La chine s’engage à acheter 32 milliards de dollars de produits agricoles américains, sur deux ans

L’annonce de cet accord – en mesure notamment de relancer les exportations américaines de soja vers la Chine, qui avaient accusé une très lourde baisse en 2018 – ne ravit pas tout le monde, au premier chef, l’Union européenne, qui voit d’un mauvais œil ce rapprochement entre les deux principales puissances économiques du monde.
L’annonce de cet accord – en mesure notamment de relancer les exportations américaines de soja vers la Chine, qui avaient accusé une très lourde baisse en 2018 – ne ravit pas tout le monde, au premier chef, l’Union européenne, qui voit d’un mauvais œil ce rapprochement entre les deux principales puissances économiques du monde. - M. de N.

Les États-Unis et la Chine ont donc signé le 15 janvier à Washington la phase 1 d’un accord commercial qui met un terme au moins provisoirement à un conflit commercial marqué par des hausses respectives de droits de douane.

La Chine s’est ainsi officiellement engagée à acheter pour 200 Mrds $ de produits américains supplémentaires au cours des deux prochaines années. Ces achats, qui se fondent sur les niveaux d’importations chinois de 2017 – avant le déclenchement de la guerre commerciale entre les...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct