Combiner les capteurs pour davantage d’efficacité en élevage laitier

Pour une surveillance totale, mieux vaut combiner les capteurs et avoir ainsi une grande précision dans les mesures, surtout pour détecter les chaleurs et le vêlage.
Pour une surveillance totale, mieux vaut combiner les capteurs et avoir ainsi une grande précision dans les mesures, surtout pour détecter les chaleurs et le vêlage. - P-Y L.

Grâce à la recherche doctorale « L’Internet des animaux : surveiller et connecter les vaches laitières pour suivre leur comportement et leur santé » de Saïd Benaissa, doctorant à l’Université de Gand, l’élevage laitier a fait un pas de plus vers une surveillance totale efficace. Pour un secteur caractérisé par la croissance des troupeaux, les perspectives offertes sont intéressantes. « Cette recherche indique l’utilité de poursuivre le développement de systèmes de surveillance multi-capteurs comme alternative aux...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct