Pommes de terre françaises: la pandémie pèse aussi très lourd!

Un volume considérable de tubercules est privé de débouchés.
Un volume considérable de tubercules est privé de débouchés. - M; de N.

Les interprofessions françaises de la pomme de terre CNIPT (marché du frais) et GIPT (produits transformés) évaluent à quelque 500.000 tonnes les pommes de terre industrielles qui sont privées de débouchés à cause du coronavirus, ont-elles indiqué récemment.

Le confinement et la fermeture des restaurants ainsi que la baisse du fret vers l’Asie ont « un impact négatif fort sur la transformation de pommes de terre en produits surgelés, en France et en Europe », selon un communiqué commun....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct