colzas

Vue d’une parcelle en fin de floraison, avec une bonne formation des siliques.
Vue d’une parcelle en fin de floraison, avec une bonne formation des siliques. - M. de N.

Au 15 mai, les champs de colza d’hiver les plus avancés étaient défleuris. La floraison y aura été rapide, à la suite de chaudes journées. Les siliques continuent à grandir, mais leur nombre n’évoluera plus.

En revanche, dans les champs de colza ayant subi de nombreux avortements de boutons floraux, on peut voir des pédoncules sans silique. Ces champs continuent de fleurir, et ceci permettra aux plantes un certain rattrapage, par la formation de nouvelles siliques dont le nombre s’accroît encore....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct