Les Copa et Cogeca veulent un plan d’action sur l’étiquetage et le contrôle des importations de miel!

Le plan d’action devra garantir en priorité la conformité de tous les miels importés de pays tiers avec la définition du miel dans l’UE
Le plan d’action devra garantir en priorité la conformité de tous les miels importés de pays tiers avec la définition du miel dans l’UE - M. de N.

L’année 2019 a été désastreuse pour le secteur apicole du fait de mauvaises conditions climatiques. « La viabilité même des exploitations apicoles européennes est en jeu », alerte le Copa-Cogeca.

L’an dernier, la baisse de production de miel dans les principaux pays producteurs n’a pas été suivie d’une hausse des prix. Mais, selon l’organisation, la principale cause de cette crise « est la concurrence insoutenable que subit le miel européen face aux importations croissantes de produits...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct