Sortie du Royaume-Unie de l’UE: des négociations rapides sur un accord de libre-échange

La présidente de la Commission européenne entend mener bien plus rapidement qu’au petit trot les négociations sur la relation post-Brexit entre l’UE et le Royaume-Uni. Les USA ne sont pas en reste.
La présidente de la Commission européenne entend mener bien plus rapidement qu’au petit trot les négociations sur la relation post-Brexit entre l’UE et le Royaume-Uni. Les USA ne sont pas en reste. - M. de N.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen accompagnée de Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE, a rencontré à Londres le 8 janvier le Premier ministre britannique Boris Johnson pour faire le point sur l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’UE et aborder la question de leur future relation commerciale.

L’occasion pour Ursula von der Leyen, de mettre à nouveau en garde le locataire de Downing Street concernant le délai très court – 11 mois – dont le Royaume-Uni et l’UE...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct