Perspectives de récolte: le Coceral prévoit une baisse pour les céréales en Europe

Les pluies abondantes, l’automne dernier, ont fortement pesé sur les semis dans plusieurs pays européens.
Les pluies abondantes, l’automne dernier, ont fortement pesé sur les semis dans plusieurs pays européens. - M. de N.

Dans ses premières prévisions pour la récolte de 2020 publiées tout récemment, l’organisation européenne du commerce de grains, le Coceral, prévoit que la récolte totale de céréales de l’Union européenne s’élèvera à 302,7 millions de tonnes, soit une baisse par rapport aux 308,9 Mt récoltée l’an dernier.

Des conditions automnales défavorables

La production totale de blé tendre, notamment, devrait atteindre 137,9 Mt, contre 145,7 Mt en 2019.

Une baisse que le Coceral attribue principalement à une réduction significative des superficies en France, en Allemagne, au Danemark et au Royaume-Uni en raison des pluies abondantes pendant la saison des semis cet automne.

La production d’orge devrait, elle aussi, reculer pour atteindre 60,8 Mt (contre 62,2 Mt en 2019), les rendements des orges d’hiver revenant à des niveaux normaux après ceux exceptionnellement élevés de l’an dernier en France et au Royaume-Uni.

La récolte de maïs devrait, quant à elle, s’élever à 65 Mt, contre 61 Mt l’an passé avec une hausse des superficies (à 9 millions d’ha) en particulier en France, en Allemagne et en Pologne.

Enfin, le Coceral prévoit pour 2020 une production de colza de 17,1 Mt, légèrement supérieure au niveau décevant de l’année dernière (16,7 Mt). La France et la Roumanie devraient connaître une nouvelle diminution des superficies tandis que l’Allemagne enregistrerait une légère reprise.