Le 22 août, l’humanité aura épuisé toutes les ressources naturelles de l’année

Le 22 août, l’humanité aura épuisé toutes les ressources naturelles de l’année

L’empreinte écologique globale a chuté de 9,3 % en 2020 par rapport à l’an dernier. Une baisse « historique » pourtant « nettement insuffisante pour garantir un avenir durable », estime le WWF. Les abattages forestiers ont quant à eux diminué de 8,4 % et les émissions de CO2 de 14,5 %.

L’humanité consomme en effet autant de ressources que si elle avait 1,6 planète à sa disposition. En cause notamment : la surexploitation des forêts, la surpêche et les émissions...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct