L’excédent commercial du secteur agroalimentaire de l’UE a poursuivi sa hausse au mois d’août

La baisse des importations de l’UE s’explique avant tout par les reculs significatifs enregistrés pour le thé et café non torréfiés.
La baisse des importations de l’UE s’explique avant tout par les reculs significatifs enregistrés pour le thé et café non torréfiés. - M. de N.

Après une forte augmentation enregistrée en juillet dernier avec un record à 13 milliards d’euros, les exportations agroalimentaires de l’UE ont chuté en août pour s’établir à 12,07 Mrds €, selon les dernières données publiées par la Commission européenne. Elles restent néanmoins 5,6 % au-dessus de leur niveau d’août 2018. Quant aux importations, elles ont légèrement diminué pour s’établir à 9,14 Mrds €, soit 0,2 % de moins qu’en août 2018. En conséquence, l’excédent commercial mensuel du secteur agroalimentaire est de l’ordre de...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct